NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Mar 27 Oct - 15:17

Reira était sortie. Elle avait souhaité prendre l'air car rester enfermée dans le studio était impossible pour elle, elle sentait qu'elle allait perdre la raison si elle ne se déconnectait pas un peu de son travail. Elle marchait dans la ville, des lunettes de soleil sur le nez, les cheveux maintenus dans un chapeau et une écharpe cachant la moitié de son visage, elle était méconnaissable. Elle marchait d'un pas lent sur des bottes à talons qui émettaient un petit "clac clac". Elle s'arrêta sur un banc, regardant les gens passer. Elle avait envie de voir Shin, elle ne se sentait pas bien, Takumi ne l'aimait pas, Ren se détruisait la santé. Seul Naoki était resté à peu près "clean". Reira soupira . Une larme roula sur sa joue et elle l'essuya à la hâte, de peur de faire la une des magasines. Elle se sentait étrangement mélancolique. Plus que d'habitude.
*Sûrement à cause des nuages...* songea-t-elle en soupirant de nouveau. Son portable vibra dans sa poche, elle n'y prêta aucune attention. Il faisait si froid ce jour là... La diva se mit à trembler malgré son manteau et son écharpe. Une femme -ayant la trentaine- s'arrêta devant Reira et murmura, béate :*

-Vous êtes bien Reira du groupe Trapnest ?

Reira fut choquée d'être reconnue si vite. Elle sourit tristement à la femme qui la regardait avec admiration. Reira répondit d'une voix douce et polie :

-Oui.

Elle sourit et la femme qui se tenait devant elle écarquilla les yeux et balbutia :

-Puis-je... Puis-je avoir un autographe ?

-Bien sûr.

La femme sortit un cahier de sa poche, en arracha une page, sortit un stylo et les tendit à Reira, qui se saisit du stylo et de la feuille. Elle fit sa signature et ajouta de son écriture ronde "Avec tendresse, Reira". La femme repartit, toute contente d'elle. Reira frissonna encore et son esprit se mit à vagabonder. Parfois, Reira eut l'impression que des gens la dévisageait bizarrement mais elle n'y prêta pas attention, elle pensait à Shin, à ses beaux yeux. Elle serra les lèvres pour ne pas pleurer.


Dernière édition par Reira L. Serizawa le Mar 27 Oct - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Mar 27 Oct - 20:49

Yuki marchait dans les rues de la ville, habillé comme à son habitude de façon punk. Depuis le début de sa relation avec Shin, la jeune fille n'avait plus peur d'affiché son style. D'ailleurs, celui ci était beaucoup plus accentué qu'avant. Elle resserra son écharpe en laine blanche autour de son cou et souffla sur ses mains pour les réchauffé. Elle sourit, repensant à sa merveilleuse soirée en compagnie de Shin. Le mec de ses rêves. Son prince charmant. Elle fredonne son morceau préférer de Blast tout en remontant la bretelle de son tout nouvel étui à violon sur son épaule. Un cadeau de son père. Dans un sens, il était plus pratique que son vieil étui. Elle caressa le gros briquet qui pendait à son cou, objet que Shin avait "oublié" chez elle. Les gens se retournait sur son passage, la dévisageant ébahi qu'une fille avec son style puise être joyeuse. Yuki ne leur prêta aucune attention. C'est alors qu'elle fronça les sourcil. Il y avait quelqu'un sur "SON" banc. Elle soupira et trottina jusqu'à la jeune femme qui s'y trouvait. Elle afficha un doux sourire et l'interpella une fois arrivé face à elle.

_Bonjour excusez moi mais vous......

Elle stoppa net sa phrase. "non de...." Elle venait de reconnaitre la jeune femme. Elle regarda autour d'elle, paniquant un peu.

_Melle Reira? Euh....... Ohayo.....

Elle passa une main dans ses cheveux, ne sachant pas quoi lui dire. Bien sur, Yuki n'est pas l'une de ses fans hystériques que l'on croise partout, mais, c'est toujours intimidant de rencontrer une célébrité. Elle se pencha un peu vers elle et le briquet de Shin qu'elle portait au cou vint se ballancé devans le visage de Reira.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Mer 28 Oct - 15:05

Reira pensait à Shin lorsque une jeune fille l'interpella "Bonjour excusez moi mais vous......". La diva leva la tête, prête à signer un autre autographe mais s'aperçut qu'elle n'avait pas été démasquée. Allons bon. Que lui voulait la jeune fille au look purement punk ? Soudain, la jeune fille la reconnu. Une réelle expression de surprise. "Melle Reira? Euh....... Ohayo..... ". La jeune fille semblait gênée. Un objet vint se secouer devant les yeux de la chanteuse, un objet qu'elle connaissait bien ; le briquet édition limitée Vivienne Westwood. La panique submergea la diva. Et si Shin la trompait ? Elle savait qu'il avait d'autres clientes mais de là à lui donner son briquet. Un sentiment de jalousie monta dans le coeur de Reira. Elle serra les lèvres et articula à grand peine :

-Très joli briquet, où l'as-tu eu ?

Il y eut un coup de vent froid et les cheveux blonds-rosés de Reira se libérèrent de son chapeau, tombant en cascade sur son dos. Son visage aussi était froid. Elle savait très bien qu'elle ne devait pas trahir son image, qu'elle devait rester la joyeuse diva. Sans attendre la réponse, elle se saisit du briquet et regarda le numéro de série, son coeur eut un raté. C'était le même. C'était bien le briquet de Shin. Les sourcils bien épilés de Reira se froncèrent et ses lèvres se serrèrent encore plus, devenant une ligne mince. Elle avait envie de pleurer mais par dessus tout elle en voulait à Shin, elle avait envie de l'étriper. Et surtout, elle avait envie de tuer la jeune fille qui se tenait devant elle. Elle avait cru en Shin, elle lui avait confié ses malheurs, elle lui avait donner de l'argent et voilà comment il la remerciait ? Reira crut encore plus à ce qu'on appelle le destin. C'était sûrement un dieu qui avait voulut lui montrer à quel point Shin ne tenait pas à elle. Car c'était ce qu'elle pensait à présent. Elle pensait que pour lui, elle n'était qu'une femme comme les autres. Sa main se serra autour du briquet qui pendait au cou de Yuki. Reira allait envoyer un message à Shin. *Pas plus tard que tout de suite*, pensa-t-elle.

-Comment t'appelles-tu et surtout, que me voulais-tu ?

Reira faisait en sorte de rester gentille bien qu'elle bouillonna intérieurement. Elle adressa un doux sourire à la jeune fille et sa main lâcha le briquet. Les cheveux de Reira dansaient doucement au rythme du vent; elle était magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Mer 28 Oct - 19:56

Yuki ne comprit pas pourquoi Reira réagit aussi froidement avec elle. Elle arqua un sourcil et se redressa tandis que la chanteuse prenait son briquet pour l'examiné. Étrange. Vraiment étrange. Une fois que Reira eu lâché le lourd pendentif, Yuki le serra contre son cœur. Mal à l'aise, elle se balança d'un pied sur l'autre et passant sa main libre dans ses cheveux lui répondit:

_Yuki. Yuki Kimihiro. Je....Gomen.... Je ne voulais pas vous dérangé. Je ne savais pas que c'était vous. J'ai vu quelqu'un installé sur le banc que j'ai l'habitude de.... D'utilisé....Alors..... Je....... Pour ce qui est de ce briquet.......

Tout à coup, sans raison, Yuki sourit tendrement. Elle porta l'objet à hauteur de ses yeux et son visage s'illumina. Shin. Chaque fois qu'elle pensait à lui, elle sentait son cœur s'affolait et se sentait comme sur un nuage. Elle laissa retombé le briquet et reporta son attention sur Reira. Elle fut un instant troublait pas sa beauté et du secoué sa tête pour se ressaisir et pouvoir lui répondre.

_Il n'est pas à moi en fait. Mon...Mon petit ami l'a oublié chez moi. En fait je suis sur que Sh.......

Yuki eut alors une révélation. Elle blémit et se laissa tombait sur le banc au coté de Reira.

_Oh......


Tout devint alors clair dans sa tête. Une larmes roula sur sa joue et elle porta une main à sa bouche. C'était elle. Elle la personne dont il n'avait pas prononcé le prénom.Reira. La chanteuse de Trapnest.

_Alors....C'était çà....... Il..........

Yuki fondit alors en larmes pour de bon. Elle se sentait anéanti. Impuissante. Jamais elle ne pourrait rivalisé avec une jeune femme comme Reira. Non jamais.

_Shin...... Elle murmura son prénom d'une voix triste à en mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Mer 28 Oct - 20:41

Reira sourit encore une fois. La jeune fille semblait troublée par sa froideur et la diva se ressaisit , elle ne voulait pas effrayer Yuki et il serait préférable pour son image qu'elle ne passe pas pour une femme hautaine. "Yuki. Yuki Kimihiro. Je....Gomen.... Je ne voulais pas vous dérangé. Je ne savais pas que c'était vous. J'ai vu quelqu'un installé sur le banc que j'ai l'habitude de.... D'utilisé....Alors..... Je.......". Reira rit. D'un joli rire cristallin.

-Ne t'inquiète pas, tu n'as pas besoin de t'excuser ! C'est juste que j'étais un peu énervée et... Bref... Enchantée, Kimihiro ! Je suis Reira Serizawa. Mais je pense que tu m'avais reconnue. Pas très efficace comme déguisement apparemment...

"Pour ce qui est de ce briquet.......". Reira se fit attentive, Yuki allait enfin lui donner une raison de porter le briquet de Shin. Le visage de Yuki se fit tendre et Reira fut encore plus jalouse, Yuki devait être accro ! Shin allait payer ! Il valait mieux que les deux filles se liguent contre lui plutôt qu'elles se détestent. "Il n'est pas à moi en fait. Mon...Mon petit ami l'a oublié chez moi. En fait je suis sur que Sh....... ". Les yeux de Reira se firent dur et tout son corps se crispa. Alors elle avait eut raison. C'était bien Shin le propriétaire de ce briquet. Reira serra les poings et se mordilla la lèvre. Mais la jeune fille blémit et se laissa tomber à côté de la diva en laissant échapper un petit "oh". Soudain, elle éclata en sanglots et là Reira comprit. Que Yuki savait pour elle et Shin. La chanteuse paniqua, et si Yuki -par dépit- allait vendre le sujet à la presse ? Elle trouverait sûrement des preuves ?! Reira se tourna complètement vers la petite punk et eut pitié devant son désarroi. Elle avait l'air si seule. Reira se reconnaissait, un peu plus tôt. Yuki devait être amoureuse de Shin. Tout sentiment de haine ou de jalousie quitta l'esprit de la diva. Après tout c'était elle qui avait rompu. Elle était prête à lui laisser Shin mais il ne fallait surtout pas que Yuki le dise à quiconque.

-Je t'en prie ne dit rien à personne ! J'ai rompu avec Shin mais nous nous aimons. Je suis prête à te le laisser !

Elle prit la jeune fille dans ses bras et lui frotta doucement le dos. La nippone-américaine n'avait pas perdu certaines habitudes anglaises, dont d'être très démonstrative, elle faisait d'ailleurs des bises à tout le monde qu'elle connaissait. Mais là, c'était vraiment un cas d'urgence, Yuki était vraiment vraiment mal. Reira se mit à pleurer elle aussi.

-C'est de sa faute... Uniquement sa faute, il aurait du te dire qu'il avait été avec moi... De plus, si vous avez des sentiments l'un pour l'autre... Nous sommes tous les trois à plaindre...

Reira n'avait pas prit quelqu'un dans ses bras depuis longtemps, encore moins une inconnue...


Dernière édition par Reira L. Serizawa le Mar 3 Nov - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Mer 28 Oct - 21:05

Yuki fut plus que surprit lorsque Reira la prit dans ses bras. Elle se raidit légèrement, pas habitué à se genre de démonstration affective, compatissante...... Mais il lui suffit de sentir de la jeune femme était tout aussi triste qu'elle pour se détendre. Elle pleura dans les bras de Reira et ne dit rien. Elle cherchait ses mots. Elle se détacha doucement de ses bras réconfortant, sécha ses larmes et secoua la tête.

_Non...Je.... Je n'ai pas l'intention de raconter quoi que ce soit à qui que ce soit.... Je sais ce que c'est d'être connue, enfin dans mon cas c'est mon père..... Alors, ne vous faite pas de soucis. Je ne veux pas gâchez vos deux carrières......., je ne veux pas qu'il souffre.....

Elle serra de nouveau le briquet entre ses doigts et baissa la tête. Shin et Reira...... Rien qu'a les imaginé ensemble elle en avait mal au cœur. Elle serra les dents.

_Je...J'ai beau essayé.... Je n'arrive pas à en vouloir à Shin. Quand on s'est rencontré.... Je crois que nous avions tout deux besoin de chaleur..... Il....Il y avait tellement de douceur et de tristesse dans son regard...... Et moi je...... Je suis tombé follement amoureuse de lui...... Peut être qu'il ressent la même chose..... Je ne sais pas..... Mais..... Il..... Nous avons eu de mal à nous séparé....... Je ne sais pas ce qu'il y a eu entre vous, mais, je pense que Shin à toujours des sentiments pour vous.... Sinon, il m'aurait tout raconté.

Yuki était sure de ses sentiments, c'était pour cela qu'elle avait aussi mal réagit. Jalousie, amour, passion...... Tout cela était nouveau pour elle. Elle leva les yeux vers Reira et essaya de sourire.

_Non, moi je ne suis pas à plaindre. Non. Je savais que cette relation ne serais pas facile. Dans un sens, je crois que toute les deux nous sommes pareille. Nous aimons Shin et bien que sachant les risque que nous courrons.... On ne peut s'empêcher d'aller vers lui. Et, je n'ai pas l'intention de forcé Shin à choisir l'une de nous. J'aime Shin, oui, plus que tout et même si son choix me fait souffrir, me brise le coeur..... Je l'accepterai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Mer 28 Oct - 21:39

Reira -qui pleurait maintenant à chaudes larmes- sentit que Yuko se crispait. Mais elle se détendit quelques secondes après. "Non...Je.... Je n'ai pas l'intention de raconter quoi que ce soit à qui que ce soit.... Je sais ce que c'est d'être connue, enfin dans mon cas c'est mon père..... Alors, ne vous faite pas de soucis. Je ne veux pas gâchez vos deux carrières......., je ne veux pas qu'il souffre..... ". Yuki était vraiment très amoureuse de Shin. Cela se sentait beaucoup, Reira n'en devint que plus jalouse. Elle se doutait que Yuki se sentait minable à côté de la diva et qu'elle pensait qu'elle n'avait aucune chance mais Reira se sentait réellement menaçée. Si jamais Shin choisisait Yuki, Reira serait profondémment blessée, elle serait inconsolable. Elle en avait marre d'aimer Shin si éperdumment. Elle avait envie que Takumi tombe amoureux d'elle mais elle savait que c'était impossible, Takumi n'aimera jamais personne... Peut-être était-il un tout petit peu amoureux de Hachikô. "Je...J'ai beau essayé.... Je n'arrive pas à en vouloir à Shin. Quand on s'est rencontré.... Je crois que nous avions tout deux besoin de chaleur..... Il....Il y avait tellement de douceur et de tristesse dans son regard...... Et moi je...... Je suis tombé follement amoureuse de lui...... Peut être qu'il ressent la même chose..... Je ne sais pas..... Mais..... Il..... Nous avons eu de mal à nous séparé....... Je ne sais pas ce qu'il y a eu entre vous, mais, je pense que Shin à toujours des sentiments pour vous.... Sinon, il m'aurait tout raconté.
"Les pleurs de Reira redoublèrent d'intensité.

-En fait tout est de ma faute à moi ! Si je n'avais pas rompu avec Shin, rien de tout ça ne serait arrivé, je suis trop nulle ! Comment je peux être aussi bête ? Et dire que j'était jalouse de toi ! Je suis trop égoïste ! Je ne suis même pas capable d'aimer correctement quelqu'un !

Reira se leva brusquement du banc et se mit à courir comme une folle, tout en pleurant. Elle déboucha dans une ruelle et ses jambes se dérobèrent, elle tomba à genoux. D'une main tremblante, elle sortit son portable et composa le numéro de Shin, tout en pleurant. Elle était au bord de l'évanouissement. Ses sanglots l'empêchaient à moitié de respirer et son mascara avait couler, formant un arc-de-cercle sous ses yeux.

[j'ai demandé à Shin par mp si il allait répondre au téléphone alors ne t'étonne pas si il répond C=]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Dim 1 Nov - 15:32

Yuki fronça les sourcil secouant la tête négativement au mots de Reira. "Non....Non....Ne dites pas cela....Vous....." Puis, soudainement, la jolie chanteuse se leva et partie en courant. Le cœur de Yuki se serra. La simple vue des larmes de la jeune femme l'avait déjà émus mais là.... C'était trop. Elle se pinça les lèvres, tête baissé. Elle réfléchissait. Pourquoi donc avait il fallu que cela tourne ainsi? Elle secoua la tête et finit par se levait et partir à la recherche de Reira. En aucun cas elle ne pouvait la laissé seule dans cet état. De plus, si jamais un journaliste la découvrait...... Aie!. Yuki parcourut les grands avenue, fouillant chaque ruelle, chaque endroit susceptible de dissimulé une jeune femme en pleur. Ne trouvant aucune trace ce Reira, Yuki commença à paniquer. Son rythme cardiaque s'accéléra, elle passa devants une ruelle et stoppa net après l'avoir dépassé. Des pleurs. Quelqu'un pleurait. Elle fit rapidement demi tour et s'engagea dans la ruelle. Là, elle se sentit soulageait. Reira était là. Essoufflé, elle s'approcha d'elle doucement.

_Melle Reira? L'appela-t-elle avec douceur, une pointe d'inquiétude dans la voix. Puis, elle remarqua qu'elle avait son portable scotché à son oreille. Sa main tremblait. Yuki s'accroupit en face de la chanteuse et lui attrapant la main, retira le portable de l'oreille de Reira, afin de pouvoir voir le numero affiché sur l'écran. Shin. Yuki baissa la tête et lâcha sa main.

_Shin........ Je suis désolé Melle Reira..... Je suis désolé............ Je ne pensait pas............

Ne trouvant plus ses mots, elle se releva, sortit son violon et fit ce qu'elle savait faire le mieux. Fermant les yeux, elle posa le violon sur son épaule et joua. Elle choisit d'interprété Shadow of love. Sans nul doute sa chanson préféré du groupe. Triste, mélancolique, elle reflétait parfaitement ce qu'elles ressentaient toute deux en cet instant précis. Si Shin répondait, il ne fait aucun doute qu'il comprendrait la raison de l'appel de Reira. Le simple chant de son violon la trahissant toujours. Mais, peu importe. Ce que Yuki souhaite c'est que Reita se sente mieux. Elle s'abandonna à sa musique, laissant coulé ses larmes et oubliant le reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Dim 1 Nov - 20:05

Reira entendit le répondeur de Shin s'enclencher, il n'avait pas répondu à son appel, quoi de plus normal après ce qu'elle lui avait fait ? Elle eut l'impression que son cœur se fendait en deux. Yuki la rejoignit dans la ruelle. Reira en avait marre de se montrer aussi faible, la pauvre Yuki, elle devait prendre la diva pour une déprimée... Mais pourquoi chercher à devenir autre chose que ce que l'on était ? Car oui, Reira était devenue une déprimée. Mais elle devait se montrer forte ! Pourquoi les évènements avaient si vite mal tourner ? Après tout, c'était dans le droit de Shin d'avoir une copine... Avait-il encore des sentiments pour Reira ? Elle ne le savait pas, elle l'espérait mais maintenant que la jeune Yuki était entrée dans la vie de Reira, celle-ci sentait que cela n'allait pas être du gâteau ! "Melle Reira?". Yuki avait appelée la diva avec douceur, comme quand on appelle un enfant qui s'est cachée par peur des représailles. Reira, en cet instant, se fichait complètement de savoir si un journaliste la regardait ou pas mais heureusement, les gens étaient trop pressés pour prêter attention à deux jeunes femmes dans une ruelle sombre infestée de poubelles et de mouches. Yuki avait prit le téléphone de Reira pour voir qui elle appelait, lorsqu'elle vit le numéro de Shin, elle fit : "Shin........ Je suis désolé Melle Reira..... Je suis désolé............ Je ne pensait pas............ ".

-Ce n'est pas grave... C'est... C'est moi qui... Je ne sais pas comment je pourrais me faire pardo...

Elle ne finit pas sa phrase en voyant que Yuki avait sortit son violon. Alors la jeune fille était violoniste ? Reira fut touchée en reconnaissant la chanson. Elle se mit à chanter doucement, les yeux fermés, des larmes discrètes roulant sur ses joues. Reira chantait d'une voix claire, aiguë et très entraînante : magnifique. Sa voix était aussi magnifique que le son que produisait Yuki avec son violon, les deux musiciennes ne parlaient pas, occupées toutes les deux. Reira ne put s'empêcher de penser que yuki avait vraiment beaucoup de talent, on sentait bien le nombre d'années que la jeune fille avait passé, murée dans sa solitude avec son violon. Car oui, on sentait que Yuki se sentait seule, tout comme Reira. Celle-ci pensait à présent à Takumi, où était-il en ce moment et à quoi pensait-il ? Reira avait peur de le savoir. Était-il avec Hachikô ? Ou avec une de ses maîtresses ? La voix de Reira eut un raté lorsqu'elle pensa à ça. Elle fit le vide dans son esprit, se concentrant sur la chanson. Le vent froid pénétra dans la ruelle et Reira frissonna.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Lun 9 Nov - 17:51

Yuki n'était plus sur terre. Non. Elle était dans son monde. Sa bulle. Son univers. Chaque fois qu'elle joué, laissant court à ses émotions, ce monde apparaissait dans son esprit. Ce monde n'était jamais le même. Parfois c'était une prairie sous un ciel étoilé, parfois une foret joyeuse et animé de chant d'oiseau. Mais cette fois, c'était un tout autre paysage. La rue, les immeuble n'était plus. Yuki joué seule, la voix de Reira l'accompagnant, et ce au beau milieu d'un immense désert de sable. Un ciel d'un bleu nuit profond, la pleine lune et une brise légère et...... glacé. Yuki frissonna et s'arréta net de joué, ramenait à la réalité par ce courant d'air froid qui fit volé ses long cheveux. Elle rangea son instruments, passa une main sur son visage chassant ses larmes qui avait ruisselé pendant son interprétation. Elle s'accroupit ensuite en face de la jolie chanteuse et lui fit un timide sourire.

_Melle Reira? Je..... Vous savez, j'ai passé mon enfance toute seule. Ma maman a rejoins les anges quand j'étais toute petite. Mon père en était si triste qu'il.... M'a inconsciemment oublié. Il ne s'est jamais remarié, du coup, je suis fille unique. De plus, même si maintenant mon père ne m'oublie plus, il est si pris par son travail que je me retrouve forcément seule. En fait, la musique m'a sauvé. D'abord mon joli violon qui ne me quitté jamais puis...... Ce fut au tour de Blast.

Yuki ne pu s'empêchait de sourire à l'évocation de se passage de sa vie. Mais Blast et Nana ne furent pas les seuls à la sortir de son monde de solitude.

_Vos chanson aussi m'ont et m'aide encore beaucoup aujourd'hui.

La jeune fille frissonna et posa une main sur l'épaule de Reira, souriant toujours amicalement.

_ Vous avez énormément souffert vous aussi n'est ce pas? Tout comme moi. Mais il ne faut pas que vous baissiez les bras. Si j'avais baissé les bras, je n'aurais pas rencontré Shin. Alors vous non plus n'abandonnai pas. Il y a surement quelqu'un qui vous attends. Gardez courage. J'admire Melle Nana depuis longtemps, mais je vous admire aussi. Peut être parce que toute les trois nous avons certain point commun......

Elle prit alors Reira dans ses bras, fermant les yeux et souriant de plus belle.

_Il est vrai que vous n'êtes sans doute plus la personne la plus importante dans le cœur de Shin, mais, vous avez peut être gagné une amie.... Une sœur..... Je n'ai pas la chance d'en avoir, mais je serais heureuse que vous le deveniez pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Ven 13 Nov - 20:41

Reira non plus, n'était plus sur terre. Elle aussi, était enfermée dans sa bulle, dans un monde où elle serait seule et ne serait un poids pour personne, ne blesserait personne, dépendrait que d'elle même. Elle voulait devenir forte. Mais voulait qu'on l'encourage, qu'on la réconforte. C'est ce que les paroles qu'elle chantait en cet instant précis voulaient dire. Yuki frissonna et s'arrêta de jouer, elle rangea son violon. Reira leva les yeux vers elle. Elle regarda pour la première fois le visage de son interlocutrice. celle-ci était jolie, vraiment jolie, une beauté sauvage. On se demandait si elle était japonaise... En tout cas, la princesse de Trapnest se le demandait ! Yuki essuya son visage trempé et Reira fit de même. Ainsi, si quelqu'un la reconnaissait, elle n'aurait plus le visage mouillé. La seule chose qui pourrait à présent mettre la puce à l'oreille d'un passant était que la chanteuse avait les yeux rouges. La petite punk s'accroupit devant Reira et celle-ci haussa les sourcils. "Melle Reira? Je..... Vous savez, j'ai passé mon enfance toute seule. Ma maman a rejoins les anges quand j'étais toute petite. Mon père en était si triste qu'il.... M'a inconsciemment oublié. Il ne s'est jamais remarié, du coup, je suis fille unique. De plus, même si maintenant mon père ne m'oublie plus, il est si pris par son travail que je me retrouve forcément seule. En fait, la musique m'a sauvé. D'abord mon joli violon qui ne me quitté jamais puis...... Ce fut au tour de Blast.". Alors comme ça, la jeune fille aussi était seule ? Reira avait l'impression de se reconnaître, plus jeune; délaissée par sa mère et par Takumi. Reira sourit amicalement.

- Triste enfance pour une si jolie jeune fille, sache que je te comprends...

La nippone-américaine baissa les yeux tandis que Yuki continuait : "Vos chanson aussi m'ont et m'aide encore beaucoup aujourd'hui.". La diva releva les yeux, ceux-ci reflétaient bien ce qu'elle pensait : elle était stupéfaite. Elle se doutait qu'elle pouvait aider les gens avec sa voix et ses chansons mais... Avoir la confirmation était une toute autre chose ! Elle sourit faiblement. La petite main de Yuki vint se poser sur l'épaule de la jeune femme, Layla sourit elle aussi, surprise mais étrangement... Heureuse. Comme si un poids s’ôtait de ses épaules. Elle avait l’impression d’avoir jeter une enclume. Yuki lui apportait juste ce dont elle avait besoin : du réconfort, et l’impression de servir un tout petit peu à quelque chose dans ce monde si vaste. " Vous avez énormément souffert vous aussi n'est ce pas? Tout comme moi. Mais il ne faut pas que vous baissiez les bras. Si j'avais baissé les bras, je n'aurais pas rencontré Shin. Alors vous non plus n'abandonnai pas. Il y a surement quelqu'un qui vous attends. Gardez courage. J'admire Melle Nana depuis longtemps, mais je vous admire aussi. Peut être parce que toute les trois nous avons certain point commun...... ". Un point commun ? Reira était d’accord : il y avait des similitudes entre elle et Yuki mais elle n’était pas sûre d’avoir un point commun avec nana

- Je… Je suis d’accord : on se ressemble un peu mais Nana… Elle a l’air si forte, fière et si sûre d’elle… J’aimerais lui ressembler, c’est vrai mais je ne vois aucun point commun entre elle et m…

Elle ne finit pas sa phrase, elle avait été surprise que Yuki la prenne dans ses bras. "Il est vrai que vous n'êtes sans doute plus la personne la plus importante dans le cœur de Shin, mais, vous avez peut être gagné une amie.... Une sœur..... Je n'ai pas la chance d'en avoir, mais je serais heureuse que vous le deveniez pour moi ". Reira était à la fois touchée et déconcertée par ses mots. Evidemment, elle voulait avoir une sœur, une amie à qui se confier, une amie à aider et à conseiller mais… Elle aurait voulut rester la première dans le cœur de Shin. Elle se trouvait égoïste mais c’était plus fort qu’elle : elle voulait que Shin ne pense qu’à elle, ne désire que sa compagnie, n’aime qu’elle et ne regarde qu’elle. Mais depuis qu’elle avait rencontré Yuki, ses sentiments avaient changés.

- Ou… Oui… Je serai ravie de devenir ton amie… Je n’ai pu confier tous mes secrets qu’à une seule personne : Shin… En ce moment, j’ai un grand besoin d’extérioriser.

*Regarde autour d’elle et sourit*

- J’aimerais qu’on aille dans un endroit plus sympa. Que dirais-tu d’aller prendre le thé avec moi dans un joli café, je crois que nous avons beaucoup de choses à se dire !

Elle fit un clin d’œil complice à sa nouvelle amie. La diva était à présent plus sereine et vraiment heureuse. Evidemment, elle se sentait encore mal avec "l’histoire Shin". Les événements avaient prit une telle tournure en quelques minutes ! Il y avait un instant, elle était en train de pleurer et de se morfondre en jalousant Yuki mais maintenant, elle allait être son amie. Elle avait hâte d’en connaître plus sur la mystérieuse violoniste. De plus, elle avait l’impression que si elle ne bougeait pas dans les trente secondes, elle allait geler sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Mer 25 Nov - 11:30

Yuki sourit et passant une main dans ses cheveux, se releva et tendit sa main à Reira.

_Oui, cela me ferait très plaisir^_^. D'ailleurs je connais un petit café tranquille pas trop loin d'ici. C'est dans le centre commercial. Le patron est un ami....Enfin disons plutôt qu'il connait mon père.

Une fois la jolie chanteuse debout, Yuki hissa son étui à violon sur son épaule, attrapa son sac, réajusta ses habit un peu froissé et souffla un bon coup, chassant d'un revers de main les trace de larmes qui marquait son visage. Cela fait, elles quittèrent la sombre et froide ruelle et retournant sur leur pas, gagnèrent le centre commercial.

_C'est là bas.

Affichant un doux sourire, elle pointa l'enseigne du petit café du doigt et elle y entrèrent. Yuki poussa la porte et une clochette tinta. Elle huma un bon coup. Ah! Ce qu'elle aimait l'ambiance de ce café. Sombre, chaude et intime. Le patron vint à leur rencontre.

_Oh! Mais c'est Melle Kimihiro!
_Bonjour.

La jeune fille s'inclina et le patron l'imita. Il avait l'air ravit de la revoir. Cependant, il fut surprit qu'elle ne soit pas accompagné de son père ou du jeune homme de l'autre fois. Haussant les épaules, il regagna son comptoir. Yuki traversa le café et conduisit Reira jusqu'à une table à l'écart. Le café ne comprenait que trois client ce jour là. Des habitués. Yuki commanda un chocolat chaud et allait entamé la discusson avec Reira lorsque l'un des clients s'approcha d'elles.

_Excusez moi, êtes vous la fille de Mr Kimihiro?


Yuki hocha la tête. L'homme sourit.

_Ah, bien. Je voulez savoir, est ce vrai que la société de votre père envisage de racheté la société "X" (pas d'idée de nom XD)?
_Euh.....oui.........
_Donc, votre père envisage de se lancer dans le milieu de la musique.... mmmm..... Très interessant......

L'homme s'inclina et allé les quitté quand il remarqua quelque chose. Il se figea alors, fit demi tour et posa un regard surprit sur Reira.

_Oh! Mais vous êtes..... Oh.......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Jeu 26 Nov - 14:32

Reira prit la main que Yuki lui avait tendu pour l'aider à se relever en souriant, elle rayonnait comme un petit soleil et ses yeux pétillaient à nouveaux bien qu'on ne les voit pas à cause des lunettes de soleil. "Oui, cela me ferait très plaisir^_^. D'ailleurs je connais un petit café tranquille pas trop loin d'ici. C'est dans le centre commercial. Le patron est un ami....Enfin disons plutôt qu'il connait mon père.
" Reira sortit un miroir de son sac à main et essuya le mascara qui avait coulé, ne voulant garder aucune trace de son chagrin et se laissa guider par Yuki à travers la foule de Tokyo. Certaines personnes la regardaient bizarrement, semblant la reconnaître mais Reira décida de ne pas s'en faire. "C'est là bas." fit la jeune violoniste en pointant du doigt l'enseigne d'un petit café. Sans dire un mot de plus, la jeune diva accéléra le pas, pressée d'échapper aux regards indiscrets des passanrs, ceux-ci commencaient à la déranger, pire, à lui faire peur, elle détestait l'impression qu'on la suivait, qu'on la prennait en photo.

- Yuki... Je suis désolée d'avance si demain ta tête est publiée dans un journal...

Fit Reira, penaude. "Oh! Mais c'est Melle Kimihiro!". Comme l'avait dit Yuki, on la connaissait dans cet endroit. Reira sourit au barman et s'inclina elle aussi.

- Enchantée !

Fit-elle, de sa voix claire et aiguë, ne sâchant, cependant, pas vraiment si on l'avait entendue. Les deux filles allèrent s'assoir et Reira ôta son chapeau, ses lunettes, son manteau et son écharpe. Elle était très reconnaissable ainsi mais ne s'en rendit pas tout de suite compte. Reira commanda un chocolat chaud, comme Yuki. Il y eut un petit blanc et Reira se perdit dans la contemplation du décors, un café à l'ambience plutôt sombre mais chaleureuse. Reira fut tirée de ses rêveries par la voix d'un homme qui s'adressa à Yuki, pas à Reira "Excusez moi, êtes vous la fille de Mr Kimihiro?". Le regard de Reira se posa sur l'homme, puis sur Yuki. L'homme demanda si le père de Yuki comptait racheter une certaine société, Reira décida de ne pas écouter, jugeant que ce n'était pas ces affaires. L'homme s'inclina et allait partir mais son regard se posa sur Reira. "Oh! Mais vous êtes..... Oh.......". Reira rougit et baissa les yeux. Trop gênée pour dire quoi que ce soit, elle décida de faire celle qui ne se rendait pas compte.

- Oui ? Je suis ?

Fit-elle en posant ses grands yeux de biche sur l'homme qui affichait un air surpris. La réflexion de l'homme avait attirrer le regard des quelques clients vers Reira, ils la regardaient tous d'un air surpris et Reira commenca à se sentir vraiment mal : elle n'aimait pas du tout être le centre de l'attention à part lorsqu'elle chantait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Sam 28 Nov - 20:57

_Vous ètes..... Melle Reira? La chanteuse du groupe Trapnest? Oh ben çà! Qu'elle bonne surprise!

Yuki leva les yeux aux ciel. Oui bon, on avait comprit, pas besoin de le criait sur tout les toit. Elle baissa les yeux sur sa tasse de chocolat chaud et resta silencieuse alors que l'homme fouillé dans ses poche à la recherche d'un stylo et d'un morceau de papier sans nul doute dans le but de demandé un autographe. Elle ne s'occupa plus de l'homme et resta silencieuse. Après tout, elle était habitué à ce que la notoriété de son père, son importance éclipse sa présence.

_C'est ma fille qui va être ravit! Un autographe de......


Le portable de Yuki sonna alors sur l'air de Rose, de Blast et elle le sortit de sa poche nonchalamment et sursauta en reconnaissant le nom affiché à l'écran. Elle ouvrit fébrilement son blackberry rouge métalique et lut le message suivant:

OU ES TU??


Elle fronça les sourcil et répondit:

AU CAFE DE NOTRE RENCONTRE.


Puis, elle referma son portable et le posa sur la table. Comment diable Shin a-t-il su qu'elle avait besoin de le voir? Car en effet c'est celui ci qui lui a envoyer un SMS. Elle secoua la tête. Non se n'était qu'une coïncidence.

_Mais au fait, c'est un sacré hasard que vous soyez ici toute les deux. Si les jour......

Mais Yuki n'entendit pas la fin de sa phrase. La clochette d'entrée venait de tinté et d'atiré son attention. Elle se leva alors d'un bond, les yeux fixait sur l'arrivant. Il était là. Essoufflé, toujours aussi beau.

Mais que va-t-il se passé?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   Dim 29 Nov - 12:43

"Vous ètes..... Melle Reira? La chanteuse du groupe Trapnest? Oh ben çà! Qu'elle bonne surprise!". Reira sourit et éclata d'un rire cristallin. Le bonhomme avait l'air un peu ahuri. Elle ne répondit même pas "oui, c'est moi!" car elle jugeait que c'était inutile : on avait bien compris que c'était elle ! Reira vit que Yuki levait les yeux au ciel et Reira lui sourit. Elle vit ensuite l'homme farfouiller dans sa poche, visiblement à la recherche de quelque chose. Pendant ce temps là, la diva sirota son chocolat chaud. Elle vit que l'homme sortit un papier et un stylo de sa poche. Reira haussa les sourcils. *Deux autographes dans la même journée ??*. Elle pensa silencieusement que c'était un peu beaucoup et avait très envie de refuser de signer cet autographe mais pour une question d'image et bla bla bla... elle devrait signer cet autographe et faire comme si cela la touchait qu'on lui demande un autographe. C'était, certes, un peu vrai et cela lui faisait plaisir de signer des autographes en quelques sortes mais là... On pouvait dire que c'était une journée avec des hauts et des bas... "C'est ma fille qui va être contente, un autographe de..." l'homme marqua une pause, déconcentré par le portable de Yuki qui sonnait, Reira n'y prêta pas attention. "...la chanteuse de Trapnest !"

- Tout le plaisir est pour moi ! Quel est son prénom ?

Reira, après un dernier sourire, se saisit du papier et du stylo pour faire sa signature et ensuite mettre : "Pour X (pas d'inspi pour le prénom, désolée) de la part de Reira". L'homme rangea soignesement l'autographe dans sa poche avec un air content de lui. Reira croyait que l'homme allait partir mais non, il resta à la table des deux jeunes filles et continua à jacasser : "Mais au fait, c'est un sacré hasard que vous soyez ici toute les deux. Si les jour......" Reira, comme Yuki, n'entendit pas la suite de la phrase. Le temps semblait s'être arrêter en elle lorsqu'elle reconnut celui qui venait de passer la porte. Son coeur eut un râté, pour ensuite, accélérer comme un fou. Yuki se leva d'un bond tandis que Reira, elle, resta là, les yeux et la bouche grands ouverts. Une larme roula sur sa joue, il lui semblait qu'un vent glacé traversait son corps, se répendant dans ses veines. Lorsque Shin avait ouvert la porte, un peu de froid était entré avec lui et Reira se souvint qu'il faisait vraiment froid dehors. Elle se mit à trembler : trop d'émotions. Elle ne voyait même plus Yuki, elle ne voyait que Shin, tout le décors avait disparut.

- Shin...

Appela-t-elle d'une petite voix à peine audible mais aiguë quand même. Alors, elle se leva, elle aussi et avec une rapidité déroutante, courut vers Shin et se jeta dans ses bras, se fichant éperdumment des autres, des journalistes, juste heureuse de sentir l'odeur de Shin, le parfum de Black Stone Cherry, sur ses vêtements. Elle ne s'était même pas rendu compte qu'elle pleurait à chaudes larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
15h ; Une envie de prendre l'air... [PV Yuki Kimihiro][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée ensoleillée et une envie de prendre l'air
» Prendre ou laisser, vivre ou mourir [Terminé]
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Sujets Archivés-
Sauter vers: