NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Ven 25 Déc - 15:59

Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x]
(interdit aux moins de 15 ans)


Rentré tôt, Ren attendait que Nana rentre. Elle avait promit qu'elle allait rentrer... Ren alluma sa énième cigarette et tira une longue taffe avant de regarder par la fenêtre. Il avait une très belle vue sur Meguro, le quartier où avaient emménagés Nana et lui. Bizarrement, il ne la voyait pas beaucoup, et le décompte avant le drame avait bel et bien été enclenché... Comme ils étaient inconscients... Ren se surprit à penser à ses parents. Il aurait tant aimé les connaître, même si eux, visiblement, n'avaient pas voulut voir comment deviendrait Ren... Peut-être qu'un jour, il croiserait sa mère, dans la rue, sans la reconnaitre. Peut-être était-ce déjà fait... Il avait beau dire que c'était sa fierté, Ren était profondément blessé et Nana lui avait apporté la force de vivre. Un profond sentiment de dégout le submergea et il se sentit subitement mal à l'aise. Ren se demanda pourquoi Nana n'était pas encore arrivée et jeta un coup d'œil en biais à la pendule suspendue au mur. Il se leva lentement et alla chercher sa guitare. Il la sortit de son étuis avec beaucoup de précautions inutiles et commença à gratter les premiers accords de "Starless Night". Qu'avait-il de mieux à faire que de la guitare ? Mais son malaise ne disparut pas, il lui laissait un arrière goût amer dans la bouche. Pourquoi ses parents l'avaient-ils abandonnés ? Avait-il fait quelque chose de mal ?

Une fois la chanson finie, il enchaîna avec "Winter Sleep, priant pour que Nana arrive d'un coup en diffusant de la joie dans l'appartement et dans Ren. Tout allait pour le mieux pour Nana, le groupe Blast cartonnait , elle était en bon termes avec Hachikô et son futur époux l'attendait en priant pour qu'elle arrive au plus vite. Malgré tout, Ren savait que Nana était profondément traumatisée par le fait que sa mère l'ait abandonnée. Elle ne guérirait peut-être jamais d'ailleurs... Ren pensait qu'au moins, il avait servit à quelque chose de ce côté là, Nana aurait bien pu se suicider voir tourner très mal... A la place, c'était Ren qui avait mal tourné, il était bien trop fragile pour supporter la constante pression du show-buisness, il n'était pas comme Takumi ou Reira... Mais dans un sens, Reira ne tenait que parce qu'elle était avec Takumi, c'était triste de la voir mourir à petit feu, Reira était une grande amie pour Ren. Celui-ci entendit des pas dans l'escalier et arrêta de jouer de la guitare, un grand sourire aux lèvres. Il attendit. Attendit. Attendit. Attendit encore. Mais une porte voisine s'ouvrit. Ce n'était pas Nana qui était arrivée. Après un soupir, Ren rangea sa guitare, écrasa sa cigarette dans le cendrier et s'en alluma une autre. Il pensait toujours à ses "parents". Ils ne méritaient même pas cette appellation, ils n'étaient que des bouffons, finalement. Certes, Ren n'avait jamais eut de famille et avait encore du mal à exprimer ces sentiments mais avec Nana c'était différent, il était amoureux d'elle à la folie et ne pourrait jamais la tromper ni la faire souffrir. Toutes les femmes avaient un visage tellement laid à côté de la splendeur de Nana, aux yeux de Ren, toutes les femmes étaient pareilles sauf Nana, elle occupait constamment une partie de son cerveau.

*Je t'en supplie Nana, fais vite...*

Il s'assit à la table, silencieux. Il avait abandonné l'idée de voir Nana cette nuit, il était trop tard pour qu'elle arrive : 2 h 49 du matin. Elle avait sans doute du loger sur place. Et c'est à ce moment là, enfin, que la clef tourna dans la serrure et que Nana passa sa tête dans l'encadrement de la porte. Sans lui laisser le temps de parler ou d'enlever ses chaussures, Ren lui sauta au cou en l'embrassant passionnément, elle lui avait tellement manqué qu'il aurait pu la tuer. Il écarta ses lèvres de celles de la plus belle femme des yeux et murmura avec un sourire rieur :

- Okaeri ♥


Dernière édition par Ren Honjô le Sam 26 Déc - 0:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6020
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Ven 25 Déc - 23:00

Après avoir quitté Hachi à l'appartement 707 ce matin-là, Nana était loin de se douter qu'une dure journée de labeur s'annonçait pour elle. Étant engagée comme serveuse dans un bar branché de Tokyo, ses horaires étaient très variables et il arrivait même que son patron lui oblige à faire quelques heures de plus, la prévenant le jour même et ne se souciant même pas du fait qu'elle avait pu avoir des projets pour la soirée.
C'est ce qui arriva ce soir là. Puisque c'était le soir de Noël, Nana était restée plus longtemps que prévu. Elle avait même dû porter un bonnet de Noël rouge avec un pompon blanc et une veste rouge et blanche fournie par la maison...

Bizarrement, le bar était rempli. Des clients avaient apparemment prévu leur soirée dans ce bar. Des groupes variant entre groupes de quatre, voire de douzaines s'étaient réunis dans la joie et la bonne humeur.
Mais Nana, elle ne voulait qu'une chose; rentrer! Rentrer pour retrouver les bras de Ren...

- Hey ma m'zelle! Cinq bières et trois saké, tu seras mignonne!

Sans broncher, Nana s'occupa des commandes. Même si elle se faisait exploiter, Nana préférait ravaler sa fierté. Elle avait un loyer à payer elle... C'est alors que son patron, qui travaillait avec la jeune femme ce soir là, lui fit savoir qu'après avoir servi ces messieurs, elle pouvait rentrer chez elle.

« Tu leur sers leur boisson et tu peux filer! »

« D'accord... »

Nana servit les boissons sitôt qu'elles furent prêtes, et sachant que c'était la dernière table qu'elle servait, elle s'était montrée très aimable envers ses clients.

« Voilà pour vous ^^ »

Une fois derrière le comptoir, Nana retira son accoutrement de Noël, mais lorsqu'elle pointa son nez dehors, elle décida finalement de garder au moins son bonnet sur la tête.

Quel froid de canard...!

Elle enroula son écharpe autour de son cou et marcha rapidement vers l'appartement ou Ren l'attendait, une main gantée au fond de sa poche et l'autre tenant un sac dans lequel le cadeau de Ren se trouvait. Elle avait de la chance, le bar n'était situé qu'à un quart d'heure, si l'on marchait rapidement.

Elle entra dans l'immeuble, et une fois arrivée sur le pallier, elle retira son chapeau, sortit de son manteau les clefs, tourna le verrou et entra enfin dans l'appart illuminé et dont la chaleur l'envahissait déjà. Mais à peine avait-elle eut le temps de fermer la porte derrière elle et de poser son sac par terre qu'un Ren impatient se jeta sur elle et l'embrassa passionnément en la plaquant contre la porte.

« Hmpf...!»

Elle lui rendit avec plaisir son baiser en lui caressant les cheveux.

Cela faisait plaisir d'être accueilli de la sorte chez soi après une journée aussi ennuyeuse...

Il daigna enfin décoller ses lèvres des siennes et lui susurra ses mots doux, comme à chaque fois qu'il la voyait. Elle lui sourit alors tendrement tout en restant proche de lui.

« Ça fait longtemps que tu m'attends?»

Elle l'écarta de sa main pour pouvoir retirer son manteau qu'elle accrocha à son porte manteau, ainsi que son chapeau, puis se baissa pour prendre son paquet pour le poser sur la table du salon.

« J'ai quelque chose pour toi! »

Elle se retourna et sortit le paquet joliment emballé du sac.

« Joyeux Noël Ren! ^^ »

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Je t'attendrais jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x]   Sam 26 Déc - 0:15

Les lèvres de Nana étaient toutes froides et rafraichit le guitariste. Il l'accueillit de la meilleure façon qu'il le pouvait, heureux de la revoir enfin après des heures et des heures d'attentes. Évidemment, il n'avait pas oublié noël et avait fait une belle surprise à sa Nana, il voulait seulement la garder pour la fin. Après avoir embrassé Nana, Ren lâcha une formule de bienvenue de sa douce voix grave qu'il prenait toujours lorsqu'il parlait à Nana. C'est alors que Nana posa la question fatidique. Cela faisait-il longtemps qu'il l'attendait ? Ren éclata de rire et alla prendre son paquet de cigarettes sur la table de la cuisine, il s'alluma une Seven Stars et tira une longue taffe sur celle-ci. Il essayait de faire durer le suspens. Il soupira, tira une dernière latte et répondit avec son air rieur si craquant.

-Je t'attendais depuis toujours, dès que je suis né j'attendais ta venue.

Il sourit tendrement, pas besoin d'encombrer l'esprit de Nana avec des choses négatives : cela faisait en réalité trois bonnes heures qu'il l'attendait en déprimant. Trois heures qu'il se disait qu'il ne méritait pas Nana, trois heures qu'il se demandait pourquoi il était là. Trois heures qu'il se demandait pourquoi Nana ne rentrait toujours pas. Finalement, Ren se dit qu'il n'aurait jamais du monter à Tokyo, que tout serait plus facile si Nana et lui étaient restés dans leur cambrousse... Peut-être qu'ils seraient montés à Tokyo pour Blast ? Il se dit qu'il ne devait pas s'encombrer l'esprit avec ça, c'était noël après tout !

-J'avais du temps, je suis rentré à 13 h alors j'ai fais le sapin...

Il soupira. Nana n'avait sûrement pas de cadeau pour Ren, il la connaissait bien. Lui, il lui avait acheté des chaussures Vivienne Westwood bleus à talons imitation crocodile... (psssst : http://www.flizboutik.com/wp-content/uploads//2009/01/ghillies-a-plateformes-collection-anglomania-1993.jpg ). Il était sûr qu'elle ne les avaient pas, il avait même fouillé dans son placard pour vérifier qu'il connaissait bien sa pointure. Il était heureux de passé noël avec Nana mais il n'arrivait pas à mettre les choses négatives de côté. La présence de Nana l'apaisait, il décida de retourner dans l'entrée pour retrouver sa belle. Elle avait enlevé son manteau. Elle dit d'un air joyeux : "J'ai quelque chose pour toi!". Ren écarquilla les yeux et son regard dévia sur le paquet qui trônait sur la table du salon. Sa bouche s'ouvrit en grand et il faillit en laisser tomber sa clope.

-C'est... C'est un cadeau de noël pour moi ?

Évidemment, il connaissait la réponse. Des étoiles se mirent à briller dans ses yeux comme dans les yeux d'un gamin. Nana était plus gentille qu'il ne le pensait, il s'en voulait d'avoir douté d'elle. Dans un coin de sa tête, il savait qu'elle allait lui porter un cadeau. Avant d'aller ouvrir son cadeau, il balbutia :

-Att... Attends, je... Je reviens...

Il courut dans l'appartement et alla chercher son cadeau qu'il cacha derrière lui, bien qu'on voit largement le sac dépassé derrière son dos :

-Joyeux noël !

Il sourit devant l'air surpris de Nana. Ren n'était pas très << cadeaux >> mais il avait quand même pensé à sa petite reine. Il se tourna lentement vers le cadeau et après des secondes qui lui parurent une éternité, il enleva doucement le papier cadeau, son cadenas émettant un léger bruit en se cognant contre son torse lorsqu'il se baissait. Il mit bien une bonne minute avant d'enlever complètement le papier car il ne voulait surtout pas le déchirer. Il accéda enfin au cadeau, une paire de nouveaux chaussons et un CD. Le Cd qu'il voulait depuis des mois. Il leva la tête vers Nana, un sourire de gamin scotché aux lèvres, se leva d'un bond et l'embrassa langoureusement, une main sur sa hanche et l'autre sur son visage, caressant sa joue, ses cheveux, son menton...
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6020
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Sam 26 Déc - 1:19

« Ben oui! Pour qui veux-tu que ce soit d'autre? »

Nana avait dit cela, tenant son paquet dans les mains et observant la mine émerveillée de Ren devant son cadeau de Noël. Cela le rendait vraiment trop mignon et rehaussa davantage son propre sourire.

C'est vrai qu'il ne devait pas en avoir reçu des masses lorsqu'il était à l'orphelinat. Et même adulte... Et c'était la première fois de sa vie que Nana lui offrait un cadeau pour cette célèbre fête. Rien que cela semblait l'émouvoir au point de le faire bafouiller.

Ren partit aussitôt dans sa chambre et revint deux secondes plus tard, essayant decacher un gros paquet derrière lui.

« C'est mon cadeau que tu planques comme ça? »

Nana avait maintenant les yeux qui brillaient aussi lorsqu'elle déballa son présent.

« DES CHAUSSURES VIVIENNE WESTWOOD!! … Ren! »

.Nana sortit la paire de la boite, vira ses bottes et enfila ses nouvelles chaussures. Elle se pavana donc avec en se baladant dans l'appartement pendant que Ren ouvrait son paquet à lui en deux de tension.

Il finit par déballer les chaussons.

« Ils sont mignons hein? ^^ »

Elle se mit en face de lui pour savourer la réaction que susciterait le deuxième cadeau chez Ren...
Elle ne se fit pas attendre. Comme tout à l'heure il bondit sur elle pour l'embrasser.

Je suis contente...

Elle était vraiment heureuse de le voir comme ça.

Ren continua donc de l'embrasser, une main se posant sur sa taille et l'autre main lui parcourait le visage, le menton et les cheveux. Dans cet élan d'affection et d'émotions, Nana ne put que s'abandonner aux baisers et aux caresses de Ren. Ses doigts et ses lèvres précédemment congelées étaient en un rien de temps revenus à leur température normale... Même plus élevée que la normale...

Nana passa ses bras autour du cou de Ren, caressa se nuque et ses cheveux pendant ce long baiser langoureux.

Cela faisait plus d'une semaine qu'ils ne s'étaient pas vu, et les retrouvailles étaient toujours autant passionnelles.

Ayant apparemment traîné toute la journée ici, puisque Ren ne portait qu'un simple pantalon de jogging et son torse était dénudé, Nana ne pouvait qu'apprécier la chaleur du corps de son homme.
Nana continua de l'embrasser, mais tandis qu'une main caressait la chevelure folle de Ren, l'autre descendait sensuellement contre sa nuque puis ses solides omoplates. L'autre main ne tarda pas à la rejoindre et toute deux, les doigt s'écartant descendirent peu à peu au creux de son dos jusqu'à atteindre son pantalon. Elle tira légèrement dessus vers le bas pour faire comprendre à son amoureux ce qu'elle attendait de lui, en cette joyeuse fête de Noël...

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Dim 27 Déc - 20:58

Apparemment, Nana avait aimé son cadeau de noël. En tout cas, elle se pavanait dans tout l'appartement avec. Ren, de son côté, avait déballé ses cadeaux. Des chaussons noirs avec des chats dessus et un CD. Lorsqu'il avait vu les motifs sur les chaussons, il ne put s'empêcher de dire en riant à gorge déployée :

-Des chaussons avec toi dessus ?

Quant au CD, il le voulait depuis tellement longtemps et avait tellement envie de l'avoir qu'il ne put s'empêcher de se lever d'un bond et de l'embrasser avec fougue, comme pour la remercier. Pendant qu'il l'embrassait, il commença d'abord à lui caresser la joue tendresse, puis ses cheveux, son menton. Nana se montrait très entreprenante et Ren comprit tout de suite ce qu'elle attendait de lui. Il avisait l'endroit le plus proche qui pourrait accueillir les corps de deux jeunes gens qui ne s'étaient pas vus depuis une semaine et emmena délicatement Nana jusqu'au canapé, commençant par lui ôter son tee-shirt tout en l'allongeant sur la canapé. Nana avait mit du rouge à lèvres et Ren lui enleva la totalité en l'embrassant. Il continuait de l'embrasser toujours plus ardemment. Ses baisers descendirent, il commença par embrasser son menton, son cou (où il laissa un joli suçon violet), sa clavicule. Il dégrafa le soutien-gorge de Nana et le balança dans l'appartement en remontant lentement pour recommencer à embrasser les lèvres de Nana.

Il n'arrivait plus à penser, son rythme cardiaque s'accéléra. Toutes les pensées négatives qui emplissaient son esprit il n'y a pas deux minutes avaient cédé leur place à l'excitation et le désir. Il n'avait pas vu sa Nana depuis UNE SEMAINE ! Il avait l'impression que cela faisait des années qu'ils ne s'étaient pas vus. Sa main gauche était fixé dans les cheveux de Nana, les caressants. Il continuait de l'embrasser en ne reprenant sa respiration que très rarement, il ne savait même pas si nana s'était chargée de le déshabiller, il était dans un état second, dominé par un instinct qui lui disait d'embrasser Nana et de se soucier de rien d'autre. Il aimait tellement Nana qu'il aurait pu l'embrasser ainsi pendant l'éternité, il avait l'impression qu'il ne mourrait jamais tant qu'il serait avec Nana, elle était sa force. C'était exceptionnel d'aimer quelqu'un à ce point, pourtant... Elle était sa vie, son avenir, son présent, son passé, elle était omniprésente chez Ren, dans ses pensées, elle portait même le même parfum que lui, parlait comme lui c'était fait un tatouage à son image et lui avait même passé un cadenas autour du cou.

Elle était lui et il était elle. A tout jamais. Il sentit que Nana enlevait son pantalon de jogging. Lui, de son côté, lui enleva son jean tout en s'écartant quelques secondes pour reprendre sa respiration. Il emprisonna les lèvres de Nana pour la énième fois et après l'avoir embrassée avec passion pendant quelques minutes, lui enleva son string, lui était tout nu et elle portait uniquement les chaussures Vivienne Westwood qu'il lui avait offerte.
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6020
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Dim 27 Déc - 23:26

Ren ne mit pas longtemps à comprendre les intentions de Nana. Tout en l'embrassant, il se colla davantage à son propre corps en la faisant en même temps reculer vers le canapé du salon. Il prirent deux minuscules secondes, le temps que Ren lui ôte son tee-shirt, puis il l'allongea délicatement sur le canapé en l'embrassant fougueusement. Les lèvres de Ren était douces et chaudes et chaque baiser la faisaient frémir. Il commença donc à descendre, sa bouche glissant sensuellement contre sa joue puis descendant encore et encore jusqu'à s'arrêter au niveau de son cou, qu'il se mit à suscoter. Nana sentait le désir monter et le serrait d'autant plus contre elle. Sa respiration s'était accélérée. Les dents serrées mais la bouche entr'ouverte Nana savourait les baisers de Ren, les yeux clos.

Pendant ce temps, Ren prit soin de dégrafer son soutien gorge et le balança dans la pièce avant de s'emparer à nouveau de ses lèvres. A ce nouveau contact, Nana sentit la chaleur de son visage augmenter, tout en sentant son corps réagir, telle une décharge électrique. Ren lui caressait les cheveux et elle, descendait déjà ses mains des cheveux de Ren, caressant au passage son torse bombé, puis câlina son ventre mince, jusqu'à arriver à sa taille de Ren. Elle agrippa son pantalon de jogging, puis sans hésiter une seconde, le baissa. Elle se redressa, car Ren lui déboutonnait aussi le pantalon et le lui enlevait. Toujours bouche contre bouche, ils furent en un rien de temps complètement nus.

Maintenant tous deux à genoux, elle fit asseoir Ren en le poussa malicieusement vers l'arrière, un sourire coquin aux lèvres et se rapprocha de lui en l'embrassant sur le bouche puis, descendit à son tour, mettant sa tête au creux de son cou. elle suçait lentement la délicieuse peau de son petit-ami. Puis, sans décoller les lèvres, Nana descendait petit à petit le long de son torse, sa langue s'amusant à jouer sur la peau de Ren. Elle le força donc à s'allonger. Caressant le corps musclé avec ses cheveux, Nana parcourait le corps de Ren du haut vers le bas. Elle arriva alors au niveau de son bas ventre et s'aperçut à quel point il était excité par ce qu'elle lui faisait. Ses deux longues mains étaient arrivées au niveau du bassin de son petit copain au corps brulant. Poursuivant l'élan de sa propre excitation, elle s'approcha du membre gonflé de désir, qu'elle glissa entre ses lèvres et commença, dans sa bouche humidifiée, de longs vas et viens...
Pendant la fellation elle sentait le membre de Ren durcir de plus en plus. Et le corps de Ren se crisper aussi au fur et à mesure de ses caresses bucales.

« Hmm... »

Nana jouait avec son membre, sa langue tournant autour du gland, pressant ensuite celui-ci entre ses lèvres dont le rouge s'était un peu effacé à cause des précédents baisers.

Ren avait toujours été son modèle pour quoi que ce soit... Au grand jamais elle ne comptait se séparer de lui, maintenant qu'il s'étaient retrouvés. Apparemment, il étaient faits l'un pour l'autre et Nana ne pouvait imaginer la fin de sa vie avec quiconque d'autre que lui. En plus d'être son idole, un musicien d'exception, il était selon elle un parfait amant...
Nana s'appliquait donc à lui donner du plaisir à chaque mouvement effectué sur son membre. Sentant la verge se raidir, elle ne put s'empêcher d'avoir quelques pensées.

T'as l'air d'aimer ça...

Elle renferma donc délicatement sa main droite sur son pénis et accéléra légèrement le rythme.

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Mer 6 Jan - 16:43

Le corps de Ren se courbait sous les baisers de Nana. Il aimait ça, oh oui qu'il aimait ça. Elle était sa reine, sa déesse, il savait qu'il ne pouvait pas vivre sans elle, Ren considérait que le fait que Nana ait bien voulut de lui était un miracle. Tout le monde disait que le fait que deux personnes s'aiment autant était un miracle. Ren sut ce que Nana avait dans la tête dès qu'elle sourit avec un air coquin. Elle embrassait son torse brûlant en descendant tout doucement vers son membre dressé. Il redoutait le moment où Nana allait poser sa bouche dessus mais en même temps, n’attendait que ça. Alors quand enfin la princesse aux yeux de chat posa ses lèvres roses sur l’intimité de Ren, se fut pour lui à la fois une torture et un plaisir inégalé, il ne pouvait s’empêcher de lâcher des petits gémissements, il se retenait de crier tandis que ses mains agrippaient le canapé. Ren était en sueurs, il n’en pouvait plus, le plaisir montait encore et encore il aurait voulut que jamais ce moment ne cesse. Il n’allait pas tarder à atteindre le septième ciel, tout son corps était en convulsions.

Nana décolla sa bouche de la verge de Ren pour renfermer sa main droite dessus et accélérer le rythme. Combien de temps restèrent-ils comme cela ? Ren n’avait aucune notion de temps mais son corps n’était pas fatigué. Il décida de reprendre le contrôle et prit les mains de Nana tout en la plaquant sur le canapé, il était maintenant au dessus d’elle et la pénétra avec douceur et passion. Il sentait que Nana aimait ça aux petits gémissements qu’elle poussait, Ren, lui aussi, ne pouvait s’empêcher de gémir, il accéléra le mouvement et alla plus profondément dans Nana. Il l’aimait trop, il la voulait pour lui seul, qu’elle lui appartienne complètement. Il aurait pu la tuée, il savait qu’il en était capable. Mais si un jour il la voyait froide et raide, il deviendrait raide. Il aimait Nana pour sa vivacité d’esprit, pour son charisme impressionnant pour sa beauté et ne plus la voir rire ou ne plus voir le rose qu’elle avait aux joues et la vie derrière ses yeux l’affecterait à un tel point qu’il ne pourrait survivre.

Ren projeta sa semence dans le corps de Nana. Il avait gardé les yeux fermés toute la durée de l’activité et pour la première fois, il ouvrit les yeux, en premier plan il y avait le corps de Nana, ruisselant de sueur et son souffle saccadé qui caressait doucement le visage de Ren.

*Elle est si belle*

Il caressa doucement la joue de Nana et lui sourit, ne cessant pas les pénétrations.
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6020
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Mer 6 Jan - 22:29

Y allant de bon coeur, Nana ne se rendait pas compte que ce qu'elle lui faisait était tellement bon qu'il s'apprêtait d'une minute à l'autre à perdre le contrôle. Ça aurait été une mauvaise surprise pour elle, mais Ren se ressaisit à temps, prit les mains de Nana et l'allongea à son tour.

Ses mains plaquées contre le canapé, emprisonnées dans celles du guitariste la rendaient impuissante. Elle était totalement à sa merci... Car malgré sa finesse, Ren était un homme doté d'une force et d'une virilité incroyables. Et cela excitait follement la chanteuse de Blast. Elle regarda Ren qui plongea sa tête dans le creu de son cou et la pénétra sans plus tarder. Cette intrusion tant attendue de Ren lui arracha un gémissement de plaisir.
Comme à chaque fois qu'il entrait en elle, Nana savait quà ce moment là, 'ils ne faisaient plus qu'un. Un corps s'unissant à un autre et ne formant une unité pendant un temps indéfini dans l'extase la plus totale...
Ren continuait ses va-et-viens, ses gémissement ponctuant ses pénétrations. Nana exprimait également son plaisir sa bouche effleurant l'oreille de Ren.
Il accentua alors le rythme et Nana transpirait de plus en plus. Tout comme lui d'ailleurs... Ren lui lâcha les main pour lui caresser le visage et les cheveux, pendant qu'elle en profita pour poser ses mains, l'une sur l'omoplate de Ren, l'autre à la courbure de son dos. Elle l'encouragea à poursuivre le rythme entamée, ce qu'il fit et qui finit au bout d'un moment par lui arracher des cris de plaisir.

Oh Ren...!

Elle sentit la semence de Ren se déverser en elle et son corps se raidir en même temps que le sien.
Ren était vraiment merveilleux, passer des moments aussi bons étaient tellement précieux et rares... C'était seulement sur scène et encore qu'un plaisir comparable à celui là pouvait se faire. Mais Ren touchait vraiment le summum. A chaque fois qu'ils faisaient l'amour, elle avait l'impression qu'il allait la tuer pour de bon. Les sensations qu'il lui procuraient lui faisaient tellement d'effet que respirer normalement était quelque chose d' absolument 'impossible pour elle.

Elle ouvrit les yeux et Ren se redressa lentement. Il lui adressa un regard des plus tendres et lui caressa le visage. Elle, lui passa la main dans les cheveux et l'attira vers elle pour l'embrasser longuement sur le front.
Ils restèrent dans la même position, le temps que son cœur cesse toutes ces palpitations, que Ren devait surement sentir, puisque son torse était collé au sien.

Elle pouvait rester comme ça tout le temps. Nana aimait le sentir tout contre elle comme cela. Elle se sentait protégée et le temps ne comptait plus. Elle n'avait plus froid, se trouvait dans un bien-être absolu, vraiment comme si elle et lui étaient seuls au monde, seuls à se sentir vraiment vivants. Tout s'évaporait autour d'elle. Elle ne pensait et ne voyait que Ren...

Pulsions et pulsations s'étaient totalement calmées à présent. Nana rouvrit les yeux, car elle s'aperçut qu'elle les avait fermés de nouveau, mais la lumière lui mal aux yeux. Elle décida donc de les refermer...

Elle chuchota à l'oreille de Ren...

« Ren...Si on allait se doucher...? »

*avec un petit rire* « Puis on va se coucher... Parce que tu m'as mise K.O ^^»

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Jeu 21 Jan - 16:16

Les meilleurs moments que Ren passait avec Nana était sûrement ceux de leurs retrouvailles. Après des jours sans se voir, ils avaient du mal à se contrôler et l'activité n'en était que plus intéressante. Pour Ren en tout cas. Tandis qu'il se rapprochait de plus en plus du septième ciel, il caressa le corps de Nana. Il la désirait plus que tout au monde. Elle était le plus beau cadeau qu'on est pu lui faire. Ren avait pensé à Nana depuis le premier jour où il l'avait vue, la première fois lui avait suffit pour tomber follement amoureux d'elle. Mais il avait caché ses sentiments, il avait eut trop peur de ce sentiment si nouveau pour lui, un sentiment qu'il n'arrivait pas à contrôler, Nana était devenu le centre de son monde, son soleil et il n'avait aspiré qu'à la revoir. Mais Nana était jeune. Elle n'avait que seize ans et avait vécu des choses difficiles, Ren ne voulait pas la brusquer. Mais l'attitude de la jeune femme à son égard laisser supposer bien des choses. Les regards qu'elle lui lançait parfois, les gestes qu'elle faisait. Malgré tout ce que Nana lui avait apporté, Ren ne pourrait jamais être heureux. Parce que Ren s'était lancé dans un projet bien trop ambitieux pour ses maigres épaules : Trapnest. Son groupe était à la fois son paradis et son enfer, et à présent, il ne pouvait pas tenir sans prendre de la coke. Ren se détestait lorsqu'il faisait ça. Il aurait voulut en parler à Nana mais il n'en avait pas la force. Il savait aussi que Nana trouverait le moyen de le faire arrêter. Et il ne voulait pas. Il en avait besoin.

Ren aimait tellement Nana qu'il aurait pu faire n'importe quoi pour elle, sauf arrêter. Mais en un sens, il savait aussi qu'il ne pouvait rien lui refuser et qu'il finirait par arrêter si elle le voulait.

Ren cessa ses pénetrations et se laissa mollement tomber sur Nana sans l'écraser pour autant, haletant. Une fois que son coeur eut repris un rythme de battements normaux, il regarda Nana. Celle-ci dit, un sourire aux lèvres " Ren...Si on allait se doucher...? Puis on va se coucher... Parce que tu m'as mise K.O".. Ren sourit, lui aussi et répondit en se relevant doucement et en enfilant son caleçon (qui ne lui serait guère utile dans l'activité à suivre, à savoir le bain).

-Oui, ce serait une bonne chose, en effet.

Il adressa un sourire tendre à Nana et se dirigea vers la salle de bains.

-Je t'attends...

Après un dernier sourire un peu pervers, il pénetra dans la salle de bain et fit couler le bain en y ajoutant des huiles parfumés.
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6020
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Mar 26 Jan - 0:40

Ren se retira enfin délicatement, se leva du canapé et commença à enfiler son caleçon.

Nana ne dit rien tout en en pensant pas moins, le regardant faire, un sourire moqueur sur les lèvres.

T'es plus crevé que moi on dirait...

Toujours tranquillement allongée sur le canapé, elle le regarda se rhabiller inutilement et se diriger vers la salle de bain sans faire l'effort de bouger son propre corps.

-Je t'attends... »

« Hm... J'arrive... »

Un bras sur les yeux, Nana s'endormait déjà à moitié. Elle resta alors paisiblement sur le dos pendant une longue minute et se décida enfin à se lever.
Avant de rejoindre son bien-aimé, elle fit un passage obligatoire aux toilettes, histoire d'être en bonnes conditions pour entrer dans le bain.

Elle pénétra alors dans la salle de bain où elle vit Ren ouvrir une boite d'huiles parfumées de différentes sortes. Le bain, quant à lui était déjà en train de couler et Nana avait hâte de s'y engouffrer. La pièce était claire, avec un beau mur en carrelage blanc miroitant. Le bain était entouré par un joli rideau bleu ciel. Nana aimait cette pièce. Elle s'y sentait bien, ce qui était évident en même temps, car elle y entrait toujours en présence de Ren.

Sans plus attendre, elle se risqua à mettre un pied à l'intérieur, sa main droite s'appuyant sur l'épaule de Ren ; Ren qui était en train de verser le produit parfumé à la vanille dans la baignoire déjà moussante.

L'eau était très chaude, alors Nana entra doucement dans l'eau. Elle attendit que Ren la rejoigne pour s'asseoir complètement dedans.

« J'aime bien cette baignoire, elle est quand même plus large que celle de ton ancien appart... »

Elle se laissa alors glisser, jusqu'à ce que l'eau atteigne son visage puis sa tête toute entière avant de ressurgir à la surface.

Elle mit ses cheveux en arrière et observa de ses grand yeux de chat le visage de Ren, puis descendit sur son collier.

«Dis-moi Ren..Tu n'as jamais eu envie de le retirer? Je te parle de mon cadenas...»

C'est vrai... Yasu lui avait fait prendre conscience, des mois auparavant, que Ren était prisonnier d'une fille qu'il ne pouvait plus toucher. Et ça, elle ne l'avait jamais réalisé jusqu'à ce que le chauve lui en parle après le concert auquel elle avait assisté pour enfin revoir son amoureux après un an de séparation. Et si Ren avait déjà eu envie de sortir avec d'autres filles, mais que ce cadenas avait été l'unique raison qui l'en avait empêché? Non pas par amour pour Nana mais par gêne, comme un blocage? Peut-être que le moment était mal choisi, mais Nana était vraiment curieuse de savoir.

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Ven 29 Jan - 19:39

Nana entra dans la salle de bains peu après Ren, celui-ci était entrain de se regarder dans le miroir, l'air un peu fatigué. Ren était beau, et d'une certaine façon, il avait conscience de cela. Nana avait lâché un "j'arrive" un peu vague et Ren avait craint qu'elle ne s'endorme. Craint ? Pas totalement, mais il ne pouvait se l'avouer. Si Nana dormait, il aurait pu prendre de la coke. Mais lorsqu'elle était là, elle lui donnait la force d'avancer et de dire "Non". C'était faible mais Ren était faible. Il n'était pas fait pour le métier qu'il pratiquait, il adorait la musique, mais il n'aimait pas le monde du show-buisness. Enfin, Ren s'assit dans la baignoire et poussa un soupir d'aise lorsque son corps fut entier dans l'eau chaude. Les huiles à la vanille qu'il avait mises sentait si bon qu'il avait envie de coller son nez à l'eau. Ren ne se gênait pas pour reluquer discrètement sa fiancée, pas très discrètement en fait... Mais elle était si belle ! On ne pouvait qu'avoir envie de la regarder. De son côté, le jeune guitariste n'éprouvait plus la moindre gêne à se montrer nu devant Nana, c'était presque naturel chez lui. Après un petit moment, Nana fit : "J'aime bien cette baignoire, elle est quand même plus large que celle de ton ancien appart...". Ren rit doucement.

-C'est vrai, mais je m'y sentais si bien, dans notre baignoire étroite... J'ai hâte d'être vieux. De mourir avec toi,dans cet appartement.

Pauvre de lui. Si on lui avait dit comment il était mort, il n'aurait sûrement plus voulut toucher à une voiture de sa vie. Ni à de la coke. Et il ne ce serait sûrement pas fâché avec Nana. Mais il ignorait tout. Nana mouilla ses cheveux en mettant la tête sous l'eau et Ren l'observa avec un sourire amusé. Elle était tellement jolie... Alors que Ren était perdu dans ses pensées, Nana lui dit, en regardant son cadenas avec mélancolie : "Dis-moi Ren..Tu n'as jamais eu envie de le retirer? Je te parle de mon cadenas...". Les yeux de Ren se posèrent sur ledit cadenas et il le souleva avec tendresse. Pour être franc, Ren n'avait jamais voulut enlever le cadenas, il était la preuve que Nana avait existé. Qu'elle l'avait aimé. Ce cadenas l'avait "aider" dans les moments durs, il l'avait chéri, de plus, il n'avait jamais pu l'enlever. Et c'était tout de même le même cadenas de Sid !

- A vrai dire : non. Jamais. Il était la preuve que tu avais existé. Si tu savais comme j'étais déprimé que tu ne viennes pas avec moi... Ce cadenas a sut me persuader que tu m'aimais, que tu tenais à moi.

Il rit et ajouta :

-Et puis, ne suis-je pas un sale cosplayeur de Sid? Il me fallait ce cadenas pour compléter ma tenue...

Comme Sid, il allait mourir jeune. A cet instant, dans les yeux de Ren, une étrange tristesse brillait, le rendant encore plus beau. Toute personne possédant un Q.I supérieur à "1" aurait pu voir qu'il allait mal et que rien n'allait dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6020
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Sam 30 Jan - 21:54

- A vrai dire : non. Jamais. Il était la preuve que tu avais existé. Si tu savais comme j'étais déprimé que tu ne viennes pas avec moi... Ce cadenas a su me persuader que tu m'aimais, que tu tenais à moi.

Ren lui avoua que jamais il n'avait éprouvé l'envie de l'enlever, qu'au contraire, le cadenas s'était avéré être un support primordial pour Ren dans sa vie d'artiste professionnel. Et ses paroles touchèrent Nana.
Elle se souvenait combien elle avait souffert de cette séparation si soudaine. A se réfugier constamment à la bibliothèque municipale pour lire et ainsi se vider l'esprit. Il fallait absolument qu'elle occupe son temps libre, sinon elle pensait immanquablement à Ren et alors là, la nostalgie et le tristesse revenaient au galop.
Elle ne s'attendait pas à une telle révélation...
Les mains sur ses tibias ramenés vers elle, elle contemplait Ren qui lui parlait à cœur ouvert.

Tu m'idéalises à ce point?

La chanteuse de Blast s'attendait à ce qu'il lui avoue qu'il y avait forcément déjà songé, pour la simple raison qu'ayant été un coureur depuis toujours avant sa rencontre avec elle, il avait sûrement dû vouloir passer à autre chose. Oublier leur relation qui s'était terminée en larmes et vite se consoler dans les bras d'une autre. Et donc par la même occasion, se débarrasser du cadenas qui constituait le principal souvenir de Nana. Mais non... Ren venait de lui avouer à sa grande surprise tout le contraire.

-Et puis, ne suis-je pas un sale cosplayeur de Sid? Il me fallait ce cadenas pour compléter ma tenue...

Nana sourit aux paroles qu'il venait de prononcer. Mais petit à petit, elle s'aperçut que le sourire de Ren s'effaça. Son air naturellement moqueur laissa place à une mine triste et nostalgique. Ren avait les yeux baissés, comme s'il repensait tout à coup à un événement particulièrement triste.

Ne fais pas cette tête Ren...

Ren avait voulu dire ces paroles sur le ton de la plaisanterie, mais la brunette voyait bien qu'en réalité il était sincère. Et elle détestait voir Ren aller mal. Les sourcils de Nana avaient changé de position, maintenant ils témoignaient l'inquiétude sur le visage de la chanteuse.

Elle prit donc le parti de fixer l'eau du bain à son tour.

Sid Vicious était l'un des artistes punk préféré de Nana. Elle n'aurait pas été nostalgique si Ren ne l'avait pas été à ce moment là. Mais elle ne put alors s'empêcher de penser à la manière dont Sid des Sex Pistols était mort.

Jeune, tout d'abord, et à cause de la drogue... Je ne veux pas que Ren fasse comme lui. Pour moi Ren est une copie conforme de Sid et c'est ce qui me fait peur. La même classe, le même physique, le même comportement... J'espère qu'il ne sera jamais désespéré au point de se droguer à en perdre la vie. Surtout à cause de moi... Ren est trop important...

Elle leva les yeux du bain, et regarda Ren...

C'est pas vrai, il a vraiment le même air quand il est triste... Aussi beau...

Ren ou Sid, peu importait, était irrésistible. Il lui donnait envie de le consoler... Mais comme tout le monde le sait, Nana adoptait parfois des comportements bizarres.
La preuve, elle sortit son pied gauche de l'eau et éclaboussa le visage de Ren par la même occasion.

« Hey! On vient de passer un super bon moment, alors tires pas cette tronche, c'est Noël merde! »

Sur ces mots, elle prit appui sur ses avant-bras, sortit l'autre pied du bain et éclaboussa Ren, puis alterna avec les deux pieds pour l'arroser complètement, mais aussi pour le provoquer.

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Lun 15 Fév - 1:05

Qu'ai-je fait de mal ?* Pensa Ren, mélancolique. Après qu'il est parlé à Nana, il se mura dans une profonde mélancolie, une violente dépression, un coup de barre. Il était si rieur et si ouvert d'habitude, là, la lueur qui pétillait dans ses yeux s'était éteinte, comme si il était mort. Il avait l'impression qu'il l'était un peu d'ailleurs. Une vérité le frappa. Trapnest était mort. Trapnest s'était fissuré lorsque Ren et Nana s'étaient remis ensemble car Ren avait commencé à faire sa vie tout seul. Trapnest avait continué de se fissurer lorsque Reira s'était mise avec Shin, et Trapnest avait volé en éclat lorsque Takumi s'était marié avec Hachikô. La raison ? Ils avaient tous commencé à faire leur vie, chacun de leur côté sans penser aux autres, aucun d'eux ne pouvait être heureux. Et cela affectait aussi Blast, puisque les deux groupes étaient intimement liés... *Il ne manquerait plus que Yasu sorte avec Naoki !* Pensa Ren, acide. Peut-être que si Ren avait eu ses parents, il n'aurait pas rencontrer Yasu, donc, n'aurait pas rencontrer Nobu, donc n'aurait pas rencontré Nana. Ren regrettait ? Un peu, il ne savait pas vraiment si Nana lui était bénéfique... Il ne savait vraiment pas, il l'aimait si fort que ça en devenait invivable, leur sentiment était pire que l'amour, mieux aussi. Ils ne faisaient qu'un, leur relation était si fusionnelle qu'ils se heurtaient, se brisaient, l'attraction était trop forte et il ne pouvait y avoir aucune barrière entre eux. Donc, pour Ren, le destin de Trapnest et Blast était sellé. Il ne pouvait y avoir de liens entre les deux groupes. Si Ren avait su que Nana pensait qu'il ne devait pas se droguer ! C'était déjà fait, il était "addict"... Enfin, Nana dit, en éclaboussant Ren d'un coup de pied : "Hey! On vient de passer un super bon moment, alors tires pas cette tronche, c'est Noël merde!". Elle se mit à l'arroser de plus belle, mais Ren ne réagit pas. C'est vrai, c'était noël, il ne pouvait pas gâcher le bonheur de Nana.

-Excuse-moi..., fit-il, l'air penaud, je ne veux pas te gâcher ton plaisir...

Il se leva, sans rien dire de plus, l'air groggy, attrapa sa serviette, secoua ses pieds et sortit de la salle de bains, encore dégoulinant. Il s'assit sur le canapé et se prit la tête entre les mains, torturé. Que pouvait-il faire ? Il ne pouvait pas laisser Nana seule dans la salle de bain, elle devait être surprise par le comportement de Ren, même blessée, elle souffrait peut-être d'avoir été rejeté. Ren, sans trouver la solution au problème pour autant, s'alluma une clope et tira de longues taffes, les doigts tremblants. Il était en manque.

*Merde...* jura-t-il en portant la main à son nez, qui saignait. Il était secoué par de violents tremblements et n'arrivait pas à se calmer. Il écrasa son mégot à côté du cendrier (le manquant de peu), la vue brouillée, et tituba jusqu'à la penderie. De plus en plus tremblant, il tira ses chaussures et souleva la semelle, il en sortit la cocaïne tant désirée, il ne savait pas où était Nana. Sans s'en préoccuper, il sortit son porte-feuilles avec sa carte de crédit pour écraser les petits cristaux sur la coiffeuse de Nana. Il courut prendre son paquet de clopes et en sortit une paille. Il revint dans la chambre et sniffa lentement, apaisé.

Soudain, les pas de Nana, légers comme ceux d'un chat et reconnaissables entre mille résonnèrent, se rapprochant dangereusement de la chambre. Ren, les sens décuplés par la drogue, rangea son "matos" en deux tant trois mouvements et s'assit sur le lit, l'air innocent.

-Rebonsoir... Désolé pour tout à l'heure je me suis comporté comme un con.

Il jeta un coup d'oeil dans le miroir de la coiffeuse, vérifiant si il n'avait pas l'air trop défoncé... Il avait un tout petit peu l'air défoncé mais ça allait, il constata aussi avec joie qu'il n'avait pas de tache blanche au niveau du nez. Ledit nez lui picota et il renifla bruyamment. Il se leva doucement, comme s'il voulait s'approcher d'un félin farouche qui risquait de déguerpir s'il faisait un geste brusque. Il s'approcha de Nana et l'enlaça tendrement, déposant au passage, un baiser sur le haut de sa tête mouillée.

-J'espère que tu ne m'en veux pas trop...

Fit-il, son air rieur retrouvé. Il fallait qu'il soit heureux, c'était noël, un évènement heureux, la naissance du Christ. Ren n'était pas croyant, mais il croyait, cependant, qu'il y avait quelqu'un, là-haut qui se foutait bien d'eux, les utilisant comme des marionnettes. Contradictoire ? Un tout petit peu...
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6020
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Dim 14 Mar - 17:22

Nana s'arrêta d'arroser Ren, voyant qu'il ne réagissait pas.

Tout à coup, il se leva et sortit du bain puis s'en alla hors de la salle de bain.
Toujours la regarde fixé sur la porte entre-baillée, Nana ne comprenait pas ce qui arivait à Ren.



Elle se mit donc à fixer pensivement l'eau du bain.

Ai-je fait quelque chose qu'il ne fallait pas?

Nana mourait d'envie d'aller le rejoindre pour savoir ce qu'il avait, mais la chaleur du bain lui demandait de rester. Après tout, si elle sortait du bain maintenant, cela n'aurait servi à rien de gâcher autant d'eau pour ne pas en profiter.

Mais quand même... Ren était de bonne humeur ce soir, pourquoi il fait cette tête tout à coup?

Nana prit la savonneuse et le gel de douche parfumé à la cerise que Ren choisissait tout le temps. C'est vrai que ça sentait très bon. Séduite par l'odeur du savon, elle préféra remettre à plus tard ses pensées sombres et choisit de profiter de ce moment privillégier...

Il doit être fatigué...

Nana prit son temps pour se laver. Peut-être cela permettrait-il à Ren de retrouver sa bonne humeur? Ou peut-être dormait-il déjà...
Nana prit son peignoir, se sécha et se passa un coup de sèche-cheveux en s'observant devant le miroir. Elle arrêta la machine et tendit l'oreille.
Pas de bruit...

Il doit dormir...

la brunette vida le bain, puis sortit de la salle de bain. Comme elle s'y attendait, il n'était pas dans le salon. Elle se dirigea alors vers la chambre.chambre... Poussa la porte qui était légèrement entr'ouverte, et sa mine affichait une certaine appréhension.

C'est alors qu'elle vit Ren... Non, il n'était pas assoupi, contrairement à ce qu'elle avait imaginé, mais assis en la regardant, l'air... Bizarre. Il n'était pas dans son état normal. Alors elle attendit sur le pas de la porte, n'osant pas entrer. Elle attendit qu'il lui parle, qu'il dise quelque chose. Sa fuite de tout à l'heure l'avait mise assez mal à l'aise mine de rien et il devait s'en douter. Mais il était là, étonnamment tranquille.

-Rebonsoir... Désolé pour tout à l'heure je me suis comporté comme un con.

Ren se leva alors, coupant court à la réflexion de Nana. Elle le regarda s'approcher d'elle et l'enlacer avant de l'embrasser sur le front.

-J'espère que tu ne m'en veux pas trop...

Nana lui rendit son étreinte et ferma les yeux.
Elle se sentait si bien dans les bras de Ren.

« Non je ne t'en veux pas... »
Elle s'écarte un peu de lui pour le regarder dans les yeux, un air semblant demander une explication sincère, avec une sorte d'inquiétude dans le regard.

« Mais si j'ai fait quelque chose de mal, j'aimerais que tu m'en parles. »

Elle s'approcha doucement de la porte de la chambre pour la fermer tout en continuant de s'adresser à lui.

« Ou... Quelque chose de mal s'est passé aujourd'hui? »

Elle posa sa serviette sur le dossier du siège de sa coiffeuse, enfila à la place sa nuisette rouge à motifs floraux noirs. Il faisait un peu froid dans la chambre, c'est pourquoi elle jeta un coup d'oeil vers la fenêtre et s'aperçut que celle-ci était ouverte. Nana était évidemment à mille lieux de se douter que Ren l'avait probablement ouverte pour évacuer l'odeur de sa drogue. Mais l'odeur de cerise parvenait plus à ses narine que l'odeur de tabac, d'où le fait qu'elle ne s'aperçut de rien, et se contenta de se glisser assez rapidement entre les draps du lit après avoir fermé la fenêtre et rétabli le chauffage.

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   Mer 24 Mar - 11:04

Ren n’avait pas réagit lorsque Nana l’avait arrosé, il était perdu dans ses pensées, mélancolique. Il ne savait pas que penser, que dire… Il ne voulait juste pas gâcher la soirée de Nana… C’était sa soirée, la soirée de noël, la soirée qu’elle avait du attendre longtemps…
La première fois que Ren recevait un cadeau de noël… Il se mura dans sa tristesse, comme un autiste, il n’écoutait plus, n’entendait plus, ne voyait que l’eau miroitante du bain. Une eau si pure… Ren aurait voulut se réincarner en eau, et servir à quelque chose. Mais aussi, il aurait aimé se réincarner en eau pour être pur. Car oui, il se sentait sale, il se sentait malsain, un monstre au milieu de tous ses prodiges, comme une erreur de Dame Nature. Il a l’impression de polluer tout ce qu’il touche, il se sent horriblement mal, très mal, l’envie de disparaître complètement l’envahit, comme un parasite grouillant dans son corps.

Il se lève donc, incapable de supporter plus de pureté, attrape sa serviette et sort, avec comme seule explication, une phrase, une toute petite phrase qui en dit pourtant long sur comment il se considère : « Excuse-moi..., je ne veux pas te gâcher ton plaisir... ».

Une fois sortit de la salle de bain, il se surprend à avoir froid. C’est vrai que dans la salle de bain, il fait très chaud. Il adore avoir froid, il a l’impression d’être… Vivant… Ren ferme les yeux et inspire profondément par le nez. Son nez lui fait mal, il sait qu’il devrait arrêter la coke, c’est mauvais pour le nez.

Hm. Pas que pour le nez…

*Arf, il faut pas que je pense à ça je vais avoir envie de…*

Trop tard.

Alors qu’il était entrain de fumer, l’envie lui prend. Il est prit de tremblements et un léger filet de sang se met à couler de son nez. Ren jura dans sa barbe. Il ne savait plus trop ce qu’il faisait et ne contrôlait pas parfaitement ses mouvements, il écrase donc allègrement son mégot à côté du cendrier et pense bêtement qu’il nettoiera plus tard. Il se lève en hâte et cours en titubant et en se cognant dans tous les objets, faisant un bruit de tous les diables. Il est certain qu’il aura quelques bleus, demain, mais ne s’en préoccupe pas plus que ça, trop occupé à suivre son instinct, un instinct de survie, qui le guide vers la penderie et qui le fait soulever la semelle de ses chaussures pour enfin sniffer tranquillement après avoir écrasé sa coke sur la coiffeuse de Nana.

Ren se sentit tout de suite mieux, apaisé. Ses sens sont décuplés par la drogue, si bien qu’il entend les pas de sa belle dans le couloir, des pas légers et gracieux, tout comme ceux d’un chat. Un bruit qu’une personne normale n’aurait pas perçu. Ren rangea son matos en deux tant trois mouvements, balaya la coiffeuse avec sa main et s’assit sur le lit, l’air innocent. Il se traita mentalement d’imbécile, car il a ouvert la fenêtre pour aérer et pensa que Nana trouverait ça suspect. « Rebonsoir ! Désolé pour tout à l’heure, je me suis comporté comme un con… » Après avoir reniflé bruyamment et très élégamment, il se rapprocha doucement de Nana et l’enlaça tendrement. «J’espère que tu ne m’en veux pas trop… »

Il avait retrouvé son air rieur avec son sourire en coin, il avait l’air d’avoir atteint l’état de bouddha, il avait l’air reposé, apaisé… C’était le soir de noël, après tout ! Nana lui dit qu’elle ne lui en voulait pas trop. Ren sourit. Ne sachant pas quoi répondre. Elle lui demanda si quelque chose de mal c’était passé, lui était arrivé. Ren esquissa un sourire.

- Tout va bien, je suis juste un peu nostalgique, tu sais, avec noël et tout et tout… Rien à voir avec toi, ne t’inquiète pas. Et puis au boulot, c’est un peu la merde en ce moment…

Mensonge. Mensonge, mensonge, mensonge, mensooooonge !!! Ren détestait mentir. Plus maintenant. La seule chose vraie dans ce qu’il venait de dire c’était « Rien à voir avec toi, ne t’inquiète pas. Et puis au boulot, c’est un peu la merde en ce moment… » le reste n’était qu’un horrible mensonge. Nana se glissa ensuite dans le lit, après avoir enfilé une nuisette très sexy. Ren resta un moment à se regarder dans la glace, il avait encore l’impression d’être un monstre. Il se glissa doucement à côté de Nana, ruminant de sombres pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je t'attendrai jusqu'au levé du jour s'il le faut. [Pv Nana] [x] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le soleil se lève sur les MONTS D’ARREE
» UTOPIA ► Tu tombe, tu te relève jusqu'au jour où tu crève ♣
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» Zeït. « Mourir c'est revivre, alors je te tuerai jusqu'à la fin, pour que tu puisse voir un autre lendemain. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Sujets Archivés-
Sauter vers: