NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 La première fois que je vois une école de ma vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La première fois que je vois une école de ma vie.   Jeu 11 Fév - 21:42

Je me réveille en sursaut, sous le regard enragé du chauffeur qui essayait surement de me réveiller depuis quelques minutes.
Un grand sourire apparait sur mes lèvres et je regarde par la fenêtre tout semblé parfait Un ciel bleu, une atmosphère paisible...
et à se moment là, je vis le grand batiment au quel j'ai été inscrite.

" C'est donc ça une école, C'est si beau et si vaste. " me dis-je.

Je m'empresse de prendre mes quelques bagages dans le coffre , et garde contre moi mon carnet d'écriture.

J'offre un magnifique sourire au chauffeur en descendant du transport, tandis qu'il marmonne quelque chose de sa voix grave en fermant la porte de son autobus.
Je me retourne alors et m'avance vers l'académie, analysant chaque petit détails. De la couleur des briques jusqu'au petit oiseau bleu poser sur une branche.

Je passe les portes de fer forgés en les regardant avec curiosité.
C'était bien la première fois que je voyais une école et j'avais si hate de commencer à étudier!

J'était tellement concentrée dans mon observation que je ne vois pas le trou dans le sol duquel je me rapproche dangeuresement. Évidemment, je met pile le pied dedans et, avec mon immense maladresse, m'étale de tout mon long sur le pavé. Les coudes et genoux brulants, je regarde avec horreur les pages de mon cahier éparpillées sur le sol. " Non! "

Je m'agenouille et m'empresse de les ramasser. j'été face contre terre.

" Je suis si chanceuse qu'aujourd'hui soit une journée sans vent!" En ramassant les feuilles, je ris en pensant à ma maladresse. J'avais encore beaucoup à ramasser lorsque quelqu'un vient s'agenouiller près de moi et ramasse lui aussi des feuilles remplies de mon écriture.

J'arrête de ramasser les feuilles pour regarder la personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La première fois que je vois une école de ma vie.   Dim 14 Mar - 15:09

Encore une journée de cours. Ishida s’ennuyait souvent durant les cours qui n’en finissaient plus. Les profs qui récitaient leur monologue monotone sans se préoccuper du reste. Il en avait plus que marre. Mais bon, il fallait bien qu’il passe par là pour ensuite se frayer un chemin dans le monde cruel des affaires et de la justice (ou plutôt de l’injustice).
Le jeune homme en avait fini avec la torture pour aujourd’hui et était impatient de retrouver son appartement douillet et, peut être, un ou deux amis.
Marchant le long du couloir qui menait au hall d’entrée de l’université, il rêvassait. Ishida repensa à sa soirée d’hier soir, il avait eu un rendez-vous avec la cousine d’un ami. Elle était plutôt jolie et intelligente mais elle restait quelconque malheureusement. Cependant il avait passé une bonne soirée, il l’avait emmené diner dans un restaurant français de renom, qu’il connaissait bien. Ensuite ils étaient montés chez lui pour un dernier verre et, une choses en entrainant une autre, ils avaient finis au lit. Donc il n’avait pas totalement perdu sa soirée.
Ce soir il n’avait rien de prévu, mais tout pouvait arriver.
Ishida arriva dans le hall, la double porte en chêne était grande ouverte laissant entrer les rayons du soleil et un flot d’étudiants pressés. Il se fraya un chemin à travers la foule, serrant quelques mains au passage.
Le brun descendit les quelques marches qui menaient dehors, devant le bâtiment. La brise fit remuer ses cheveux, il faisait bon pour un mois de mars. Il jeta sa veste sur son épaule, rajusta son sac en bandoulière et se dirigea vers les grilles de la sortie.
C’est alors qu’il remarqua quelque chose à terre, ou plutôt quelqu’un, un jeune fille qui essayait désespérément de ramasser ses affaires qui étaient tombées. Ishida pensa à contourner cette maladroite qui devait avoir trébuché sur le trou qu’il y avait un peu plus loin, mais avec un élan de bonté qui ne lui était pas habituel, il se pencha pour l’aider. Après tout il n’avait que ça à faire, et rien ne le pressait.
Ishida s’accroupit, et commença à ramasser les feuilles de cours éparpillées prés de lui. La jeune fille ne l’avait pas encore remarqué et continuait de fourrer furtivement ses feuilles dans son sac. Soudain elle s’aperçu de sa présence et arrêta, levant les yeux vers lui.


-  Bonjour !  lui dit-il avec un regard charmeur.  Tu dois être nouvelle pour t’être pris le pied dans le trou, les étudiants l’évitent d’habitude… 

Ishida plongea ses yeux bleus dans les siens, violets, pas courant comme couleur pensa-t-il. Elle devait être un peu perdue si c’était son premier jour à l’université. C’était toujours pareil au début, mais les nouveaux s’habituaient vite, et parfois des âmes charitables les aidaient un peu. On était en mars, c’était étrange que des étudiants arrivent à cette période de l’année. Enfin bon, ce n’était pas son problème. Mais il était curieux.

- Tu étudies quoi ici ?

Ishida observa un peu plus attentivement la demoiselle, elle semblait un peu plus jeune que lui, elle avait de longs cheveux châtains qui lui tombaient en cascade sur les épaules et dans le dos. Il s’aperçu qu’elle ne prenait pas vraiment soin de son apparence, ce qui était inhabituel pour une fille de son âge, car de toutes les filles et les femmes que connaissait Ishida il n’en avait jamais connu une seule qui ne se maquillait pas pour sortir. Elle devait être un cas à part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La première fois que je vois une école de ma vie.   Mer 17 Mar - 0:42

J'arrête tout de suite de ramasser les feuilles pour regarder la personne qui était venu me prêter main forte.
Visiblement c’était un charment jeune homme que l’on aurait dit désintéressé et sympathique à première vu.
Le jeune avait des cheveux d'un joli brun mais de plus près on aura dit que ses cheveux étaient presque rouges, il avait aussi de beaux yeux qui étaient d’un bleu profond.
J’avais analysé chaque petit détails de se jeune homme qui paresser si mystérieux, ce n’était donc pas son jour de chance, il n’avait pas l’air de se rendre compte que j’était très curieuse et intriguer de tout se qu’il y a autour de moi.
Il se présenta à moi d’un air très sympathique en disant ces mots :


Bonjour ! Tu dois être nouvelle pour t’être pris le pied dans le trou, les étudiants l’évitent d’habitude…

Toujours d’un tons enjoué Olivia lui réponds :

Bonjours, oui je suis nouvelle, j'avais si hâte de commencer à étudier! Que je n’ai pu voir venir se trou !

En finissant de ramasser les pages de mon cahier éparpillées sur le sol. Je me relève et je pris les autres feuilles que le jeune homme avait ramassé pour moi en le remerciant pour son geste aimable et en me présentant.

Et bien je veux intégrai la section d’art c’est se qui me convient le plus.
Merci beaucoup pour ton aide
Au fait, Je m’appelle Olivia yamada .


En abordant un sourire amical, je détourne mes yeux de lui deux secondes pour le laissé souffler, j’allai finir par le terroriser si je continuai à le dévisager comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La première fois que je vois une école de ma vie.   Mer 17 Mar - 18:30

Quand Ishida eut fini de ramasser toutes les feuilles de cours autour de lui, et il y en avait beaucoup, il y en avait tellement qu’elles formaient une sorte de marée blanche sur le chemin il les tendit à la jeune fille qui le regardait fixement. C’est alors que celle-ci ouvrit la bouche et ajouta d’un ton assez enjoué qu’elle avait hâte de commencer les cours et que c’était pour cette raison qu’elle n’avait pas vu le trou et était tombée. Ishida se demandait qu’elle sorte de personne pouvait être « pressée d’aller en cours » mais il décida de ne pas trop s’étendre sur le sujet.
La brunette continua en le remerciant de l’avoir aidée et en profita pour se présenter. Elle s’appelait donc Olivia Yamada, il était rare que les jeunes filles japonaises portent des prénoms occidentaux, peut-être avait-elle des origines européennes … Il se présenta également.


- Enchanté, Ishida Reino. J’espère que tu te plaira à étudier ici, moi je suis étudiant en droit si jamais tu as besoin d’un renseignement sur l’université n’hésite pas à me demander, je me ferais une joie de te répondre.

Ishida affichait toujours un petit sourire en coin, le fait qu’elle lui ait donné son prénom était le signe qu’il ne la laissait pas indifférente, il aimait cela. Mais il ne fallait pas qu’il y aille trop franchement car sinon elle risquerait de fuir. Pour la première fois Olivia détourna le regard, elle était peut-être intimidée…Le jeune homme ne pu résister.

- Tu veux que je t’accompagne jusqu’à ta salle de cours? Proposa-t-il. Sinon tu risques de te perdre…

Il y avait été un peu fort, mais la réponse que la jeune fille donnerait montrerait si oui ou non il lui avait tapé dans l’œil. Il espérait que ce fut le cas, il ne pouvait pas laisser passer une si belle occasion. Olivia n’avait sûrement jamais entendu parler de lui et donc elle ne connaissait pas sa réputation.
Le brun se releva, rajusta sa veste et l’épousseta un peu. Il passa une main dans ses cheveux bruns cuivrés pour les recoiffer. Il tendit ensuite la main à la brunette pour l’aider à se relever. Il agissait en parfait gentleman comme son éducation anglaise le lui avait appris et cela avait toujours un succès fou auprès des filles.
Ishida se souvint qu’il n’avait rien de prévu ce soir là, peut-être pourrait-il l’inviter à boire un verre ou deux dans un des bars chics qu’il connaissait. Mais chaque chose en son temps…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La première fois que je vois une école de ma vie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La première fois que je vois une école de ma vie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand j'ai vu ton visage pour la première fois...
» Cherche partenaire pour une première fois ! [En cours]
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Première nuit dans Dreamland...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Sujets Archivés-
Sauter vers: