NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 Time after time [Pv Reira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Time after time [Pv Reira]   Mar 27 Juil - 21:36

    Londres, Hyde Park, 15h01

    Hyde Park était l’un des plus grands parcs de Londres, un des joyaux de la couronne Royal. Paradis sur Terre pour les amoureux, les couples âgés qui avaient célébré leurs noces d’argent, c’était un endroit où on était toujours sûr de trouver du monde. C’était un parc où la famille Ichinose avait l’habitude de se rendre. Le parc n’étant qu’à une centaine de mètres de l’appartement où vivait les membres de cette famille, on venait là quand on voulait prendre l’air. La famille Ichinose se rendait là-bas presque tous les jours. Surtout le fils, Ren Ichinose qui savait s’y rendre tout seul. Certains parents auraient pu trouver cela un peu irresponsable de laisser un enfant tout de même assez jeune parcourir ces cents mètres seul et en plus traverser plusieurs passages piétions où la circulation était dense. Le paternel de Ren n’était pas de cet avis. Son fils était suffisamment mature pour ne parler à personne quand il s’y rendait et comme l’endroit était assez prisé, il savait que son fils ne traversait jamais seul. Et puis Dieu seul savait à quel point un gosse pouvait courir vite quand il le voulait, en cinq secondes, il était déjà de l’autre côté.

    Des parents sceptiques auraient répliqué oui mais une fois au parc vous le laissez seul le temps qu’il veut ? Bien sûr, à peine la phrase terminée, ils se seraient pris un de ses regards noirs que l’homme maitrisait à merveille et qui vous faisiez regretter d’avoir posé cette question. Il était tout de même un père responsable malgré l’air désabusé qu’il arborait en permanence, avec son fils, il était quelqu’un de très doux, de très attentionné. C’est pour cela que Ren avait une sorte de couvre feu et qu’il devait rentrer avant sous peine d’avoir des problèmes et qui aurait voulu des problèmes avec lui, Takumi Ichinose ? Ancien leader de Trapnest, il était connu pour son caractère exigeant et froid dans le travail, c’était la vérité et pas un stupide mensonge de presse. Takumi en colère était quelque chose que vous ne préféreriez ne jamais voir de votre vie. Son fils savait à quel point il pouvait être effrayant quand il était énervé. Il évitait toujours de rentrer en retard. Et puis, là-bas, il n’était jamais seule, il y avait toujours sa tante, sa tata Reira qui passait l’après-midi avec lui. Il jouait de la guitare, elle chantait. Un lien très fort unissait Ren à Reira. Parfois Takumi se demandait si en voyant son fils, Reira n’avait pas l’impression de revoir Ren, ancien guitariste de Trapnest, décédé il y a des années mais l’évoquait amener toujours une peine immense chez Reira. Lui, il avait soigné sa blessure depuis longtemps mais il était certain que la jeune femme n’avait pas tout à fait fait son deuil. Il était celui qui connaissait le mieux Reira de toute façon et il savait comment la jeune femme réagissait. Il la connaissait sur le bout des doigts, elle était comme une sœur pour lui d’où le fait que Ren surnomme Reira tata.

    C’est d’ailleurs ce que l’on appelait la famille Ichinose. Le père, le fils et la tata, certains voisins pensant que Takumi et Reira étaient vraiment frère et sœur. Dans l’immeuble où habitait l’ancien bassiste, il savait qu’on les appelait comme cela. Il ne s’en offusquait pas, il s’en amusait et puis c’était la vérité. Reira était une des personnes qui comptaient le plus avec son fils. Mais sa famille ne se composait pas que de Reira et de Ren, il y avait aussi sa fille, Satsuki qui vivait au Japon avec sa mère. Sa femme… Non, ils n’étaient pas divorcés et Takumi aimait encore Nana comme au premier jour mais quelque chose s’était irrémédiablement brisé entre eux. Leur séparation en était la preuve. Ren voulait rester avec son père, Satsuki avait besoin de l’amour de sa mère et ils se voyaient peu. Elles lui manquaient mais il ne pouvait rien y changer. On ne change pas le passé et le passé avait amené, le présent, leur séparation.

    Takumi sortit de ses pensées nostalgiques et chercha du regard son fils. Aujourd’hui, il n’avait rien à faire, il avait donc prévu de passer l’après-midi avec Ren et Reira au parc. Mais la jeune femme n’était pas encore arrivée et son fils s’impatientait, tapant du pied, allant d’un arbre à l’autre, regardant une fontaine avant de venir s’asseoir à nouveau à côté de son père, boudant un peu sous le regard amusé de ce dernier. Lui, il n’était pas pressé, il était toujours speed, aujourd’hui, il pouvait bien se détendre un peu. Alors il fumait une cigarette en profitant de l’air frais de cette journée. Il savait que Reira ne tarderait pas à arriver mais son fils n’était pas patient pour deux sous, il était aussi impulsif et aussi charmant que lui. Il lui ressemblait beaucoup. Tout comme Satsuki ressemblait à sa mère. La ressemblance était assez amusante bien que physiquement, ses enfants lui ressemblaient comme deux gouttes d’eau et qu’il ne pourrait jamais en question la fidélité de sa femme. Nobu ne pourrait jamais prétendre à la paternité de son fils.

    Ren avait fini par sortir sa guitare et tapotait nerveusement les cordes, cherchant visiblement un morceau à jouer. Takumi sourit, attendri avant de tirer une nouvelle bouffée de cigarette. Des gitanes, depuis des années, il n’avait pas changé, fumant toujours la même marque. Finalement les notes de musique finirent par résonner à ses oreilles et Takumi ne fut même pas surpris en reconnaissant la chanson. Time after Time, de Cindy Lauper. La première chanson de Reira lui avait chanté, la première chanson qu’il avait entendu chanter par Reira. Cette première fois, il s’en souviendrait toute sa vie, c’était comme si un ange avait donné sa voix à la jeune femme pour qu’elle ravisse les hommes de son don. Il ne doutait pas que Reira avait dû chanter la mélodie devant son fils et qu’il avait appris le morceau. C’était tout Ren ça, il avait la même passion que lui avait pour Reira à cet âge là.

    Reira était sa plus vieille amie, la personne qu’il aimait comme un fou mais platoniquement, il avait le besoin de l’avoir près de lui en permanence mais il ne ressentait pas de sentiments amoureux pour elle, juste un amour pur qu’à un frère pour une sœur, que quelqu’un a pour une chose si fragile, si merveilleuse. Reira n’avait pas seulement une voix d’ange, elle était un ange qui pouvait se briser au moindre contact. Il avait tenté de la protéger, de l’enfermer, de se l’approprier mais si elle avait accepté au début, elle avait voulu plus, le plus qu’il ne pouvait pas lui donner et qu’il ne pourrait mais lui donner, alors après des disputes et des disputes, ils avaient réussi à trouver le juste milieu. Mais Takumi étant un homme instable, toutes ses relations instables. Enfin pour lui, Reira était maintenant une sœur comme l’avait toujours été et une tata qui se faisait attendre vu que son fils ne semblait pas calmer pour autant, levant les yeux frénétiquement pour voir si la jeune femme arrivait, faisait deux trois fausses notes.

    Et alors que Takumi levait les yeux au ciel pour observer les nuages, il aperçut vaguement une chevelure bouclée. Il sourit en reconnaissant la jeune femme. Il jeta sa cigarette, l’écrasa du pied et posa une main sur l’épaule de son fils, celui releva les yeux et aperçut Reira. Aussi vite que possible, il posa sa guitare et fila comme une fusée pour se jeter dans les bras de la jeune femme.

    « - Reira ! »

    Le plus amusant dans tout ça, pensa Takumi, c’est qu’ils avaient quitté Reira ce matin même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Time after time [Pv Reira]   Lun 2 Aoû - 22:19

Reira s'était réveillée tôt ce matin car elle savait qu'elle devait aller chez Takumi dans la matinée. Elle c'était lavée et habillée en pensant au passé. Elle repensait à l'époque où elle était amoureuse de Takumi, l'époque où Trapnest existait encore et où tout semblait si simple... Elle n'eut qu'à traverser Trafalgar Square pour arriver chez Takumi, elle passa toute la matinée avec lui. Finalement, elle rentra chez elle en lui donnant rendez-vous au Hyde Park à 15h. Elle ne mangea même pas au déjeuner. Le ciel était gris aujourd'hui, pour aller avec l'humeur mélancolique de la belle diva. Elle n'avait pas du tout envie de sortir, elle avait surtout envie de se terrer dans un coin... Hélas, c'était elle qui avait demandé à Takumi de venir au parc avec Ren et elle ne pouvait plus reculer, elle n'allait tout de même pas poser un lapin à Takumi et décevoir ce pauvre garçon ? Elle aimait beaucoup Ren, retrouvant l'ancien en lui. Car oui, il ressemblait beaucoup à Ren Honjô, lui, Ren Ichinose. Sauf qu'il avait commencé la guitare sur une vraie guitare de marque, pas sur la vieille carcasse qu'avait trouvée Ren dans un entrepôt ! Ainsi, le jeune garçon avait un meilleur niveau que l'ancien guitariste de Trapnest au même âge, Reira ne pouvait le nier. Elle repensa à la mort de Ren et au miracle qui avait gardé ses mains intactes, ses mains qu'il avait choisit de protéger plutôt que sa tête...

Ces souvenirs lui arrachèrent quelques larmes, ce qui lui fit tout drôle, elle n'avait pas pleuré depuis longtemps, en tout cas pas à propos de Ren. Vers 14 h, il se mit à pleuvoir mais ce ne fut qu'une petite giboulée qui cessa en quelques instants. La diva ne saurait dire pourquoi elle était si triste, après tout... Ren était mort il y avait maintenant bientôt dix ans et elle avait fait le deuil même si parfois, elle avait l'impression que Ren allait venir, qu'il allait d'un coup passer le seuil de sa maison et lui dire bonjour, comme si de rien n'était... Et puis, il y avait Takumi, que Reira aimait toujours, malgré les années qui étaient passées. Elle pensait que jamais elle ne guérirait de cet amour, un amour à sens unique, Takumi aimait la jolie blonde "comme une soeur" et c'était tout. Ainsi, Layla ne pouvait pas espérer avoir une liaison avec Takumi même si il aimait toujours sa femme, Hachi... Elle ne pouvait pas s'empêcher de vouloir être aimée, elle voulait tellement que Takumi divorce, qu'il quitte sa femme et se mette avec elle, Reira, celle qui l'avait toujours aimé et qui l'aimerait toujours. Hachi, elle n'aimait même plus Takumi, Reira le sentait bien... Mais il y avait aussi Shin, Shin que Reira aimait toujours.

Et puis sa carrière solo, son album marchait du tonnerre, elle allait bientôt atteindre le million d'exemplaires vendus, un vrai miracle, le public japonnais semblait toujours très attaché à Reira, elle allait bientôt commencer une tournée internationale de plusieurs mois, alors, elle serait loin de Ren, loin de Takumi... Et loin de Shin... Mais elle était toujours loin de Shin qui habitait au Japon, Reira ne le voyait que très rarement, moins de dix fois l'an, mais Shin soutenait toujours Reira et cette dernière pensait qu'il était toujours un peu amoureux. Malgré tout elle évitait un peu de le voir car il était partagé entre elle et Nana Osaki, il ne devait plus savoir qui soutenir...14 h 55; Reira sortit et se mit en marche vers le Hyde Park. Il était 15h02 lorsqu'elle arriva. Ren courut sur elle et se jeta dans ses bras. Reira vacilla.

- Attentiooon ! Je vais tomber !

Ce qui devait arriver arriva et elle tomba à la renverse, se faisant mal aux fesses et au dos par la même occasion. Elle se releva, releva le garçon et dit d'un air en colère :

- Je t'ai déjà dit de ne plus faire ça ! Tu es grand maintenant !

Elle soupira et se pinça l'arête du nez. Takumi vint vers eux.

- Re-Bonjour...

Fi-elle d'une voix agacée en fusillant Ren du regard. Aujourd'hui, elle était vraiment de mauvaise humeur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Time after time [Pv Reira]   Jeu 5 Aoû - 18:36

    Takumi regarda mi-amusé mi-blasé la scène qui se déroulait devant lui. Ren tenait trop à Reira pour son propre bien. Il eut un petit soupir et se leva du banc pour rejoindre son fils et la chanteuse qui étaient désormais à terre. Ils allaient finir par se faire mal un jour tous les deux. Enfin Ren allait finir par faire mal à Reira, c’est qu’il commençait à peser même si pour l’instant ce n’était qu’un petit bonhomme, il voyait très mal Reira survive à une attaque d’un enfant de huit ans qui se jette sur elle dès qu’il la voit, enfin, il espérait que d’ici là, Ren se calme mais que pouvait-il lui dire ? Lui, le sérieux leader de Trapnest, un homme d’affaire froid, dur presque glacial parfois, n’arrivait pas à dire non à un enfant de cinq ans mais il le faisait fondre cet enfant, c’était son fils, la chair de sa chair et le sang de son sang. Bon normalement, c’était les femmes qui disaient cela mais il avait mis la petite graine comme on disait et il avait la propriété de vingt-trois chromosomes ! Enfin, en attendant, ce petit bout de chou, c’était son fils et il l’aimait plus que tout avec sa petite Satsuki. C’était… Son rêve, il avait changé de voie entre temps, quand il était jeune, il ne rêvait que d’une chose, c’était monter la voix de Reira au monde entier mais ce rêve avait perdu de la couleur une fois qu’il était devenu réalité, il était devenu moins brillant. Pourtant, tant que Reira restait à ses côtés, tout allait pour le mieux. Et puis les choses avaient changé, Trapnest était tombé et Reira faisait désormais une carrière en solo, bien sûr, il la soutenait toujours dans ce qu’il faisait, c’était sa petite sœur, son ange. Mais les donnes avaient changé quand il était devenu papa et maintenant ce qu’il voulait, c’était fondé une famille. Vivre avec Nana, Ren et Satsuki, comme n’importe quelle famille normale. Il n’avait plus un travail prenant, il dormait plus et il se sentait bien. Néanmoins, il vivait ici à Londres et Nana au Japon, à Tokyo. C’était les vestiges de son passé qui le retenait prisonnier et même s’il aurait voulu vivre avec sa femme et ses enfants, il n’arrivait pas non plus à se résoudre à laisser Reira là-bas, ici, seule. Le choix qu’il aurait dû faire, il le retarder le plus longtemps possible pour ne pas se rendre compte un jour qu’il ne pouvait pas garder la jeune femme et sa famille.

    Mais entre Reira et lui, c’était si compliqué, si fusionnel, il l’aimait tellement mais pas de la même façon qu’il aimait Nana. Pourtant, rien que pour ne pas la perdre, il avait accepté de tromper sa femme (bon certes il la trompait déjà avant mais c’était parce qu’il était un homme et qu’il avait des besoins, sa libido pensait à sa place) et de coucher avec Reira bien que ce geste l’avait dégoûté. Est-ce qu’on renonçait à tous ses principes, ses valeurs pour une femme qu’on considérait comme sa sœur ? Non, il y avait quelque chose d’autre, quelque chose qui ne portait pas de nom qui les unissait, c’était entre l’amour et la fraternité. Mais lui penchait vers la fraternité et elle vers l’amour, c’est pour cela qu’il y avait encore parfois des tensions mais Takumi faisait semblant de ne pas le voir. Jouer l’aveugle pour ne pas voir la vérité en face. Never complain, never explain. Cependant, un jour, il devrait faire un choix, il devrait choisir Reira ou sa famille. Peut-être qu’un jour Ren accepterait de rester à Tokyo et là il devrait choisir. Parce que même si des fois, il parlait à son fils pour qu’il ne reparte pas avec lui, avec comme argument que c’était la meilleure chose pour lui, il en aurait le cœur brisé de ne plus le voir sauf quelques week-end, déjà qu’il ne voyait pas Satsuki grandir, alors s’il loupait l’enfance de Ren aussi. Rien qu’à cette pensée, un malaise envahi le leader mais il se reprit bien vite. Il était à Londres, il avait rendez-vous avec Reira qui elle avait rendez-vous avec Ren et le sol. Il fallait qu’il arrête de réfléchir comme ça, ce n’était pas bon pour la santé. Il allait finir par perdre ses cheveux comme Yasu. Un sourire se dessina à cette pensée et il s’avança vers la jeune femme qui réprimandait Ren.

    - Je t'ai déjà dit de ne plus faire ça ! Tu es grand maintenant !


    Takumi eut un petit rire en imaginant un adolescent de quinze sauter sur sa Tata Reira.

    - Re-Bonjour...

    Le jeune homme remarqua tout de suite qu’elle était agacée et allez savoir pourquoi mais tout de suite, il sentit la tension monter. Il n’était pas quelqu’un de réputé pour son calme et il aimait encore moins quand Reira était énervée parce que cela amenait toujours des conversations indésirables…

    « - Qui te permet de gronder mon fils ? Demanda Takumi amusé, puis il reprit plus sérieux. Ren va jouer un peu là-bas, je dois parler avec Tata Reira. »

    Le gamin hocha la tête et repartit près de sa guitare alors que Takumi restait seule avec la chanteuse. Il laissa le silence s’installa et alla s’adosser contre un arbre tout près d’eux. Il avait le regard posé sur Ren qui grattait les cordes de son instrument. Pourquoi lui avait-il demandé de s’éloigner au fait ? De quoi voulait-il parler avec la jeune femme ? De son agacement ? Peut-être, lui dire de se calmer avec tout le tact don( il était capable (c’est-à-dire aucun). Mais savoir que Reira était sur les nerfs le mettait aussi sur les nerfs l’espace d’un instant il revient des années plutôt repensant au premier baiser qu’ils avaient échangé et au dégoût qu’il avait ressenti en faisant cela. Reira était trop précieuse pour qu’elle s’abaisse au simple rang de maîtresse, pourtant c’est ce qu’elle avait fait, c’est ce qu’ils avaient fait. Et puis leur première fois. Toute leur histoire défila dans son esprit et il pâlit à l’idée de recommencer. Des fois, il avait l’impression que tout pouvait basculer d’un instant à l’autre et il se demandait si Reira se rendait compte du pouvoir qu’elle avait sur lui, le pouvoir de détruire sa vie rien qu’en claquant les doigts.

    Oui, il ne valait pas mieux qu’il pense à cela, il releva à nouveau les yeux qu’il avait inconsciemment baissé et vérifia que Ren n’avait pas bougé pour prendre la parole.

    « - Ne lui en veut pas, il t’aime beaucoup et comme sa mère n’est pas là, il prend une personne de substitution, c’est normal. »

    Pas un seul instant, le leader pensa que le mot substitution pouvait vexer la jeune femme. Pourtant c’est vrai que ce n’était pas très délicat. C’était comme lui dire que dès que Nana reviendrait, elle n’aurait plus sa place auprès de Ren pourtant c’était faux; le garçon l’adorait plus que tout et dès fois, Takumi se demandait si son fils n’avait pas envie d’appeler Reira maman, il s’était repris une fois, c’était passé presque inaperçu sauf pour lui. Ses proches, il les connaissait mieux que tout. Enfin la jeune femme n’était pas sa maman et peut-être qu’elle était trop maternelle envers son fils. C’était stupide de penser à ça maintenant mais l’idée venait de germer dans son esprit et il repensa à la peine de sa femme quand à la maison, Ren ne parlait que de sa tata.

    « - Enfin, évite de trop le gronder, je vais m’en charger. Après tout si tu es de mauvaise humeur, ne passe pas tes nerfs sur lui. »

    Oui, Takumi avait autant de tact qu’un éléphant au milieu de porcelaine !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Time after time [Pv Reira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Time after time [Pv Reira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» night time, our time (pariver)
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Sujets Archivés-
Sauter vers: