NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 monochrome nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shin'ichi Okazaki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 22
Points : 7571
Réputation : 84
Date d'inscription : 30/12/2010

Feuille de personnage
Métier: bassiste / garçon de joie
Age: 21
Orientation sexuelle: cupide

MessageSujet: monochrome nocturne   Dim 30 Jan - 22:09

Il est 22 heures , encore une journée de passée , un jour de plus sans le groupe . Fatigué par sa vie devenue trop calme , Shin erre paisiblement dans les rues de Tokyo le regard dans le vide. Le flux incessant de passants à contresens ne semblant pas le déranger , il pense , se remémore des souvenirs . Le manque ressenti par l’absence de reira lui fait prendre conscience que sa vie n’était vraiment pas nette ses derniers temps. Bien que libéré , il ne se sent toujours pas libre , comme étreint par des sentiments inexpliqués , non seulement envers Reira , mais également envers Nana , Hachi , Nobu et tout les autres , toutes ces personnes qu’il voit de moins en moins souvent , ou quasiment plus. Est-ce dont cela l’amitié ? Le sentiment qu’on ressent lorsqu’on s’éloigne de ce qui nous est cher est si douloureux. Shin continuait d’avancer , les lumières des néons se reflétant sur son visage , il essaya plusieurs fois de se changer les idées , de regarder les passants , de croiser un regard amical , mais en vain .A Chaque fois ses pensées se réorientaient vers ce manque. Marcher seul dans la nuit n’ était pas non plus un excellent moyen pour ne penser à rien , mais c’était un de ses passe-temps favoris et il n’était vraiment pas d’humeur a rentrer chez lui. Sans même qu’il ne s’en rende compte il venait d’arriver dans une ruelle abandonnée . Encore une fois il s’était perdu , il décida d’allumer son portable pour connaitre l’heure , en effet il avait coupé ce dernier , ne voulant pas recevoir d’appel de la pas d’une cliente. Au moment d’entrer le code pin, les yeux rivés sur l’écran il percuta quelque-chose

« Qu’est-ce que ?? »
Il remarqua alors que ce qu’il venait de bousculer n’était autre qu’une jeune fille .

« Oh excusez-moi mademoiselle , je ne vous ai pas fait mal ? »

_________________


記憶は優しすぎて残酷
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: monochrome nocturne   Mer 2 Fév - 21:35

Le travail venait de commencer. La journée se terminait.

Elle avait négligé son sommeil, ses horaires, ses cours, sa faim, sa fatigue. Elle avait dû dormir toute la journée. Enfin, pas toute la journée. Dans son sommeil, elle avait été réveillée quatre fois. Les deux premières fois par son réveil qui lui hurlait d'aller se lever pour partir aux cours ; soit dit en passant il gisait à présent sur le sol de sa chambre, avec le couteau suisse sorti du dessous de son oreiller. La troisième fois fut l'appel d'une fille de sa classe, elle n'y avait pas répondu. Plus tard dans la journée, son ordinateur laissé allumé laissa échapper le son pour l'avertir d'un mail. Elle le consulta, le trouvant trop compliqué et car il n'y avait pas d'urgence marquée, elle était retournée à son lit. La dernière fois, enfin, elle avait réussi à aligner plus de cinq minutes de conscience. Il n'empêchait rien que rattraper ses cours la ferai veiller tard ... rien que aujourd'hui, ce qu'elle avait à faire, pouvait prendre peu de temps comme une éternité. Tout dépendait de l'urgence, il y en aurai une si on l'appelait.

La petite ruelle qu'elle choisit était sombre car mal éclairée, un raccourci pour rentrer chez elle, cet étui à la main si lourd. Un bel étui à violon noir et brillant. Dur aussi. Elle frissonna, elle avait froid. Elle avait froid partout, son coeur gelé lui faisait mal. Privée de la chaleur qu'elle n'avait eu qu'un temps, elle a regrettait amèrement et avec acidité ... si seulement ! ... si seulement ... ! si simplement ... Qu'elle était idiote.

Tu me manques tellement ... comment ai-je pu ...?

Dans ses pensées du passé étant son présent de tous les jours, elle ne se rendit pas compte qu'elle marchait de plus en plus vite, tout en serrant son manteau à l'endroit qui lui faisait tant mal et lui ôtait l'air. Elle vit au loin une personne qui prenait la ruelle, ce qui signifiait que bientôt il y aurai le monde bruyant et solitaire de la grand rue. Elle était fatiguée. Elle l'évita de justesse, du moins ça aurai dû se passer comme ça. L'autre ne semblait pas avoir fait attention et la bouscula un peu. Détachant son regard de l'écran de son portable, il la regarda.

Elle remarqua tout de suite ses piercings et son look très particulier, elle allait s'excuser rapidement pour s'en aller de la même manière lorsqu'il lui parla :

« Oh excusez-moi mademoiselle , je ne vous ai pas fait mal ? »

Ravalant de justesse son excuse, elle réfléchit à sa réponse après avoir reprit son air neutre qui avait disparu le fait qu'il lui aie parlé. Vrai. Elle parlait pour la première fois pour aujourd'hui à quelqu'un. Sinon elle parlait seule.

_ H-hum ... non ça va ... je n'ai rien.

Sa main reprit correctement son étui à violon, et elle alla vers la fin de la ruelle. Avant qu'elle l'eut atteint, elle se rendit compte qu'une grosse erreur. Elle s'était perdue. Oui, elle ne connaissait pas toute la ville, plusieurs quartiers lui étaient obscurs. Elle s'était tombée en étant dans ses pensées et du coup elle était totalement déboussolée. Elle se tourna vers l'autre.

_ ... Excusez-moi mais ... où ... est-on ... ?

Elle n'avait pas envie de lui demander de l'aide. Pourtant, elle le fit car il lui semblait qu'elle n'avait pas d'autre choix si elle voulait rentrer rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Shin'ichi Okazaki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 22
Points : 7571
Réputation : 84
Date d'inscription : 30/12/2010

Feuille de personnage
Métier: bassiste / garçon de joie
Age: 21
Orientation sexuelle: cupide

MessageSujet: Re: monochrome nocturne   Sam 5 Fév - 18:29

- H-hum ... non ça va ... je n'ai rien.

Elle s’était empressée de répondre, certainement pour rester le moins de temps possible en sa compagnie, il savait très bien que son apparence, pouvait gêner certaines personnes, et n’insista donc pas plus.
Apres s’être assuré que la demoiselle, n’avait rien, Shin reprit son errance. Il était tard, et les rues se faisaient de moins en moins remplies, c’était d’ailleurs étonnant de croiser une jeune fille de son âge, seule, dans un lieu pareil à cette heure-ci. L’idée de rentrer lui traversa l’esprit un instant, mais sa pensée fut interrompue par la jeune fille :

-... Excusez-moi mais ... où ... est-on ... ?

Shin était embarrassé, à vrai dire, il ne savait pas lui-même ou il se trouvait, c’était un de ses grands défauts, il marchait son chercher à savoir où il allait. Il lui était arrivé plusieurs fois de ne pas rentrer chez lui avant l’aube, faute d’avoir retrouvé le chemin du retour.

- et bien, tout ce que je peux vous dire, c’est que nous nous trouvons dans une ruelle, non fréquentée exceptée par nous, mais cela ne doit surement pas vous servir a grand-chose. Pour tout vous dire, je n’en ai aucune idée non plus.


La jeune fille, ne semblait pas très rassurée, ses yeux s’étaient élargis, et on pouvait distinguer une certaine appréhension sur son visage . Shin remarqua l’étui qu’elle portait à l’épaule et décida d’entamer une sorte de conversation histoire de la rassurer un peu.

- vous êtes musicienne ? De quel instrument jouez vous ?

La jeune fille n’avait pas l’air de vouloir répondre, Shin décida alors de repartir, après tout il n’était pas la pour sympathiser avec les passants, il avait déjà assez de gens dans sa tête en ce moment. Ses problèmes étaient déjà trop importants pour en plus en rajouter une couche, malgré-tout le sort de la jeune fille l’inquiétait, mais il n’y pouvait rien.


_________________


記憶は優しすぎて残酷
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: monochrome nocturne   Sam 5 Fév - 21:02

L'idée que des personnes normales ne savaient pas là où elles allaient lui paraissait simplement absurde. Et ça la rassurait pas, l'autre s'en allait et elle serait seule, et si c'était le comble, dans un quartier craignos. La nuit pourrait être longue. Longue lorsqu'on est vulnérable.

Ben voyons, commence-toi à te dire que tu est faible et tout va s'effondrer.

Vrai. Elle n'était pas n'importe qui, n'importe quoi. B.S² était son nom au boulot, elle n'était qu'un pion ayant une étiquettes à chiffres, même si elle était un peu plus importante. Car elle pouvait faire beaucoup de choses pour la bonne et simple raisons qu'ils avaient un moyen de pression idéal .. et un pion très déterminé. Elle était passe-partout. Elle était assez intelligente, du moins pour évaluer une situation bien particulière. D'autres la déboussolaient totalement, son point faible étant les sentiments. Fut un temps où elle le vivait mal, et puis très mal ... puis on l'avait aidée. Puis l'aide avait été éradiquée. Elle était redevenue impitoyable, même si elle savait que ce qu'elle faisait mal. Très mal. Elle n'aimait pas faire ça.

Mais elle n'avait pas le choix.

Elle répondit un peu tard à l'autre qui s'en allait, après être sortie de ses pensées.

_ ... je suis pianiste ... on m'a obligée à arrêter ma scolarité.

Les touches blanches et noires lui manquaient affreusement. Elle n'avait plus le loisir de prendre des cours, plus le temps de jouer, pas assez d'argent pour en louer, ni la place dans son minuscule deux pièces ... enfin ... en attendant elle chantait. Quand seule, elle pouvait le faire, elle chantait. Elle possédait un timbre de voix un peu " cassé " comme douloureux et aigu, comme un peu enfant encore. Parfois, elle pleurait en réalisant la tristesse des textes qu'elle chantait. Enfin ... bon.

Pour en revenir à la situation, elle était totalement perdue. L'autre allait repartir ... et elle serait seule dans un quartier qu'elle ne connaissait pas. Elle savait ses atouts. Elle savait que se battre serait risqué pour ce qu'elle transportait. Elle prit l'initiative, se disant qu'au pire elle aurai un vent de la part de l'étrange personnage. En parlant de personnage, elle pensait déjà l'avoir vu quelque part... son look assez spécial n'était pas commun, peut être que ... ? En tous cas, il était possible qu'il soit musicien lui aussi, en général seuls ceux qui pratiquent posent cette question.

_ Je peux vous suivre un moment, histoire que je retrouve où je me suis trompée de chemin ... ? A moins que vous soyez occupé.

Elle s'attendait à un non, et reprit correctement l'étui qu'elle avait dans la main. S'il acceptait, ça serait une plutôt bonne chose ... mais ça n'arriverai sûrement pas. Elle serait étonnée si c'était le cas, mais comme à son habitude, elle ne ferait qu'une légère mine étonnée ... ce n'était pas commun qu'elle soit très expressive.
Revenir en haut Aller en bas
Shin'ichi Okazaki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 22
Points : 7571
Réputation : 84
Date d'inscription : 30/12/2010

Feuille de personnage
Métier: bassiste / garçon de joie
Age: 21
Orientation sexuelle: cupide

MessageSujet: Re: monochrome nocturne   Sam 19 Fév - 18:02

« ... je suis pianiste ... on m'a obligée à arrêter ma scolarité. »

Shin s’arrêta brusquement, la fille s’était enfin décidée à répondre, elle devait être vraiment désespérée pour chercher à se rattacher ainsi à un quelconque passant .Ce n’était surement pas le genre de fille aimant faire connaissance avec les inconnus, il avait très bien remarqué son regard lorsqu’il lui demanda si tout allait bien pour elle, ce regard lui rappelait le regard que portait les gens sur lui à son arrivée à Tokyo, bien qu’il se soit habitué a ce genre de regard , il s’avait très bien ce qu’il représentaient . Ils étaient l’incarnation du mépris dut à leurs préjugés vis-à-vis de son apparence. Shin ne comptait pas se retourner, il souhaitait juste continuer sa route et oublier cette inconnue aussi vite qu’elle lui apparut.

« Je peux vous suivre un moment, histoire que je retrouve où je me suis trompée de chemin ... ? A moins que vous soyez occupé »

Shin n’avait vraiment pas envie de compagnie ce soir, mais la voix de la jeune fille ne cessait de taper dans son esprit, il n’était pas quelqu’un de nature mauvaise et sa conscience lui interdisait de refuser. Il essaya de prendre un sourire pour paraitre le plus sympathique possible , il avait horreur d’être détesté et faisait tout pour être apprécié ,cela était peut-être dut au fait qu’il se soit très vite retrouvé seul , peu importe la raison de son acte , il ne se voyait pas agir autrement . il lança a la demoiselle en se retournant.

« Faites, cela ne me dérange pas, à vrai dire je déteste marcher seul »


ce dernier point était un mensonge, mais Shin s’était senti obligé de dire cela, en effet, s’il aimait marcher seul c’était autre chose lorsqu’il s’agissait d’être accompagné. Devoir s’accorder avec le rythme de marche de l’autre ne lui plaisait pas du tout, Shin avait son propre rythme, pouvant être qualifié de variable, en effet il pouvait passer d’un pas rapide à une déambulation nonchalante en l’espace de quelques instant, cela variait en fonction de ce à quoi il pensait. De plus on esprit ne pouvait pas être centrées sur les mêmes pensées, lorsqu’il était seule il lui arrivait de composer quelques textes dans sa tête et de les chantonner à voix basse, ce qui était impossible en compagnie de quelqu’un s’il ne voulait pas passer pour un dégénéré.

« Je vous propose de repartir dans la rue principale, car à vrai dire moi aussi je me suis perdu »


Shin retournai alors sur ses pas, et apercevait déjà au bout de quelques instants , la lueur des néons , en continuant le long de cette rue il finirait bien par retrouver un lieu familier a partir duquel se repérer devenait possible . Il décida alors de se retourner pour voir si la jeune fille égarée , le suivais , si cela était le cas il devrait bien trouver un moyen de combler la conversation , mais que dire à une parfaite inconnue qui ne paraitrai futile ?

_________________


記憶は優しすぎて残酷
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: monochrome nocturne   Lun 21 Fév - 15:23

Saphyr marchait d'un pas régulier et allongé sans pour autant être pressé qui faisait peu de bruit qui en disait long sur sa manière d'être.

Droite dans sa démarche, droite dans sa discipline qu'elle s'infligeait. Habituée à la marche rapide, à une marche sans accrocs, sans tremblements ; tellement que l'on pourrait presque la qualifier de « militaire ». Pourtant, il semblait bien que le ciel la fascinait plus que les personnes qui l'entouraient, comme porteur de ses plaines à semi-murmurées qui désiraient être hurlées. Aussi, si un pas de militaire était d'ordinaire lourd et pâteux, le sien était plus léger et souple, comme quelque chose de furtif qui se glisserait dans l'ombre des murs et de vos pas pour vous surprendre … s'amuser de votre frisson. D'ailleurs, elle avait l'air assez souple , et ses habits semblaient assez pratiques, sans fanfreluches, sans rubans, sans couleurs exagérées. Son style était simple, en général dans les couleurs noires, grises et blanches. Seules la couleur exceptionnelle de ses yeux qui oscillait entre le bleu et le violet de pensée sombre.

La réponse de l'inconnu ne la convainquait pas vraiment, à son attitude elle avait bien l'impression de l'ennuyer qu'autre chose. Mais disons que lui fausser compagnie après un accord si cher donné ne serait pas très intelligent. Surtout que ça l'arrangerait pas, elle resterai à errer dans le coin. Et quand l'appel arriverai, elle stresserai de trouver la sortie de son labyrinthe, car demander l'aide à ceux qui « l'employaient » serait bien la dernière chose qu'elle pourrait faire !

Elle le suivit, remuant de sombres pensées lorsqu'elle vit les lumières des néons d'une allée. Pour le moment, l'endroit lu était toujours aussi inconnu, mais elle espérait pouvoir s'y retrouver avec le nom des rues, les boutiques ... ou sinon, appeler quelqu'un ... mais ... qui ...? Vrai, à présent, elle était seule. Enfin, ça avait presque toujours été comme cela, peut être que le temps ferait qu'elle s'habituerai ? Puis elle écarta sa idée trop farfelue. Non, on ne pouvait pas oublier ce genre de choses.

« Je vous propose de repartir dans la rue principale, car à vrai dire moi aussi je me suis perdu »

Sortant de ses pensées, elle ouvrit la bouche légèrement, fut prise d'un accès de toux, et par conséquent de put parler que lorsqu'elle s'arrêta.

_ E-Et bien … je devrais pouvoir me repérer si je reconnais l'endroit.

Elle s'en voulait d'avoir pas paru très assurée, mais après tout, on ne peut pas contrôler une toux comme on veut. Regardant ce garçon qui lui avait semblé bizarre, mais semblant pas méchant, elle rajouta, histoire de pas être une sauvage qui ne doit rien à personne. Elle se fit la remarque que ce n'était pas dans sa habitudes de reprendre la parole à plusieurs reprises.

_ Merci pour le coup de main

Puis, titillée par sa curiosité, elle le questionna. Pendant un instant, elle se sentait encore enfant qui posait des questions sur le monde. Mais elle s'oublia un peu un instant, au profit ... du rêve, peut être ? Qui savait ? Quoi qu'il en était, la question était assez ... en dehors de ses habitudes ! En général, elle ne parlait presque pas, ou le strict minimum. Visiblement, il lui restait un carré de bleu survivant et rescapé dans l'océan noir ...

_ Dites ... vous faites partie d'un groupe ?

A vrai dire, sa tête lui rappelait quelque chose ... mais elle ne savait où, les informations étaient diffusées partout, de sorte qu'elle ignorait où elle avait pu voir telle ou telle personne, ou entendre ceci ou cela !
Revenir en haut Aller en bas
Shin'ichi Okazaki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 22
Points : 7571
Réputation : 84
Date d'inscription : 30/12/2010

Feuille de personnage
Métier: bassiste / garçon de joie
Age: 21
Orientation sexuelle: cupide

MessageSujet: Re: monochrome nocturne   Mar 19 Avr - 16:11

Avoir des relations avec les autres n’était pas son fort , il le savait , et lorsqu’il s’agissait d’inconnus il était presque impossible qu’un lien de parole s’effectue . Il ne savait pas quoi dire , et n’avait rien à dire en réalité. Bien que son look puisse le faire passer pour quelqu’un d’extravagant , il n’était pas très loquace pour autant. Refuser d’être un être habituel ne fais pas forcement de vous quelqu’un d’extravertie . En fin de compte , ce ne fut pas lui qui eu à entamer la conversation , pour son plus grand bonheur . Apres une légère quinte de toux , la jeune fille ce mis à parler à plusieurs reprises de manière entrecoupée , comme si elle non plus n’avait pas réellement envie de parler , et que ses propos n’étaient que pures politesses. Aucune des paroles qu’elle avait pu proférer ne l’atteint , si ce n’est sa toute dernière phrase.

- «Dites ... vous faites partie d'un groupe ? »

Au moment même ou il comprit le sens de la phrase , son corps tout entier fut parcouru d’un énorme frisson . Un couteau dans le ventre ne lui aurait pas fait plus de mal. Que devait-il répondre ? Un « oui » pour se débarrasser de la question serait un mensonge , puisque maintenant le groupe auquel il appartenait n’était plus , mais d’un autre coté répondre « non » reviendrait à tirer un trait sur tout les bons moments passés en compagnie des autres membres , et également à tirer un trait sur leur succès . Il ne voulait pas raconter sa vie en détail à une parfaite inconnue , cependant , il ne voulait pas laisser trop de flou , de peur de paraitre froid et associable.

« Il fut un temps ou je faisait partie d’un groupe nommé Blackstones , mais maintenant c’est terminé »

Cette phrase lui paraissait assez concise pour résumer sa situation , sans trop s’étaler . Mais Shin ne put s’empêcher de rajouter quelques mots plusieurs secondes après avoir parlé.

« mais je suppose que vous ne connaissez pas .. »

Les lueurs des néons étaient maintenant toutes proches , mais il ne se savait pas pour autant où il se trouvait . Ce flou refléterait-il son existence ? Shin ne savait plus ou il en était.

_________________


記憶は優しすぎて残酷
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: monochrome nocturne   Ven 22 Avr - 22:26

__Avoir un groupe, cela ne lui aurai pas déplu. Peut être se serait-elle sentie moins seule ? Non, cela aurai été sûr. Mais pouvait-elle se donner à fond dans un groupe, alors que ses priorités avaient l'obligation d'être ailleurs ? Non, cela n'aurait pas été possible. Elle attendit la réponse de l'autre, qui se fit attendre, alors qu'elle le suivait le long de la ruelle. Il semblait choisit secrètement ses mots, visiblement la question lui semblait plus difficile à traiter qu'on aurai pu le croire.
__Il lui répondit qu'il faisait partie des Blackstones mais c'était terminé, ajoutant par la suite qu'elle ne devait sûrement pas connaitre. Saphyr ne réfléchit pas et répondit du tac au tac.

___ Vous vous méprenez. Je connais les Blackstones, pour avoir suivit leur ascension.

__Comme si elle en avait trop dit qu'un coup, elle se tut en réfléchissant au nom de Blackstones.

__Un jour, il y avait de cela un temps, une mission l'avait emmenée à fouiller dans une salle de concert peu connue. En vérité, elle devait y rencontrer quelqu'un et lui soutirer des informations tandis que la voix des chanteurs couvrait tous les bruits suspects. C'était ce jour là que menaçant cette personne finalement peu coopérative de son jouet tout neuf - un revolver - elle avait entendu la voix de Nana Osaki, et les instrumentistes qui l'accompagnaient, pour la première fois. Depuis ce jour là, elle avait prit un petit plaisir à les suivre dans l'ombre, profitant de sa position que lui donnait ses cartes pour ne pas payer ni se faire enregistrer dans les places de concert, quand elle avait pu avoir le temps d'y aller.
__Il n'y avait eu qu'une fois où elle s'était approchée de la chanteuse et de son groupe de près. Elle avait été emportée par les fans du jeune groupe. Finalement, elle doutait que celle-ci ainsi que les musiciens qui sortaient avec elle aient pu la voir. Mais ce qui était sûr, c'est qu'entre son regard, et ceux des fans il avait un fossé d'envergure. Entre le regard pétillant d'admiration des jeunes, et le sien terne, froid, vide de vie et d'émotions ... il n'était pas nécessaire d'expliquer pour comprendre.

___ J'aimais bien. Il y avait beaucoup d'humanité dans l'interprétation, même pour du Rock.

__Elle non plus n'allait pas s'étendre sur le sujet. Elle n'était pas spécialement Fan, mais aimait bien le groupe, et pensait sincèrement ce qu'elle disait. S'y connaissant un peu en musique, elle savait reconnaitre un bon groupe, d'une nullité sans intérêt. La grande rue s'approchait, et Saphyr augmenta la cadence de son pas pour regarder le nom de l'avenue. A son grand réconfort, elle reconnu l'endroit, ce qui lui permettrait de finir ce qu'elle avait à faire. La fille se tourna vers le garçon anciennement des Blackstones, et le remercia pour son aide dans les ruelles.

___Merci de m'avoir aidée à retrouver mon chemin.

__Même s'il ne l'avait pas vraiment aidée, elle l'avait plus suivit, elle le remerciait sans qu'il le sache d'avoir fait un bout de chemin avec elle. Elle n'allait pas exposer cette raison, peu de personnes comprenaient sa manière de voir les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Shin'ichi Okazaki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 22
Points : 7571
Réputation : 84
Date d'inscription : 30/12/2010

Feuille de personnage
Métier: bassiste / garçon de joie
Age: 21
Orientation sexuelle: cupide

MessageSujet: Re: monochrome nocturne   Jeu 28 Avr - 0:28

Shin ne s’attendait pas à une extraordinaire réponse de la part de la jeune fille , en effet il avait remarqué que tout comme lui elle n’avait pas l’air de vouloir faire progresser la conversation , néanmoins , cette dernière question , question à laquelle il avait peiné à répondre lui avait permis de se sentir bien en la compagnie de la demoiselle . Bien qu’elle lui ai fait remonter des souvenirs qu’il aurait préféré garder terré au fond de lui , sa présence lui parut bien sympathique . Cela devait surement être dut à son manque de compagnie ses derniers temps et à son désir de retrouver une vie sociale. Bien qu’il eut rencontré Nobu la veille dans un bar , dont il ressorti fort de beaux projets ,cette soirée ne fut pas assez pour combler le manque intarissable de relation duquel il était victime depuis la séparation du groupe. Lorsque la belle ténébreuse émit enfin sa réponse , il fut interloqué .

_ Vous vous méprenez. Je connais les Blackstones, pour avoir suivit leur ascension. J'aimais bien. Il y avait beaucoup d'humanité dans l'interprétation, même pour du Rock

Elle nous connaissait , la réponse de la passante lui parut encore plus étrange lorsqu’il se rendit compte d’un point important , si elle disait connaitre les blast comment diable ne pouvait-elle donc pas le reconnaitre ? Avait-elle simplement menti , ce mensonge n’était pas un mauvais mensonge en soi car elle voulait peut être simplement paraitre gentille . Non , il devait se tromper , elle avait quelque chose dans sa voix qui lui permettait de savoir que ce qu’elle avançait s’avérait être la pure vérité. Elle faisait surement partie des gens qui ne voient que le chanteur ou le guitariste principal d’un groupe , lui en l’occurrence il était bassiste , et tant musicalement que sur scène il se trouvait en retrait , son jeu ne demandait pas moins de travail pour autant , mais il jouait de la basse et savait très bien que ça devait finir ainsi , tout comme un batteur devait rester assis durant un concert et le rendait moins visible , bien que lui pouvait se déplacer on ne prêtait pas attention à lui.

Avec l’approche la grande rue et le rythme crescendo des pas de la demoiselle , Shin compris que cette balade arrivait à son terme, la jeune fille s’approchai de lui et le remercia , il lui répondit d’un sourire et d’une courte phrase .

« je vous en prie , ce ne fut pas désagréable , et encore désolé pour la bousculade »

Il n’avait pas vraiment envie de la laisser partir et voulu la retenir , mais cela aurait paru mal placé et il n’avait guère envie de passer pour un junkie pervers. Shin parti dans le sens opposé , et espérant un jour la revoir , continua son chemin sous l’ombre d’un ciel dépourvu d’étoile , cette soirée d’une froide chaleur redevint un pour lui un simple monochrome nocturne .

_________________


記憶は優しすぎて残酷
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: monochrome nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
 
monochrome nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA RPG {NOWADAYS} :: Tokyo :: Arrondissement VII : Itabashi-
Sauter vers: