NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6084
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Jeu 24 Fév - 17:56


    Ce moment tant attendu était enfin arrivé. Hachi avait accouché…
    Cela faisait cinq jours maintenant que le bébé était né. Yasu m’avait appelé pour m’annoncer la nouvelle. Takumi, tout fou l’avait appelé pour qu’il aille rendre visite au bébé. « Il était surexcité, c’est le cas de le dire… » m’avait dit Yasu… « Mais viens voir le bébé toi aussi, je pense que tu seras bien surprise »
    Avoir un enfant était-il si spectaculaire? Pourquoi Yasu m’avait-il dit ça? On savait tous que Hachiko aller accoucher éminemment, donc en quoi ce serait une surprise? Mais il ne m’avait pas donné d’autres détails, m’invitant à aller rendre visite à Hachi et sa progéniture, enfin… C‘est Hachi qui lui avait demandé de faire passer le message. Elle ne m’avait pas appelée directement. Peut-être parce qu’elle redoutait ma réaction?
    Et puis si Takumi était dans cet état, comment était Hachi? L’enfant devait probablement prendre toute la place et Takumi ne devait être bon qu’à les laisser en tête à tête. J’imaginais bien Hachi réagir comme ça. Bichonner l’enfant et n’avoir d’yeux que pour lui. Surtout que Takumi était parti pendant les dernières semaines et c’était les amis d’enfance d’Hachi qui l’avaient emmené à la maternité. J’imagine que Junko et Kyosuke sont restés à veiller sur elle en attendant l’accouchement.

    En ce qui me concerne, cela faisait plusieurs mois que je n’étais pas retournée à l’appartement 707. Certes j’avais recommencé un petit peu à chanter, mais j’avais préféré rester à la pension de Shikai Corporation. Je n’avais pas eu le courage de revenir à l’appart… Le ventre de Hachi grossissait de plus en plus et m’angoissait de plus en plus. Je savais que Takumi n’était pas là mais Junko et Kyosuke étaient là, eux. Je ne voulais pas être là quand le moment allait arriver. J’avais peur d’être saisie de panique, de ne pas savoir quoi faire. Et instable comme j’étais, je préférais de loin que ses amis d’enfance s’occupent d’elle, car je sentait que j‘aurais pas été capable de réagir comme il aurait fallu.

    C’était sans doute égoïste de ma part, mais l’évènement m’effrayait à un point qui atteignait son paroxysme.
    Posée par terre, devant la table basse de ma chambre, le dos appuyé contre le lit, je regardai les motifs de la tapisserie, mon portable à la main. Puis, je me levai et tirai le rideau pour regarder dehors, en me disant que Hachi devait se sentir plus heureuse que jamais. Sa Satsuki voyait enfin le jour…
    Moi aussi j’avais envie de voir son enfant. Je voulais voir à qui il ressemblait…

    Est-ce qu’il a la bouille de Hachi, ces même yeux émerveillés?

    Mais non, suis-je bête. On ne peux pas voir sur un bébé qui a deux jours s’il ressemble à l’un de ses parents! Ce serait trop beau.


    Mais quand même, j’avais une forte envie de voir ce bébé, même si mon appréhension me tenait clouée sur place. Comment allais-je réagir en le voyant?
    Allais-je le détester? L’aimer?
    Ça m’angoissait. Je n’arrivais pas à écarter mes pensées négatives, à savoir le fait que le bébé que je m’apprêtais à découvrir serait celui de Nobu…

    Je pris donc mon portable et mon courage à deux mains, et composai le numéro de Nana Komatsu.

    Mon cœur commença à battre plus vite quand j‘entendis la première sonnerie. Mais quoi qu’il en était, cet après-midi, j’irais voir Hachi et son nouveau-né! Tout le monde semblait s’enchanter de cet évènement, il n’y avait pas de raison que ce ne soit pas mon cas aussi! Pourquoi avoir aussi peur. Le bébé était inoffensif! En fait j’avais tout simplement peur qu’il ressemble à Nobu et j’avais en même temps paradoxalement envie que ce soit le cas… J’avais encore cet espoir… Cet espoir qu’Hachi retourne avec Nobu et donc se rapproche de moi pour s‘éloigner de Takumi. C’était impossible que cela se passe comme ça, pourtant. Nobu était avec sa reine du porno maintenant.
    j’entendis un silence.. J’hésitai une seconde et m’annonçai:

    « Salut Hachi, c’est moi Nana… »


    Je n'avais même pas laissé le temps à la personne de répondre. Trop stressée pour être patiente... Mais ce ne fut pas sa voix que j'entendis en premier...



_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »


Dernière édition par Nana Osaki le Jeu 12 Juil - 18:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Dim 6 Mar - 16:53

Cela faisait depuis deux heures du matin que Takumi était réveillé. Pas moyen de penser à autre chose suite à l'appel de Yasu lui annonçant qu'il venait d'être Papa. Nana comme à son habitude lui avait seulement envoyé un message pour lui dire qu'elle allait se rendre à l'hôpital, il n'avait pas eu de nouvelles depuis. Lui bien évidemment était resté auprès de Reira, ne la laissant pour rien et réellement strictement rien. Oui c'était égoïste de sa part de réagir ainsi, la chanteuse ressentirait probablement de la culpabilité face au choix du bassiste et Nana de la frustration ainsi que l'intime conviction que comme toujours bien des choses passaient avant elle et son couple. Ce qui n'était pas totalement faux ni totalement vrai au final.

La seule chose qui était certaine était que Takumi aimait Reira tout comme il aimait Nana, tout comme il aimait contrôler, quoique, contrôler était la chose qu'il aimait le plus en fait. A la pensée de cette réalité, Takumi grimaça voyant son reflet dans la vitre de sa chambre. Il était resté planté là à fumer cigarettes sur cigarettes en attendant son vol du matin qui le ramènerait enfin au Japon. Cela faisait un petit bout de temps qu'il n'y était pas allé et il ne pouvait que déplorer son état d'excitation extrême car malgré les apparences, Takumi avait bien un coeur et pouvait donc en effet ressentir des émotions. Depuis la mort de Ren, les clans s'étaient encore plus affirmés. Nana était auprès de Nana pour la soutenir et habiter donc dans la même résidence que le groupe des Blasts. Lui avait décidé de rester au chevet de Reira afin de ramasser les miettes qui pouvaient rester des Trapnest. Cette frontière entre les deux arriverait-elle un jour à disparaître?

Il avait céder à la pression internationale et avait fini par réserver son billet pour aller voir son enfant: quatre jours après son accouchement sous la demande arbitraire de Reira. Si il ne s'était passé quelque chose entre eux d'ailleurs, elle lui aurait probablement demandé de venir avec lui pour s'extasier du minois du bébé et participer à l'euphorie générale, euphorie qu'il ne partageait malheureusement pas. Au fond de lui, une peur insondable rongeait ses intestins pour lui laisser qu'un goût amer à une saveur qui devrait être sucré, mielleuse et inoubliable: ce n'était pas tous les jours que l'on devenait père ! Il devrait être aux anges et oui il était parmi les anges mais s'attendait à tout moment à rejoindre les enfers.

Une future frontière encore plus dure à traverser avait fait son apparition, cet enfant qui venait de naître, était-il bien de Takumi? Il avait dit à l'époque qu'il s'en occuperait comme si c'était son enfant même si au final on venait à découvrir qu'il n'en était pas le véritable père. En serait-il réellement capable? Tout le monde l'attendrait au tournant, il le savait et commençait déjà à se forger une carapace afin de toujours maintenir son apparence face aux futures critiques ou autres. Car s'il s'avérait que cet enfant soit en réalité du blondinet, Takumi se retrouverait dans une situation bien délicate et il savait pertinemment que ce serait une occasion en or pour la ramener définitivement dans le clan des Blasts. Pourtant qui avait pu décerner l'incontournable vérité dans les propos de Takumi, car oui il était prêt, il en était persuadé car malgré son statut d'homme glacial, il avait une chose à donner, une chose qu'au final personne n'avait reçu, une chose que lui aussi n'avait pas réellement vécu: l'amour. Et cet amour là ne lui faisait pas peur, car il était absolu, l'amour d'un parent à son enfant.

Le bassiste n'avait jamais eu réellement de problème avec la distance, car pour lui elle n'était pas forcément signe d'absence d'amour ou d'affection comme pourrait penser les quatre vingts dix neuf virgule quatre vingts dix neuf pour cent de la population restante. Bien au contraire, cette distance permettait à son couple de survivre, face à un contexte qui ne les prédestinait pas à rester ensemble, face à des sentiments qui ne les amenaient pas l'un vers l'autre, face à des doutes et des peurs qui les amèneraient un jour ou l'autre à se détruire; ainsi la distance permettait à chacun de respecter la part de liberté de l'autre. Quand ils se voyaient, c'était cette même flamme qui se rallumait et une fois séparés cette même flamme qui s'éteignait, une passion dans la volupté que tout deux s'évertuait mine de rien à préserver. Elle ne le voyait pas en monstre et lui ne la voyait pas comme objet à manipuler, leur bulle les protégeant de tout ce qui pouvait se trouver autour ainsi que d'eux même. On pourrait croire que leur couple n'était pas assorti et pourtant lui savait que c'était ce qui était de plus vrai: ils étaient faits pour vivre ensemble.




Après une soirée bien mouvementée et des retrouvailles attendrissants, Takumi s'était réveillé de très bonne humeur en même que le soleil faisait son apparition dans l'appartement habité et pourtant vide des deux Nana. Il s'était assis sur la table cette même table où quelque mois auparavant il l'avait volé à tous ses concurrents, cette nuit où leur destinée avait basculé et où Nana avait choisi de le suivre, et le blondinet d'abandonner. Il avait pris soin d'ouvrir un petit peu la fenêtre pour aérer la pièce afin que la fumée de la cigarette n'incombe pas le nouveau né, une fleur qui ne méritait pas dès sa venue de respirer l'air intoxiqué par la fumée de la cigarette qu'il était en train de consumer avec un petit café. Habillé de son seul pantalon, il n'avait pas froid, bien au contraire la chaleur qui l'avait envahi à la vue de Ren ne l'avait pas quitté et venait s'installer en son être. Car oui, Nana avait accouché d'un garçon. Le seul hic, l'enfant était blond, cela voulait-il donc dire qu'il était de Nobuo? Il était pourtant persuadé de voir un peu de ses traits sur ce visage, était-ce une illusion pour s'en persuader?

Il n'eut pas le temps de terminer le circuit de ses pensées que le téléphone sonna:


« Salut Hachi, c’est moi Nana… »

- Hello Darling. Comment tu vas depuis le temps? Tu viens prendre des nouvelles de notre enfant ?

Le combat allait commencer, Takumi ne savait pas que Nana Osaki n'avait pas encore vu l'enfant et que la raison de son appel n'était pas la couleur des cheveux du bébé. Elle ne pouvait donc pas encore prémédité l'opération de « retour d'Hachi dans sa niche, », mais ça il ne le savait pas et avait opéré pour un comportement décontracté et détaché, afin de l'exaspérer dès le départ et de lui faire comprendre qu'il était dans son bon droit et totalement à l'aise dans cette situation. Au final elle avait toujours été son plus grand rival. Quand on regardait la scène d'un point de vue extérieur, l'on pourrait se moquer de ce comportement défensif du bassiste, mais à y réfléchir à deux fois, c'était une réaction tout expliquer. Pour qui Nana avait abandonné son appartement et son mari? Pour elle... Pour qui elle voue un culte à se demander même si elle n'en était pas amoureuse? Elle... Pour qui Ren était prêt à quitter les Trapnest? Encore elle... Contre qui il ne pourrait peut-être pas faire le poids? Encore et toujours elle...



Une fraction de seconde après avoir décroché, Nana Komatsu était sortie en panique de la chambre et Takumi l'avait vu faire des gros yeux lorsqu'il prononça la dernière phrase...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Jeu 10 Mar - 13:50

Nana n'en croyait pas ses yeux, elle avait dans les bras un enfant qu'elle avait porté en elle pendant neuf mois. Et cela allait faire cinq jours qu'elle voyait enfin ce petit être enveloppé dans une couverture, si fragile et si mignon.
Nana était fatiguée, elle passait presque toutes ses journées à regarder L'enfant qu'elle avait dans les bras, son enfant.
Elle restait calmement dans son lit en restant silencieuse. Elle avait vu Takumi la veille et elle voulait le revoir. Elle regardait le petit garçon qu'elle avait dans les bras. Elle ne savait quoi penser quand elle le voyait. Il était blond. Et si celui-ci n'était pas de Takumi? S'il était de Nobuo? Qu'allait-elle faire ?
Puis elle entendit une sonnerie au loin, dans la salle à côté de sa chambre. La salle qui avait séparé la chambre de Nana et la sienne. Elle tournait la tête et la sonnerie s'était arrêtée. Elle déposa l’enfant dans le lit de celui-ci. Ren dormait toujours. Elle se dirigea vers la porte de la chambre quand elle entendit une voix dans la salle. Elle avait compris seulement quelques mots, une phrase à vrai dire.

« Tu viens prendre des nouvelles de notre enfant ? »

Elle avait reconnu la voix de Takumi, il était là. Elle ouvra la porte d’un mouvement brusque et découvrit son mari devant elle. Il était assis sur la table, avec le téléphone à la main. Elle ouvrit grand les yeux et fixa Takumi avant de se déplacer vers lui. À qui parlait-il ? Nana se demandait à qui pouvait-il poser cette question. Ce pourrait être un membre des Blast. Elle ne voulait pas que ce soit Nobu au bout du fil. Elle ne voulait pas imaginer ce qui pourrait ce passer si c’était lui qui parlait à Takumi. Elle continua à avancer en regardant Takumi. Elle voulait lui demander qui était la personne avec qui il parlait mais elle ne voulait pas paraitre mal élevée. Même si c’était on portable. Elle tendit la main vers Takumi pour lui montrait qu’elle voulait le téléphone.

Elle ne savait pas comment il allait réagir. Allait-il lui donner ce qu’elle voulait ? Ou au contraire allait-il refuser ? De plus en plus paniqué du fait de ne pas savoir qui parlait au téléphone, elle regardait Takumi et son regard montrait le sentiment qu’elle ressentait. Elle voulait savoir qui parlait à Takumi. Elle se demanda pourquoi elle n’avait pas gardé le téléphone avec elle. Elle était heureuse de voir Takumi mais pour le moment elle voulait avoir le téléphone en main et parler à la personne au bout du fil. Toujours la main dirigée vers Takumi, elle continuait à le regardait mais son regard, lui, s’était adouci. Puis quelques mots sortirent de sa bouche.

« Pourrais-tu me passer le téléphone s’il te plait ? »

Elle avait besoin de parlait à quelqu’un dont elle n’avait pas parlé depuis plusieurs jours. Sur ces mots, elle resta silencieuse en attente de la réponse de Takumi.

Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6084
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Dim 13 Mar - 15:25

    "- Hello Darling.

    La voix qui me répondit était celle de…

    -Comment tu vas depuis le temps? Tu viens prendre des nouvelles de notre enfant ?"

    « Takumi… »

    Je ne m’étais pas imaginé une seconde qu’il aurait pu répondre. Pourtant il était logique que puisque c’était le père et surtout le mari de Hachi, il y avait de fortes chances qu’il décroche.
    Toujours est-il que son air faussement joyeux, employé dans le simple but de me narguer m’énervait considérablement.
    Je laissai passer un silence froid de plusieurs secondes. D’une part parce que je n’avais pas envie d’échanger un quelconque mot de plus avec lui, mais aussi parce que je ne savais pas quoi répondre à sa question. Il était d’une insolence à couper le souffle.

    Comment ça, « Tu viens prendre des nouvelles de notre enfant »? C’est même pas le tien si ça se trouve!, ai-je pensé.
    Et puis d’où il m’appelait Darling celui-là, quel empoté. Ma bonne humeur s’envola comme elle était venue à l‘entente de sa voix.

    J’ouvris alors la bouche.

    « Pourquoi est-ce que je te donnerais de mes nouvelles, toi qui n’es pas capable d’en donner à ceux qui t’accordent un semblant d’importance. Passe-moi Hachi, tu seras gentil. »

    Ma réponse était imprévue, tout comme le fait qu’il décroche. La haine et la jalousie que j’éprouvais à son égard avaient parlé pour moi, sans que j’eus le temps d’empêcher les mots franchir la barrière de ma bouche. Surtout que j’en savais rien. Il l’avait peut-être appelé. Mais ce qui était sûr c’est que je ne m’étais pas montré tellement plus présente auprès d’Hachi que lui…

    Un nouveau silence se fît. Je ne voulais pas lui avouer que je venait surtout pour voir l’enfant, presque plus qu’Hachi elle-même. Je n’arrivais pas à comprendre pourquoi j’avais une telle obsession pour ce bébé…
    Pour me faire sa blague à cent yens, Takumi semblait effectivement de bonne humeur. Si l’enfant ne lui ressemblait pas, il aurait peut-être l’air plus déprimé?

    Non, je divague.

    Dans le temps il avait promis à Nobu qu’il s’occuperait du bébé comme le sien, même s’il s’avérait au final que c’était celui de Nobu. Alors si cela se trouvait, Takumi vivait la situation bien mieux que moi… C’était sûr même. Comment résister devant un bout de chou inoffensif…
    Puis j’entendis la voix d’Hachiko. Mon cœur s’accéléra. Je me préparais à lui parler… C’était le première fois que je stressais à l’idée de lui parler. Ça faisait quand même quelques temps qu’on ne s’était pas vues. Si ça se trouve elle m’en voulait? Ah non, Yasu m’avait dit qu’elle voulait me voir…
    Bon, calme-toi ma grande…Si tu ne veux pas que Takumi se rende compte que tu flippes…

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Mar 22 Mar - 21:50

« Takumi… »

« Pourquoi est-ce que je te donnerais de mes nouvelles, toi qui n’es pas capable d’en donner à ceux qui t’accordent un semblant d’importance. Passe-moi Hachi, tu seras gentil. »



Il soupira, fermant les yeux sous cette vague de pics, à la limité rassuré d'entendre sa voix. En quoi cela pourrait-il le réconforter? Il fallait tout de même préciser que c'était la première fois qu'il l'entendait depuis la disparition de Ren et la savoir toujours aussi naturelle et virulente le rassurait quant à l'impacte de la perte de celui-ci. Dans sa pensée, il ne sous entendait pas le fait que Nana avait eu des sentiments faibles envers son guitariste, bien au contraire, il était au final le mieux placé pour connaître l'intensité des sentiments qui les liaient tous les deux.

Mine de rien, lui et Ren avaient été tous deux comme des frères, allant jusqu'à choisir leur femme ayant le même prénom, leur choisir la même bague, et ressentant ce même sentiment vis à vis de leur femme. Ils n'avaient jamais réellement eu besoin de parler tout deux pour se comprendre, tout allait bien au delà de la parole. Pas besoin de dire qu'ils s'estimaient, qu'ils s'appréciaient. A sa mort, tandis que certains pleuraient, d'autre se maintenaient dans le silence, d'autres encore s'énervaient, d'autres s'en foutaient complètement et Takumi ne faisait parti d'aucun de ses groupes.

Ce temps d'absence, perdu dans ses pensées, il n'avait pas remarqué que sa femme lui tendait la main pour récupérer son bien. Cela la gênait-elle qu'il réponde? Même si c'était le cas, il s'en foutait royalement, elle était sa femme, il était son mari, pas besoin de dessin pour expliquer qu'il était tout à fait dans son droit. Avoir répondu lui aura enlevé au moins un doute, ce n'était pas le blondinet qui revenait à la charge. Mais la venue prochaine de Nana, annoncait rien de bien pour son intérêt et vu son ton limite hautain, l'envie de lui raccrocher au nez se fit sentir. Ne quittant pas des yeux Nana, il hésita longuement quand à la marche à suivre...

Le silence était le dialogue des deux interlocuteurs, tout deux perdus dans leur pensée, tout deux conscient de l'impact que l'autre pourrait avoir dans leur vie. Certes on pourrait les imaginer largement ennemi, et pourtant la frontière qui les séparait était si fine qu'elle pourrait les rendre voisins. Il s'amusa même à les imaginer amis et cette idée lui fit froid dans le dos, car ce duo avant d'être choc, serait une tuerie pour tout le reste de l'humanité. Il s'alluma une clope, sur de lui, de ce qu'il avait à faire, de ce que la vie impliquerait. Il savait. Et tendit le portable à sa femme.

- Tu es réveillée enfin? C'est ta maîtresse, tiens <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Dim 27 Mar - 14:57

- Tu es réveillée enfin? C'est ta maîtresse, tiens <3

- Merci

Elle regarda Takumi et son regard s’adouci peu à peu. Elle prit le téléphone qui lui était tendu et le posa sur son oreille. Elle se posa à coté de son mari et commença à parler avec sa petite voix habituelle.

- Allô Nana !!!

Elle était heureuse de parler à Nana et elle voulait la voir. Elle voulait avoir de ses nouvelles et elle voulait lui présenter son enfant. Ça faisait si longtemps qu'elle ne lui avait pas parlé.
Elle se dirigea vers sa chambre puis en entrant dans celle-ci, elle se déplaça vers le petit lit de Ren.
Qu’est ce que Nana sait sur l’enfant ? Elle se demandait si elle avait eu des détails sur Ren. Savait-elle le nom de ce petit être ? Qu’allait-elle dire en l’apprenant ? Elle se souvint que c’était elle qui avait demandé à Yasu de parler à Nana pour lui demander de venir découvrir l’enfant. Mais elle ne savait pas si celle-ci aller venir jusqu’au moment ou elle avait entendu le portable sonner. Pourquoi Nana appelait-elle ? Cette question n’avait pas trop d’importance tant qu’elle parlait à son amie. Celle avec qui elle avait passé des moments inoubliable. Elle avait regretté le moment ou elle s’était éloignée. Mais tout ça faisait maintenant parti du passé. Maintenant, elle était presque heureuse, il ne lui manquait plus que les gens qu’elle aimait soit autour d’elle. Et elle voulait voir plus souvent Nana.
Elle regarda son enfant et à chaque fois qu’elle le regardait, elle pensait à Takumi et à Nobu, elle était toujours étonner que son fils soit blond.
Elle attendait la réponse de Nana. Elle voulait entendre qu’elle aller bien et qu’elle voulait la voir. Encore une fois elle jouait son égoïste mais elle voulait voir Nana. Elle voulait voir son héros.

Elle s’essaya sur son lit et resta immobile. elle ne savait pas quoi faire, elle ne savait pas quoi dire. qu'allait dire Nana ?
Elle se leva et se dirigea vers la cuisine pour préparer quelque chose à manger tout en gardant le téléphone à l'oreille. Elle allait préparer beaucoup de chose au cas où elle aurait de la visite. elle fit aussi des tomates qu'elle avait pris à Junko car elle savait que Takumi les aimaient. elle fit un gâteau et plein de bonne choses pour les gens qu'elle aime, et bien sur si ils venaient.
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6084
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Mer 30 Mar - 20:39

    Takumi ne broncha pas à ma remarque. Sans doute parce ce que j’avais vu juste. Mais il était particulièrement doué pour mettre mal à l’aise ce type. Déjà il avait décroché, et avait laissé s'installer un silence de mort, après ça. Même si dans un sens je l'avais provoqué, je n'aimais pas sa manière de me donner la pression. Il y parvenait toujours. En tout cas, ni lui ni moi n'ajouta un mot. On était bien trop orgueilleux pour se cacher la haine qu’on éprouvait l’un pour l’autre.

    « Allo Nana! »

    Mon cœur fit un bond dans ma poitrine, je ne m’étais pas préparée à entendre soudainement la voix de Hachi, après de si longs mois sans nouvelles… J’avais l’impression de la sentir toute proche, comme à l‘époque où l‘on vivait ensemble. Elle était bien loin maintenant cette époque. Et puis cette voix. Sa voix; m’avait drôlement manqué… Je me ressaisis et mon trouble disparu comme il était venu.

    « Bonjour Hachiko… Tu vas bien? »

    Ça y est, je venais d' engager la conversation. Pourquoi n’avais-je pas eu le courage de la faire avant? J’étais tellement stressée à l’idée de lui parler. De peur qu’elle m’en veuille, ce qui aurait été tout à fait normal. Je ne m’étais pas vraiment conduite en super copine ces derniers temps. Mais le ton de sa voix en disant mon prénom montrait bien qu’elle était contente de m’avoir au téléphone, et cela eut pour effet de me détendre totalement.

    « J’espère que je ne te dérange pas au moins… »

    J’avais oublié qu’elle avait accouché récemment; ce qui impliquait le fait qu’elle devait surement avoir besoin de se reposer. Elle savait pourquoi j'appelais, mais je tournais quand même autour du pot. J’avais trop peur des mots, ou plutôt d’avoir à dire: « je peux venir voir le bébé? » …
    Mais bon sang, lance-toi ma grande!

    « Au fait, suis-je bête! Félicitation pour le bébé! … J’aimerais bien passer te voir si tu n’es pas occupée! »

    Je feignît un faux air joyeux pour ne pas la mettre mal à l’aise. En ce qui me concernait j’étais excitée à l’idée de la revoir elle, mais terrifié à l’idée d’apprendre une mauvaise nouvelle en voyant le gosse…
    Ah… ce que je peux être grave quand je m’y mets!

     « Si je viens maintenant, ça le fait ou pas? »

    Je n’avais pas été capable de cacher ma hâte. J’avais envie de prendre le premier bus pour me rendre à l’appart. Me téléporter même, si ça avait été possible! Et puis après tout j’en avais le droit, l’appartement 707, c’était aussi chez moi!


_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Sam 9 Avr - 23:58

En attendant la réponse de Nana, Hachi finissait ses préparations. Hachi voulait entendre sa voix, cela aller faire si longtemps qu’elle ne s’était pas vu ni parlée.

« Bonjour Hachiko… Tu vas bien? »

Sa y est, Nana était bien au bout du fil. Oui elle allait bien et elle allait encore mieux du fait de pouvoir lui parler. Quand elle eut fini son repas, elle partit s’assoir sur la table. Cette table que Nana avait montée. Cet appartement lui rappelait tellement de chose quand elle parlait à Nana. Des larmes coulaient sur ses joues, mais des larmes de joie. Hachi était heureuse de parler à Nana, son héros.

« Oui je vais bien merci. »

Elle espérait que Nana allait bien aussi mais elle avait oublié de lui demander. Elle n’avait même pas eu le temps de poser la question que Nana pris la parole à nouveau. Hachi était heureuse de discuter avec elle. Si seulement elle pouvait la voir aussi …

« J’espère que je ne te dérange pas au moins… »

Bien sur que non qu’elle ne la dérange pas. Hachi n’attendait que ça, revoir Nana. Elle avait préparé le gâteau au chocolat habituelle qu’elle faisait souvent pour les fins de concert des Blast. Elle n’allait pas crier au téléphone pour casser les oreilles à Nana et lui dire qu’elle voudrait la voir. Est-ce Yasu avait dit à Nana qu’elle avait accouché ? lui avait-t-il dit son nom ? Hachi se posait ses questions un petit peu idiote sur les bords. Mais elle voulait qu’une personne soit heureuse pour du fait qu’elle est eu un enfant. Elle se rappelait de Takumi qui lui avait dit que dans tout les cas, elle savait que c’était bien elle la mère.

« Non non tu ne me dérange pas »

Hachi fit un grand sourire en oubliant que Nana ne l’a voyait pas. Elle voulait la voir aussi pour lui montrer qu’elle était heureuse et voir si elle aussi, était heureuse. Elle retourna vers son enfant pour voir si celui-ci dormait. Un sourire vint sur les lèvres d' Hachi, si Nana pouvait voir cet enfant qui dormais tranquillement, serait-elle heureuse pour Hachi ? le trouverait-elle mignon ?
Un tout petit silence régnait jusqu’à ce que Nana prenne la parole.

« Au fait, suis-je bête! Félicitation pour le bébé! … J’aimerais bien passer te voir si tu n’es pas occupée! »

Elle voulait la voir elle et son bébé, elle n'allait surement pas refuser cela. Depuis le moment qu'elle attendait cette discussion. Non elle n'est pas occupée bien sur que non. Le plus important pour elle en ce moment était de voir Nana, le reste pouvait attendre.

« Non je ne suis pas occupée ! Passe nous voir quand tu veux !»

Elle essayait de rester calme pour ne pas faire peur à Nana même si elle était contente que celle-ci veuille la voir. Que va-t-elle dire en voyant le bébé ? en voyant le peu de cheveux blonds qu'il à sur la tête, ses yeux si petit et son visage si mignon. Que dira-t-elle quand elle découvrira que l'enfant ne ressemble pas à Takumi ? mais qu'il ressemble à Nobu ?
Pourquoi se poser autant de question, nul ne sait comment réagira Nana.

« Si je viens maintenant, ça le fait ou pas? »

Pourquoi elle posait cette question ? bien sur qu'elle pouvait venir. Quand elle voulait même. Hachi n'avait plus de mots, elle était tellement surprise et heureuse que Nana vienne la voir. Nana avait l'air contente au bout du fil. Hachi ne savait même pas pourquoi son amie demandait l'autorisation pour venir dans leur appartement. Celui qui à fait développer leur amitié, pour Hachi cet appartement était celui du destin.
Hachi n'avait pas pu conserver sa joie qu'elle haussa un peu la voix, presque en criant dans le téléphone.

« OUI ! Pourquoi tu pose cette question viens quand tu veux je veux te voir. En plus j'ai fait quelques petites choses à manger »

Dis Nana,
pourquoi est-ce que réaliser un rêve et être heureux
sont deux choses si différentes?
Je ne comprend toujours pas.




Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6084
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Ven 22 Avr - 14:33

    « OUI ! Pourquoi tu pose cette question viens quand tu veux je veux te voir. En plus j'ai fait quelques petites choses à manger »
    "Ah d’accord! Dans ce cas à tout de suite!"

    Et je raccrochai.
    Je restai quelques secondes à fixer l’écran de mon téléphone, immobile. Ca y est, j’y allais enfin mettre un terme à toute cette attente. J’allais revoir Hachi, voir l’enfant et supporter la présence de Takumi en prime. Quoique, pour moi, il allait peut-être prendre l’initiative de s’éclipser. Ou peut-être que non, il allait justement rester pour tester ma réaction…

    Oh et puis merde, je m’en fous!

    Je pris ma veste en cuir, fourrait mon portable dedans et sortis de la résidence. Je pris la ligne 78 qui me déposa quelques rues avant celle où se situait l’appartement dans lequel Hachi et moi vivions ensemble autrefois.
    Une fois sortie du bus, mon stress remonta, alors que j’étais parvenue à l’éliminer durant tout le trajet. J’apercevais d’ores-et-déjà l’immeuble en brique qui s’imposait par rapport aux autres habitations.
    Dire qu’Hachi m’y attendais. Était-elle, comme moi, partagée entre l’excitation et l’appréhension à l‘idée de nous revoir?

    Je m’allumai une clope pour me détendre.

    On verra bien. Faut que j’arrête de flipper comme ça.

    Puis je stoppai ma marche. Mais qu’est-ce que je faisais, à m’amener comme ça les mains vides. Je rebroussais chemin et entrait dans une des rares boutiques du quartier pour acheter un cadeau au mioche. Je parcourus les allées et aperçus un hochet avec des fleurs de toutes les couleurs dessus. Comme je trouvais ça mignon et en rapport avec le prénom du nouveau-né. Car Satsuki était un nom de fleur et Hachi l’avait choisi grâce à Ren, celui-ci portant aussi un nom de fleur. Ce hochet serait un peu représentatif de cet amour porté pour les fleurs et pour… Le bébé lui-même. Car quoiqu’il en était, Hachi aimait surement son bébé et Ren l’aurait aimé aussi. Alors…
    J’achetai aussi un autre cadeau pour Hachiko, puis sortit de la boutique le sac en main.

    J’entrepris alors la marche en direction de l’habitat, je pris tout mon temps pour monter les escaliers...
    Une fois arrivée devant la porte, mon cœur s’accéléra d’un coup, mais je frappais avant d’être prise d’une envie soudaine de fuir. Ces temps-ci je m’ étais trop cachée, et c’était indigne d’un héros…

    J’entendis des pas d’approcher de la porte. Mon cœur frappait tel un gong contre ma poitrine.
    Quand la porte s’ouvrit.

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Mar 26 Avr - 9:19

« Ah d’accord! Dans ce cas à tout de suite! »

Nana avait raccroché. Hachi posa le téléphone sur la table et se déplaça vers le four pour sortir le gâteau au chocolat qu’elle faisait à chaque fin de concert des Blast. Elle posa le gâteau sur la table et essuie les quelques larmes qui perlent sur sa joues, elle était si heureuse de savoir que Nana venait la voir, elle et son enfant. Hachi commençait à écrire ‘’ bienvenue’’ sur la gâteau quand elle entendit son enfant pleurer, elle se précipita dans la chambre de son fils et le pris dans ses bras. Elle avait hâte de la présenter à Nana. Elle voulait voir sa réaction quand elle allait voir que ce bébé ne ressemble pas à Takumi. Ce bébé avait seulement quelques jours mais on pouvait déjà apercevoir quelques cheveux blonds et quelques traits sur son visage. Elle regarda son fils avec attention, il était si mignon. Elle ne pouvait s’empêcher de le regarder.
Hachi se posa sur son lit avec son enfant dans les bras. Elle était impatiente de voir son héros.
Elle resta plusieurs minutes sur son lit, calme, à bercer son enfant. Puis elle se rappela qu’elle n’avait pas fini le gâteau. Elle redéposa Ren dans le petit lit qui était situé à coté de celui de Hachi et elle se déplaça vers la cuisine pour finir d’écrire le petit mot sur le gâteau.
Soudain, des pas réguliers et lents résonnaient dans le couloir. Elle se déplaça vers la porte d’entrée et l’ouvra.

« NANA !! »

Hachi couru dans sa direction et lui sauta dans les bras. Elle était là, avec elle, elle était venue la voir. Hachi était heureuse de serrer son héros dans ses bras. Elle se détacha petit à petit et la pris par la manche pour la tirer à l’intérieur de l’appartement. Une fois un l’intérieur, elle lâcha la manche de Nana et la regarda avec les yeux rempli de bonheur.

« Je suis heureuse de te revoir Nana »

Elle lui décrocha un grand sourire et se déplaça vers le frigidaire avant de regarder Nana son amie à nouveau.

« Tu veux quelque chose ? »

En attendant la réponse de Nana, elle sortit le gâteau qu’elle avait fait et le posa sur la table. Elle regarda la chambre où dormait son fils mais décida de ne pas lui présenter maintenant. Elle avait besoin de se retrouver seule avec Nana. De rigoler à nouveau avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6084
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Lun 9 Mai - 23:51

    J’eus le souffle coupé en voyant Hachiko. Cela faisait si longtemps que l’on s’était pas vues. Ses cheveux avaient drôlement poussé et j’avais oublié combien elle était mignonne. Je souris immédiatement en voyant le visage d’Hachiko s’illuminer en me voyant.
    Voilà pourquoi je tenais tant à elle. La simple fait de la voir sourire emplissait mon cœur de joie et balayait toutes mes peurs et appréhensions.

    « Bonjour Hachi… »

    Nous nous embrassâmes, après une étreinte des plus chaleureuses. J’avais tellement peur qu’elle m’en veuille pour mon silence pendant tout ce temps. Mais elle semblait avoir fait abstraction de cela, comme si ce fût un simple détail…

    "Un verre d'eau s'il te plaît." Dis-je en réponse à sa question.

    Pendant plusieurs mois j'avais fait la morte, mais elle ne m’en voulait pas. Elle n’avait pas changé, et je fus contente de l’apprendre. Toute enthousiaste, elle se dirigea vers la table de la cuisine et me proposa de m’assoir avant d’aller chercher de la nourriture dans le frigo.
    Quand elle posa le contenu du plat devant mes yeux. J’eus envie de pleurer. Et je me retins à grand peine. Bien oui, si je venais pour chialer, autant ne pas venir du tout. La situation était assez compliquée comme ça. Il ne fallait pas que j’en rajoute une couche avec mes larmes qui déstabiliseraient tout le monde et engagerait mal ma visite chez Hachi… Enfin chez Hachi…Oui… Elle se l’était approprié cet appart, finalement. Depuis qu’elle y avait passé toute sa grossesse, je n’avais plus l’impression que cet appart était aussi le mien…
    Tu parles d’un héros. Je m’étais voilé la face… J’ai préféré me défiler…. Il était temps que je me rattrape.

    « Toujours aussi attentionnée à ce que je vois… »

    Dis-je les yeux humides. J’affichais un aimable sourire pour cacher mon émotion.

    Pour changer de sujet, j’entamais la conversation.

    « Tu as bonne mine, à ce que je vois. Takumi n’a pas l’air de te mener la vie dure. D’ailleurs je te trouve super sophistiquée comparé à la dernière fois que je t’ai vue. La robe que tu portes, elle a dû te coûter bonbon… »

    Dis-je avec un petit sourire moqueur.
    « Je parie que tu lui a fait une scène pour qu’il te l’achète, je me trompe? »

    Je me mis à rire: Sacré Hachi. C’était tout elle ça, une matérialise en puissance.

    Je mis alors le sac en évidence sur la table alors que je l‘avais posé sur le banc quelques secondes auparavant.
    « Moi aussi je t’ai ramené quelque chose. Et c’est mille fois mieux que ce que t’offre Takumi », dis-je en haussant les sourcils d’un air ironique.

    Je sortis le paquet du sac et le tendis à Hachiko.
    Je la regardais avec attention pour voir sa réaction par rapport au cadeau que je venais de lui offrir. C’était un cadre photo, autour duquel on pouvait voir un chiot d’un côté et un chat de l’autre. J’y avais glissé une photo de nous deux, prise un jour dans un photomaton… Ce n’était pas grand-chose, mais j’espérais que ça lui plaise…

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Jeu 2 Juin - 13:16

"Un verre d'eau s'il te plaît."

Hachi s’exécuta et servi un verre d’eau à Nana. Elle était si contente de l’a voir après tout se temps ou son héros était resté dans le silence. Mais elle ne lui en voulait pas car elle était revenue et Hachi était heureuse à présent.

« Toujours aussi attentionnée à ce que je vois… »

Hachi sourit, elle aimait faire ce gâteau pour les gens qu’elle aime. Surtout pour Nana et l’ancien groupe Blast. Un souvenir lui revint, elle se rappela des fins de concerts ou les Blast venaient fêter cet événement dans l’appartement 707. Des larmes lui montaient aux yeux mais elle resta souriante devant Nana.

« Tu as bonne mine, à ce que je vois. Takumi n’a pas l’air de te mener la vie dure. D’ailleurs je te trouve super sophistiquée comparé à la dernière fois que je t’ai vue. La robe que tu portes, elle a dû te coûter bonbon… »

Hachi regarda sa robe puis releva la tête pour répondre à la question de Nana.

« Oui c’est Takumi qui me l’a offerte »

Elle garda son sourire puis posa ses mains sur sa robe. C’est vrai qu’elle était jolie cette robe. Hachi était contente que Takumi lui ai offert.

« Je parie que tu lui a fait une scène pour qu’il te l’achète, je me trompe? »

Nana se mit à rire et Hachi la suivie. Il fallait qu’elle ai une jolie robe pour voir son héros. elle s’assois en face de Nana et celle-ci pose un petite sac devant Hachi.

" Non tu ne te trompe pas, je la trouve magnifique, je la voulais "

Hachi rigola à nouveau puis regarda Nana.

« Moi aussi je t’ai ramené quelque chose. Et c’est mille fois mieux que ce que t’offre Takumi »

Hachi regarda le petit sac avec les larmes aux yeux, elle, elle n’avait rien pour Nana. Elle s’en voulait un peu. Une larme perla sur sa joue mais Hachi passa sa main sur celle-ci pour que rien ne se voit. Elle ne veut pas pleurer devant Nana. Qu'y a -il dans le sac ?
Nana sortit du sac un paquet qu’elle tendit à Hachi. Hachi n’osait pas prendre le paquet. Quand elle le prit enfin dans ses mains, elle ne pu pas retenir les larmes qui coulait sur ses joues, des larmes de joie.
Hachi ouvrit le paquet et découvrit le cadre photo avec un petit chien et un petit chat. Mais le plus important était la photo qui était à l’intérieure. Hachi s’en rappelait de cette photo. Hachi releva enfin la tête et regarda Nana avec les yeux plein de larmes.
Elle bafouilla et arriva enfin à sortir des mots de sa bouche.


« Merci c’est le plus beau cadeau qu’on ne m’ai jamais fait. Merci Nana »


Dernière édition par Nana Komatsu le Dim 26 Juin - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6084
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Lun 13 Juin - 12:37

    Je guettais la réaction d’Hachi. J’espérais que mon cadeau ne soit pas trop ringard et qu’il lui plaise malgré tout.
    En voyant sa mine enjouée, cela montrait qu’elle avait l’air ravi, ce qui me rassura.
    Je bus ma boisson, puis lui demandai:

    « Alors! Ou est le bout de chou? », dis-je en balayant la pièce du regard.

    Je n’étais pas parvenue à me retenir. Depuis que j’avais franchi le seuil de cette porte, mon attention était focalisée sur la fille d’Hachi que j’avais si hâte de découvrir. Je voulais voir son visage, je voulais voir cette mini Hachi, je savais que j’allais ressentir quelque chose de fort, mais là je ne pouvais plus tenir. Et puis Hachi savait très bien que c’était aussi l’objet de ma visite. Mais impatiente comme j’étais, je n’avais même pas demandé à Hachi si son accouchement avait été difficile ou pas, histoire de montrer un peu de compassion.

    « Elle dort? »

    Moi, peu m’importait, qu’elle dorme ou pas, je voulais la voir coûte que coûte. Surtout que les gosses sont trognons quand il rêvent…

    « Je lui ai apporté quelque chose aussi. »

    Dis-je contente d’avoir pensé à Hachi comme à sa fille. Je voulais quand même montrer que j’avais changé pour qu’elle balaye cette idée qui consistait à penser que j’étais égoïste et que je me fichais du monde. Peut-être qu’au fond je me fichais de pas mal de gens, mais surtout pas mon Hachiko.

    « Takumi est là au fait? »

    Dis-je, en posant mon verre et regardant Hachiko avec un air légèrement inquiet.
    Je ne voulais pas le voir à un moment pareil. Je voulais être seule avec Hachi. Lui m’aurait jugé du regard et aurait surement jaugé ma réaction…. Je ne voulais pas le féliciter si jamais l’enfant lui ressemblait.
    Mais comme je ne l’avais pas vu en rentrant, peut-être était-il en train de bercer l’enfant ou était-il sorti pour éviter justement de me mettre mal à l’aise. Quoiqu’il en était, mon cœur s’accéléra, c’était le moment de vérité…

[b]

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Dim 3 Juil - 20:29

Elle essuya toute les larmes qui avaient perlé sur ses joues. Elle n’aimait pas pleurer devant Nana mais là, elle n’avait pas pu se retenir, les larmes coulaient toute seule.

« Alors! Ou est le bout de chou? »

Hachi regarda Nana et esquissa un grand sourire. Elle était tellement contente de revoir Nana qu’elle en avait oublié de lui présenter son bébé, son fils.

« Elle dort? »


Elle ? Hachi fut surprise d’entendre ce mot. Nana n’est peut être pas au courant que c’est un garçon. Hachi ne releva pas.

Elle s’asseya cette fois-ci à coté de Nana pour que celle-ci puisse voir son enfant. Hachi ne faisait que sourire fasse à ce petit visage qui souriait lui aussi. Et oui, Ren n’avait que 5 jours mais on peut déjà apercevoir quelques petits sourires sur son visage.

« Je lui ai apporté quelque chose aussi. »

Hachi regarda Nana avec un grand sourire.


De sa vie, Hachi n’avait jamais autant sourit mais c’est parce qu’a ce moment là, elle est vraiment heureuse d’être avec son fils et son héros. rien ne pourrait être mieux pour l’instant. Hachi savoure ce moment.

« Takumi est là au fait? »

Hachi regardait Nana et commença à répondre à ces questions.

" Le petit est dans la chambre je ne sais pas si il dort toujours je vais aller voir"

elle continua à sourire et montra qu'elle était heureuse.

« Pour le cadeau il ne fallait pas Nana »

Hachi regarda autour d’elle puis ouvrit grand les yeux

" Takumi était là tout à l'heure mais je sais pas ou il est passé, il doit surement être sortit un peu "

Elle continua à sourire pour montrer à Nana qu’elle avait l’habitude de ça.
Au fait, elle avait oublié d'aller chercher son fils pour le présenter à Nana.


" attends moi ici je reviens "

Hachi se leva et pris la direction de la chambre, elle entra tout doucement pour ne pas réveiller le bébé au cas où il dormait. Elle approcha lentement du petit lit et regarda deux secondes ce petit être qui ne dormait plus à présent. Il souriait. Hachi se pencha vers lui et le pris dans ses bras. Elle le regarda encore et encore avant de poser un baiser sur son front et de pivoter pour rejoindra Nana qui attendait dans la salle à coté. Pendant qu’elle marchait à petit pas, elle pensa à la réaction de Nana. Allait-elle sourire ? Où le contraire ? Allait-elle trouver que pour l’instant, Ren ne ressemble pas à Takumi ?
Elle passa la porte et regarda Nana.


" Nana je te présente mon fils " dit-elle toujours avec son grand sourire aux lèvres.

Elle attendit la réaction de Nana en regardant la petite bouille de son fils . il était si mignon. Comment allait-elle réagir ? allait-elle aimer son fils ? allait-elle devenir son héros à lui aussi ?



Dernière édition par Nana Komatsu le Mer 20 Juil - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6084
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Mer 20 Juil - 19:53


    Tant mieux si Takumi était sorti. Je ne voulais pas le voir.

    Hachi partit en direction de sa chambre à coucher. Je lâchai alors le paquet et joint mes mains sur la table, sur lesquelles je figeai mon regard. Cela faisait maintenant quelques secondes que Hachi avait disparu de mon champs de vision. Je n’entendais plus rien puis…
    Je l’entendis revenir, ce qui me fit tourner la tête en sa direction. Mon cœur s’était mis à battre à tout rompre.
    Dans ses bras, tout contre son cœur elle serrait son bébé, emmitouflé dans une couverture couleur bleu ciel. Je me redressai alors, inquiète et impatiente à la fois. Hachi avait un visage radieux, le regard posé sur son enfant qu’elle berçait. Elle s’approcha de moi, et leva son doux regard vers moi en m’annonçant un phrase à la laquelle je ne m’attendais pas le moins du monde.

    « Nana, je te présente mon fils ».

    Ai-je bien entendu?

    « Ton…. C’est un garçon?! »

    Ça pour une surprise!
    Mes yeux s’étaient écarquillées au moment où je prononçai ces paroles. Hachi s’assit alors à côté de moi. Mon regard resta encré dans celui de Hachi pendant quelques fractions de secondes , puis je me décidai enfin à baisser les yeux sur son enfant.



    Un petit ange aux yeux clos sommeillait au creux de ses bras. Il était magnifique. Mon Hachiko avait mis au monde un magnifique bébé. J’entendais l’enfant respirer doucement. Pendant que je le regardais il vagabondait au pays des rêves. Il avait l’air aussi angélique que sa mère quand il dormait. Une telle douceur… J’approchai alors ma main que je posa sur la couverture. Je me rendis alors compte qu’une goutte tomba sur la petit main de l’enfant. Une de mes larmes suivie d’une deuxième, puis d’une troisième.

    « Hachi…. C’est un magnifique bébé. Félicitations… »

    Et je lui dis ces paroles en toute sincérité. J’avais l’impression que ce bébé, c’était aussi le mien. Seules dans cet appartement, le bébé dans les bras de mon hachiko et moi tout près d’elle à regarder le bout de chou dormir.
    J’avais tellement envie de le prendre dans mes bras. Mais j’avais tellement peur d’être maladroite. Je n’avais jamais porté de bébé de ma vie. Ou peut-être, mais cela remontait à plusieurs années. Surement dans mon enfance.

    Tout à coup, l’enfant se tortilla et ouvrit ses petits yeux. Je restai figée. Je n’arrivais plus à bougée, totalement paralysée par la beauté du nourrisson.
    Et moi qui pendant tout ce temps avais cru que ce serait une fille! Hachi parlait toujours de son enfant qu’elle portait dans son ventre en l’appelant Satsuki ou Sachiko… Elle m’avait parlé de faire peindre la chambre en rose. Mais il n’y avait pas l’ombre d’un garçon à l’horizon. Je m’attendais à voir apparaitre une créature sortant d’une fleur, mais le roi des démons m’avait joué un tour. Il l’avait sorti d’un chou…. J’étais subjuguée.

    Je me mis à rire. J’avais acheté une peluche très à la mode pour les filles. Une peluche Hello Kitty…

    « Je lui ai acheté un nounours pour fille à ton petit… »

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Mar 2 Aoû - 17:14

- Allô Nana !!!


Nana s'était dirigé dans la chambre, comme pour exclure Takumi de la conversation, ce qui fut précisément l'effet qu'il ressentit, mais c'était une chose à laquelle il s'était préparé. Profitant que sa femme se soit isolée, il prit son paquet de cigarette et sortit discrètement de l'appartement. A tous les coups, elle ne remarquerait rien. Le sentiment qui s'insinuait en lui le déplaisait totalement et préférait prendre l'air avant d'imploser et d'exploser le téléphone contre le mur. Il descendait les marches assez rapidement comme si il était poursuivis par quelque chose, ce qui n'était pas le cas, et pourtant il avait une conscience aigus de la présence de la « grande prêtresse » en ce lieu. Il n'avait aucun pouvoir ici, rien qu'il ne lui permette de prendre les gens de haut comme il avait l'habitude de faire. Il était sur le terrain ennemi et ne pouvait que se plier à ses conditions. En passant le téléphone à Nana, il savait pertinemment que son « double maléfique » accourrait. Il se sentait près à l'affronter, mais si il pouvait ne serait-ce qu'avoir un peu de respect pour sa femme, se devait de se retirer afin de les laisser apprécier leurs retrouvailles.

Il avait été toujours prévenant auprès de Nana, et avait fait en sorte d'acheter son attachement par ces petites attentions qu'il donnait et qui ne lui coutait rien de plus qu'un peu d'argent. Cela avait été trop facile. Cependant, forcé de reconnaître qu'avant même le conflit d'intérêt entre le bassiste et le guitariste, la chanteuse les dépassait, largement en tête dans le coeur de Nana. Un sourire aux lèvres amer, il se baladait dans les ruelles, afin de faire passer le temps, et d'agrandir la distance entre lui et ce lieu qui malgré ses visites, lui était toujours étranger. Les évenements l'avaient dépassé en force et en nombre, et ce même au sein de son propre esprit, car il avait fini par s'adoucir. Sa manière de voir la chanteuse avait évolué avec la disparition de Ren. Il avait été l'un de ses proches, bien plus qu'ils ne s'étaient avoués, celle-ci avait été sa femme; Nana, l'aimait aussi. A quoi cela rimerait de la haïr? A part aller à l'encontre de la nature qui l'avait poussé à partager avec elle de manière détournée, une partie de sa vie. A quoi servirait-il de détruire ce qu'elle avait essayé elle aussi de construire par simple égoïsme et orgueil? Il serait bien plus judicieux de la laisser construire pour ensuite tout lui subtiliser...


Il passa devant une boutique repérant par sa couleur les verres qui autrefois meublés la table du salon. Les fraises de l'innocence anéantis par le froid hivernal que Takumi avait semé ce soir là. Ce bouillis de fraise mélangé aux larmes des deux Nana, mélangé à l'égoïsme du bassiste, mélangé à l'amour étouffant de cette fleur à présent fanée. Tant de destins croisés représentaient par deux simples verres, deux simples volontés qui n'aspiraient qu'à ne faire qu'un, que deux hommes ont séparés par les chaînes de l'amour. Ce devait être un simple hasard de les voir ici dans ce magasin, dans une ruelle dont il ne connaissait que le pavé que ses pieds foulaient, ce devait être un hasard, si Takumi n'avait pas cherché à aller plus loin, n'avait pas vu une autre signification à la raison pour laquelle il avait devant ses yeux les destins brisés au bord d'un croisement.

Il poussa la porte du commerce, comme animé par une volonté supérieure...

Arrivant devant la porte de l'appartement 707, il resta un instant à regarder ces chiffres en repensant aux paroles de sa femme lui parlant du rois des Démons et du destin qu'il l'avait amené à présent là où elle en était. Bien qu'elle fut résignée à son sort et avait décidé de rester dans cet appartement malgré qu'elle eut un mari en disait long sur ce qu'elle portait en son coeur. Quant à lui, il était resté au chevet de Reira, au dépend de la naissance de son propre enfant. Tout deux s'était trahis, dans une trahison consentie, une trahison partagée, une trahison respectée. Si Takumi devait avoir une femme, il ne pouvait espérer une autre que cette femme qui malgré une apparente chaleur pouvait, elle aussi, se présenter de glace et posséder un coeur de pierre. Celui du guitariste battait la chamade, non pas par peur, par stress, ou même par amour mais tout simplement parce qu'il émanait de cet homme une envie de conquête. Il toqua à la porte et l'ouvrit sans attendre de réponse, s'humectant les lèvres en sentant l'odeur de la cuisine. Il s'attendait à voir la maîtresse dans l'appartement mais l'air de rien dit de manière nonchalante:

- Chérie, regarde ce que j'ai trouvé en allant me promener...

Dans le sac se trouvait deux verres, deux neufs, deux commencements, deux destins qui à nouveau se croiseraient...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Lun 15 Aoû - 11:42

« Ton…. C’est un garçon?! »

Elle n’était donc pas au courant.
Hachi regarda Nana qui avait posé les yeux sur son bébé. Sur ce petit être qui n’avait que quelques jours mais qui était pourtant si magnifique… Lui ressemble-t-il un peu ou ressemble-t-il seulement à son père ?
Hachi apercevait quelques larmes sortirent des yeux de Nana. Etait-ce des larmes de joie ? De bonheur ?


« Hachi…. C’est un magnifique bébé. Félicitations… »

Apres ces mots, c’était à Hachi de verser quelques larmes. Elle était si heureuse d’être avec Nana, de la revoir après tout de temps et surtout de la voir heureuse. La vie peut nous jouer des tours mais ceux-ci peuvent nous amener au bonheur. Personne ne pouvait briser cet instant si magique. Si émouvant.
Puis Nana se mit à rire. Ce qui fit sourire Hachi.


« Je lui ai acheté un nounours pour fille à ton petit… »

Hachi se mit à rire aussi mais non pas pour se moquer… au contraire.

« Ce n’est pas grave. C’est toujours l’intention qui conte. »

Elle regarda Nana avec beaucoup d’admiration. Hachi voulait tellement ressembler à Nana, être belle et forte comme elle.
Toujours le sourire aux lèvres, Hachi regarda Nana puis prit Ren sur le bout de ses bras pour le déposer dans les bras de Nana. Comment allait-elle réagir ? Va-t-elle le prendre ? Ou au contraire va-t-elle refuser.
Elle contempla le petit bébé avec ses cheveux blond qui regardait lui aussi Nana, comme si il l’aimait déjà.
Si Nana découvre qu’il ressemble à Nobu et non à Takumi que dira-t-elle ? Sera-t-elle heureuse de l’apprendre ?


Hachi eut un moment de réflexion… et si le père de Ren était Nobu, elle ne voulait pas penser à Nobu en ce moment, elle ne voulait pas repenser au choix qu’elle à fait et pleurer à nouveaux. Elle n’osait pas dire à Nana qu’elle veut le revoir. Juste une fois. Et s’il ne veut pas, s’il veut l’oublier, elle essayera de faire pareil.

Le regard de Nana posé sur Ren et vice versa, une image que Hachi gardera toujours en tête.


« Prend le dans tes bras si tu veux. »

Hachi attendit la réponse de Nana puis entendit une porte s’ouvrir puis se fermé. Une voix résonna alors derrière elle.

- Chérie, regarde ce que j'ai trouvé en allant me promener...

Hachi se retourna puis découvrit son mari avec un paquet à la main. Qu’est ce que ce paquet pouvait contenir ?

- AH Takumi ! Te voila.

Et encore une fois, Hachi esquissa un petit sourire. Le sourire habituel qui lui venait au visage . Elle prit le paquet de Takumi lui tendit puis ne s’arrêta pas de sourire. Hachi retourna s'asseoir à coté de Nana puis invita Takumi à les rejoindre.




Dernière édition par Nana Komatsu le Ven 26 Aoû - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6084
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Jeu 25 Aoû - 0:56

    Je tenais le paquet dans mes mains, me trouvant tout à coup ridicule. Est-ce que ça valait le coup que je le sorte? Je me mis alors à rire, puis abandonnai le paquet pour regarder Hachiko qui m’observait de ses grands yeux enfantins.
    Ce qu’elle m’avait manqué. La revoir enfin après tout ce temps emplissait mon cœur de joie.
    J’avais enfin réussi à remettre les pieds ici et faire face à la réalité. Et à ce moment précis, nos deux regards s’échangeant, je ressentis un immense bien être. Je me sentais chez moi. Comme avant, rien que moi et Hachi.
    Alors que je la regardais d’un air bienveillant, elle baissa la tête sur son enfant et se dandinant quelque peu, elle prit son bébé dans ses mains qu'elle me tendit.

    Ma surprise était telle que j’écarquillai les yeux. Je commençai à paniquer.
    Mais pourquoi bon sang, est-ce que je stressais à ce point? Ce bébé avait tellement de significations pour moi. L’objet de mon malheur, et de mon bonheur à ce moment précis, c’était très étrange.

    Je regardai alors le bébé beaucoup plus sérieusement, les yeux grands ouverts. Je n’étais pas très douée avec les enfants… Je… Je n’étais pas prête… L’enfant se rapprochait dangereusement des mes propres mains qui s’avançaient machinalement vers cet aimant vivant.
    C’était tout nouveau pour moi, la chair d’Hachi… Cela me troublait à un point inimaginable jusqu’à ce que l’enfant fût totalement en ma possession. Je le tenais à bout de bras. Je sentais son poids.

    « Euh… », dis-je dans un souffle.

    Puis je repliai mes bras pour ramener le bébé contre ma poitrine et mis une main contre sa tête pour le protéger histoire s’être sure que je n’allais pas faire tomber ce magnifique bébé.

    Tout à coup, la porte s’ouvrit. Mon sang se glaça. Takumi venait de franchir le seuil de l’appart.
    Je ne m’attendais plus à le voir réapparaitre, mais là, en total perte de mes moyens, je restai bloquée, me rendant compte de ma position. Je tenais son enfant dans mes bras.

    Son enfant… Je me mis à observer celui-ci. Un enfant qui a les cheveux clairs…J’eu une montée d’adrénaline. Peut-être pas…

    Oh et puis zut, je repenserais à ça plus tard, j’avais tellement envie d’embrasser ce poupon rose endormi qui sentait le lait de toilette. Mon cœur fondait littéralement, et je ne parvins plus à décrocher mon regard de ce trésor, ignorant totalement Takumi, un parasite qui nuirait à mon bonheur présent si j‘y faisais trop attention…

    Hachi devait être la plus heureuse des femmes. Je m’amusai à bercer le bébé en bouger lentement mes bras repliés de gauche à droite.

    C’était donc ça le bonheur d’être mère… A ce moment précis, je voulais l’être plus que jamais…




_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Dim 4 Sep - 16:34

Que pouvait-il y avoir dans le paquet ? Hachi posa le paquet devant elle puis le regarda longuement en se demandant ce qu’il pouvait contenir. Doucement elle passa une main à l’intérieur sans sortir le contenant. Elle le prit dans sa main puis découvrit la forme. Elle pensa à plusieurs hypothèse dont une en particulier. L’objet en question avait la forme d’un verre quand elle commença à le sortir du sac, un petit bruit retentit. Ce bruit que deux objets en verre font quand il se cogne. Elle passa sa deuxième main pour prendre le deuxième objet. Quand elle les sortit du paquet. Elle fut surprise de voir ce qu’elle avait dans les mains… Deux verres avec des fraises dessus. Comme ceux qu’elle avait achetés au début de sa colocation avec Nana. Une larme perla sur sa joue puis vint se poser sur un des deux verres.
Elle posa les verres sur la table, entre Nana et elle. Elle remercia Takumi puis vers encore quelques larmes avant de regarder son amie avec son fils dans les bras. Elle l’avait présenté mais oublié de dire le nom du petit-être que Nana portait. L’image de son héros avec son enfant dans les bras donna le sourire à Hachi. Elle ne pouvait pas être plus heureuse qu’en ce moment. Rien ni personne ne pouvait briser ce moment.
A ce moment là et autour de cette table rassemblait tout ce qui faisait le bonheur d’Hachi. Peut être manquait-il des personnes mais rien que de voir Nana avec elle c’était super.
Hachi aurait aussi aimé que Yasu, Shin, et Nobuo soit aussi avec eux… Nobuo… Elle savait que même si elle ne le voit pas souvent, le fait de regarder Ren lui rappelait Le visage de Nobuo.
Nana a-t-elle remarqué les cheveux blonds de Ren ?
Hachi regarda Nana bercer Ren en se disant que Nana ferait une très bonne mère. Elle admirait Nana en silence. Regardant celle-ci fixant le poupon qu'elle avait dans les bras à ce moment là.
Hachi pensa aussi qu'il fallait qu'elle dise son prénom. Mais comment le dire ? Comment va réagir Nana en le sachant ?

Hachi réflechissa un petit moment puis se lança. Elle allait lui dire naturellement comme si Nana le savait déja, elle pensa que c'était le meilleur moyen de lui annoncer le nom du petit-être qu'elle avait dans les bras...


- On dirait que Ren t'aime bien !!

Elle fit un sourir puis attendit avec patience la réaction de Nana.

Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6084
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   Mar 6 Sep - 19:39

    Lorsque Hachi revint vers moi, elle fut suivie par Takumi, qui s’installa pile en face de moi. J’osai enfin lever la tête pour le regarder et à ma grande surprise, il avait l’air plutôt détendu. J’affichai alors un petit sourire forcé, mes sourcils témoignant en revanche l’éternelle antipathie que j’éprouvais à son égard. Mais je fus vite attirée par le paquet qu’il avait rapporté à Hachi.
    Elle plongea sa main dedans et en sortit…

    Mon visage se tourna subitement vers Takumi.
    Il venait de rapporter deux verres… Et pas n’importe lesquels. Les verres à fraises, exactement les mêmes que ceux qu’Hachi et moi avions décidé d’acheter au tout début de notre vie commune.

    Ces verres à fraises symbolisaient notre amitié, cependant, j’avais fini par les casser quand j‘ai appris que Nana Komatsu allait emménager avec Takumi et ainsi m‘abandonner, me laissant seule dans cet appart.
    Je me mis à observer les verres l’un après l’autre.
    L’un avait été cassé par accident et l’autre par excès de colère. Hachi avait été profondément attristée ce jour-là… C’est Ren qui m’avait fait réaliser à quel point elle avait du être triste, croyant surement que je marquais la fin de notre amitié en les brisant, puis en partant de l’appart sans ajouter un mot…

    Qu’est-ce que j’avais été conne.
    Et là…
    Je me mis à regarder de nouveau Takumi, qui… Me regardait aussi. Mais cette fois, il laissait entrevoir un petit sourire. Son regard n’affichait pas cet air méprisant et fier mais plutôt invitant à la sympathie. Comme s’il voulait me dire qu’il ne m’en voulait pas.

    L’enfant se mit à bouger de mes bras, mais mon regard était toujours dans celui de Takumi. Mes yeux s’humidifièrent de nouveau.

    « Merci Takumi... »

    Mon regard, au moment où je prononçai ces paroles était sincère. Jamais j’aurais cru pouvoir lui dire une telle chose un jour, moi qui le considérais comme l’ennemi public numéro un.
    Il avait donc fallu tout ce temps pour que je comprenne. Qu’il mette devant moi ces verres plein de signification devant mes yeux pour que je pige enfin…
    Voilà que j’ai honte.
    J’avais crains qu’il ne me vole Hachi, et maintenant il faisait quasiment tout pour me la rendre. Nous étions dans l’appart que je partageais avec elle, avec ces deux verres dans lesquels nous buvions toutes les deux, son enfant serré contre ma poitrine et enfin Hachi, frôlant mon épaule.

    Il savait à quel point Hachi tenait à moi et au combien je tenais à elle.
    Seulement moi seule n’avait pas conscience jusque là à quel point lui-même tenait à Hachi. Il savait pertinemment que Hachi m’aimait presque plus que lui, si ce n’est plus et que malgré tout, le bonheur d’Hachi était véritablement le sien aussi.

    J’étais heureuse et ça faisait longtemps que ça n‘était pas arrivé.

    « On dirait que Ren t’aime bien!! »

    « Il s’appelle… »

    J’éclatai en sanglots, ne pouvant plus retenir mes émotions, qui se mirent à déborder tel un vase trop rempli.

    Je resserrai mon étreinte sur l’enfant et lui offrit un long baiser sur le petit bonnet bleu qu’il portait.



    "Tu sais Hachi, personne dans ma vie ne m’a autant comblé de joie ni même rendu heureuse à ce point. Je pensais qu’avec le temps, j’arriverais à faire l’impasse. Mais il n’y a rien à faire, mes souvenirs te concernant me hantent toujours autant."

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un bébé chou et un prénom de fleur [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée arrosée [Gaby Chou <3]
» « chou hibou genou caillou. »
» Un petit bisou mon chou?
» L'anniversaire de mon choupinet chou sans qui je ne seris rien ♥.♥ ! ♥
» Coucou mon chou, j'ai besoin d'un bouche-trou [Victor & Clara]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Sujets Archivés-
Sauter vers: