NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 L'Homosexualité au Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 5933
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: L'Homosexualité au Japon   Dim 12 Juin - 17:31

Homosexualité au Japon



Des écrits sur l'homosexualité au Japon datent des anciens temps, longtemps en arrière, en fait, à certain moment de l'histoire japonaise, l'amour entre hommes était vue comme la forme d'amour la plus pure.Alors que l'homosexualité n'a jamais été vue comme un péché dans la société japonaise et la religion, la sodomie a été déclarée comme illégale en 1873, mais seulement officialisé quelques années après lorsque le décret a été rajouté dans le Code Pénal de 1880. Le contact des religieux occidentaux, et le désire d'apparaître "civilisé" ont influencé la façon dont l'homosexualité est vue par le gouvernement japonais et la population en général depuis la fin du dix-neuvième siècle.


Comparaison avec l'Occident


A l'inverse de l'occident, au Japon le sexe n'est pas vue en terme de moralité, mais plutôt en terme de plaisir, de position sociale et de responsabilité sociale. Bien que l'attitude moderne envers l'homosexualité a changé, c'est fréquemment  vrai, même encore maintenant. Comme l'occident pré-moderne, seuls les actes sexuels sont perçus comme étant homosexuel ou hétérosexuel, pas les gens qui exécutent ces actes.


Terminologie

A l'origine, shudo, wakashudo et nanshoku étaient les termes utilisés durant la période Edo. Ces termes n'impliquent pas une identité spécifique, mais plutôt un comportement.Actuellement, dôseiaisha (同性愛者, littéralement personne aimant quelqu'un du même sexe), gei (ゲイ, gay), homosekushuaru (ホモセクシュアル, homosexuel), rezu ou rezubian (レズ、レズビアン, translittération de lesbienne) et homo(ホモ) sont les termes les plus communs. Alors que dôseiaisha est utilisé pour caractériser à la fois les hommes et les femmes, gei, homosekushuaru et homo sont utilisés exclusivement pour les hommes.Le terme de gay est pratiquement jamais utilisé dans les discussions des sources anciennes et historiques à cause de la connotation moderne, occidentale, politique du mot et parce que le terme suggère une identité particulière, une de celle que les homosexuels, même dans le Japon moderne, n'identifient pas.le terme homo peut être utilisé à la fois positivement et péjorativement. De nos jours, le terme gei (ゲイ, une transliteration de gay) et rezu ou rezubian (レズ、レズビアン, transliterations de lesbienne) sont les plus communs dans la communauté gay, bien que des termes largement péjoratifs comme okama sont aussi utilisés.


Anime et manga

De nombreux anime et manga contiennent des sujets gay; ils ciblent principalement les hommes, et ont une place normale chez les libraires. De nombreux termes sont utilisés pour les désigner au Japon.Le terme couverture "yaoi" est un acronyme de la phrase "Yama nashi, ochi nashi, imi nashi", qui signifie "no peak, no point, no meaning". Un acronyme décalé le traduit par "Yamete, oshiri (ga) itai" ce qui signifie littéralement par "Arrête, mon cul me fait mal".Les contenus lesbiens est bien moins répandu, mais existe bel et bien, et est connu sous le nom de Yuri. Yuri est un terme générique, bien plus que Yaoi, peut-être à cause de la distribution de chacun. Toutefois, les fans américains et européens tendent à utiliser Yuri en référence aux histoires qui décrivent graphiquement du sexe lesbiens, et labellent les histoires purement romantiques de "shôjo-ai". (ce qui crée fréquemment une confusion, comme, au Japon, le terme "shôjo-ai" ne signifie pas un contenu lesbien; au contraire, il est utilisé pour décrire  des histoires de sexe explicite entre homme adulte et filles mineures.) Un autre mot qui est devenu très populaire au Japon comme équivalent de yuri est "GL" (signifie "Girls' Love" et manifestement inspiré de "BL" ("Boys' Love").

(Source: http://en.wikipedia.org/wiki/Homosexuality_in_Japan)

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
 
L'Homosexualité au Japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shogun2 breve histoire féodale du japon nlle version
» Petite pensée pour le Japon
» Sortie de Nausicaä en Blu-Ray au Japon
» Des Informations importantes le 08 Janvier 2013 au Japon !
» Architecture du Japon féodal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Le Salon de NANA :: Parlons de la culture japonaise!-
Sauter vers: