NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 [Terminé] A Cloudy World - Episode 2 [Shin'ichi O. et Noriiko S.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [Terminé] A Cloudy World - Episode 2 [Shin'ichi O. et Noriiko S.]    Mer 24 Aoû - 23:21

[Début ici : http://www.rpgnana.org/t551-a-cloudy-world-pv-shin-ichi#4508 ]

La pluie continuait de tomber en grosses gouttes. Noriiko, tout comme Shin'ichi qu'elle venait de croiser, s'en retrouvait trempée. Il fallait dire que son jean et sa veste légère retenaient plus d'eau qu'autre chose, ses vêtements n'étant pas vraiment imperméable. Finalement, Tokyo et Osaka n'étaient pas si différents. Il pleuvait autant ici que dans sa ville natale. Sa ville natale... qu'allait-elle faire si elle était forcée d'y retourner pour des raisons financières? Elle ne voulait pas penser à ça, cela lui glaçait le sang rien que d'y penser. Elle préféra se concentrer sur l'instant présent, et sa rencontre inopiné avec le bassiste de Blast.
Shin avait eu la gentillesse de lui prêter sa veste, que la jeune femme avait aussitôt cherché à redonner à son propriétaire, de peur que celui-ci ne prenne froid à son tour. Suite à cela, Shin refusa de reprendre sa veste d'un geste en ajoutant :

« Et pour quoi passerai-je si je te laissais prendre froid ? Garde là, tu me la rendras plus tard. »

Et aussitôt après, Noriiko avait atteint le sommet du ridicule en bégayant et en tenant des propos assez inattendus et plutôt réducteurs pour se décrire. Sa timidité finirait par lui jouer des tours. De mauvais tours. Elle avait beau affirmer qu'elle n'était pas faite pour la scène, sa personnalité intérieure, celle qu'elle dévoilait lorsqu'elle chantait, lui soufflait qu'elle devait avoir confiance en sa voix. Un murmure venant du plus profond de son âme que la jeune femme faisait toujours taire, refusant de croire et d'espérer une chose qu'elle pensait impossible, à savoir devenir chanteuse.
Shin répondit à la jeune fille :

« Tu sais que tu peux me tutoyer, je ne suis pas si vieux que ça ..... Ensuite j’aimerai te demander de te taire, nous n’avons pas encore décidé pour le moment, mais cesse de te croire inférieure aux autres, après tout si tu t’es présentée, il y avait bien une raison ? Tu avais confiance en ton potentiel en ce temps là, pourquoi cela devrait-il changer maintenant ? »

Oui, il y avait bien une raison : savoir si au moins l'un de rêves pourrait se réaliser. Savoir si elle avait un avenir dans ce monde-là. Savoir si c'était ce pour quoi elle était faite. Elle cherchait sa voie, tout simplement. Elle était plutôt perdue depuis un an et demi, depuis ce drame. Elle ne savait plus quoi faire de sa vie. Alors cette audition était une sorte de test pour elle-même, juste pour savoir si sa vie avait un autre sens que la douleur, le remord et l'attente. Confiance en son potentiel? Difficile à dire. Elle n'avait confiance que quand elle chantait, en dehors, elle était du genre trop timorée, trop humble. Peut-être qu'au fil du temps passé à Tokyo, elle parviendrait à voir la personne qu'elle était d'un œil plus objectif et moins réducteur.
Elle sentait bien que le jeune homme n'attendait pas de réponse, cependant elle aurait aimé être plus spontanée et lui dire ce qu'elle avait sur le cœur. Il semblait chercher à la mettre à l'aise. Puis il changea de sujet et lui lança avec le sourire :

« Allez , viens , j’habite pas loin il fera surement plus chaud là-bas qu’ici, de plus on est trempé et on ressemble plus à rien. »

Il se mit à rire à ses mots. Puis il releva ses cheveux aplatis par la pluie et lui montra le chemin jusqu'à son appartement. Noriiko lui répondit timidement qu'elle le suivait en le tutoyant cette fois-ci, mais elle préféra garder ce qu'elle pensait pour elle-même. La dernière fois qu'elle s'était retrouvée seule avec un homme autre que son père, c'était dans cette maison en ruine à Osaka. Cette maison dans laquelle il s'était passé des choses horribles, qu'aucun être humain ne devrait avoir à subir. Depuis, elle avait toujours eu peur de se retrouver seule avec un homme. Et pourtant, il lui semblait qu'elle pouvait avoir confiance en Shin. Elle n'aurait su dire pourquoi, mais elle lui faisait confiance. C'était assez étrange : elle ne le craignait pas mais elle redoutait quand même de se retrouver dans l'appartement du jeune homme.

Elle le suivit tout de même, en essayant de cacher son appréhension. Son cœur battait à tout rompre. Tout se passerait bien. Shin n'était pas comme les types qu'elle avait rencontrés ce jour-là à Osaka. Pendant tout le trajet jusqu'à l'appartement du bassiste, elle resta silencieuse et se remémora les évènements d'il y an plus d'un an, voyant les images défiler en boucle dans sa tête. Puis ils arrivèrent enfin. Elle laissa Shin entrer en premier. C'était un joli T3 de plus d'une trentaine de mètres carré à première vue. L'entrée débouchait sur une cuisine à l'américaine, c'est-à-dire une cuisine ouverte sur le salon. Noriiko ne put s'empêcher de faire la comparaison entre son studio de 25m² et l'appartement de Shin'ichi. C'était donc là que vivait le célèbre bassiste! Tentant de camoufler sa timidité, elle lui dit :

« C'est... C'est joli chez toi ! Je... Je te re... Remercie, c'est vrai qu'il fait... Plus chaud ici que dehors. Et merci pour... Pour la veste. »

Elle lui tendit la veste. Étrangement, elle restait non loin de la porte. Dans l'esprit de la jeune femme, c'était un moyen de se sentir rassurée, car une peur indicible et absurde s'était emparée d'elle depuis l'invitation du jeune homme. Sans doute allait-il trouver son attitude bizarre. D'un côté, elle aurait aimé pouvoir lui expliquer pourquoi elle agissait comme ça, mais d'un autre, elle en était incapable. Cela lui était trop douloureux. Elle n'en était toujours pas complétement remise. Rien que d'y repenser, elle était mal à l'aise. Elle imaginait ces hommes près d'elle, sentant leur souffle contre sa peau, entendant leur ricanement, voyant leurs mains avides de chair... Elle eut soudain envie de hurler et de s'enfuir, mais se retint en se mordant la lèvre inférieure et en serrant les poings. Son souffle se fit plus saccadé tant son cœur battait. Elle tenta de retrouver une respiration normale en essayant de calmer son angoisse. Vu comme ça, elle semblait vraiment bizarre. Ses actes étaient insensés pour qui n'était pas dans sa tête.
Elle tenta de se ressaisir et de penser à autre chose. Elle était en présence de Shin, ex bassiste d'un groupe qu'elle avait adoré. Elle avait toujours rêvé de poser des questions aux membres de Blast. Mais aujourd'hui, alors que l'occasion s'en présentait, aucune question ne lui vint à l'esprit. Elle fit cependant un effort pour prendre la parole et faire oublier ce moment d'absence de sa part. Elle joua carte sur table et décida de lui avouer cette dernière pensée.

« Je... Je peux t'avouer quelque chose? Tu vas penser que je... Je suis une fan complétement stupide... mais j'ai toujours... rêvé de rencontrer les... les membres de Blast. Il y a tellement de choses... de choses que j'aurai... voulu savoir sur vous... Mais aujourd'hui... aucune question ne me vient à l'esprit. Je suis... je suis contente que... Nobuo et toi ayez décidé de reformer un groupe. Ça fait... longtemps que vous prévoyez de revenir sur scène?... Oh pardon! Dis-moi si... si je t'embête avec ça! Tu... tu n'as peut-être pas... pas envie de m'en parler! Après tout... ça ne me regarde pas. Mais... en fait... je crois qu'on partage le... le même rêve. Oui, il y a bien une raison... qui m'a poussé à me... me présenter à l'audition... Je rêve de... monter sur scène et chanter... pour faire plaisir au public... pour leur faire ressentir des émotions... »

Noriiko ne comprenait pas comment elle avait pu en arriver à lui faire des confidences sur son rêve, mais toujours est-il qu'elle avait dit ce qu'elle pensait. Cela la gênait de s'être dévoilée ainsi! Mais à chaque fois qu'elle parlait musique, elle ne pouvait s'empêcher de dire tout ce qu'elle pensait. C'est ainsi qu'elle en vint à s'excuser timidement une fois de plus.

« Oh, je suis... Je suis désolée! Ça… ça ne doit pas t'intéresser ce que je raconte ! Je n'ai pas pu... m'en empêcher... »


Dernière édition par Noriiko Shimazu le Lun 30 Juil - 15:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shin'ichi Okazaki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 303
Age : 22
Points : 7517
Réputation : 84
Date d'inscription : 30/12/2010

Feuille de personnage
Métier: bassiste / garçon de joie
Age: 21
Orientation sexuelle: cupide

MessageSujet: Re: [Terminé] A Cloudy World - Episode 2 [Shin'ichi O. et Noriiko S.]    Mar 8 Nov - 20:06

Qu’il est bon de retrouver son chez soi , surtout par un temps pareil et après une journée si exhaustive . Une fois le pas de la porte passée , et avoir ôté ses chaussures , Shin s’enfonça dans l’appartement en direction de la cuisine pour préparer du thé bien chaud histoire de réchauffer les membres grelottant de froid de la jeune fille . Cette dernière après lui avoir rendu son blouson , s’était attachée à l’entrée de l’appartement , comme si elle refusait de s’aventurer plus loin par timidité. Peut-être n’était-ce pas uniquement dû à cela , elle tremblait , sa respiration se faisait rapide , haletante . Avait-elle attrapé quelque-chose en trainant à l’ extérieur par ses intempéries ? Il en doutait , oui , il ne pensait pas que l’incubation d’un quelconque virus ou bactérie soit aussi véloce .Cela relevait plutôt de la gêne comme si elle était emprise d’une angoisse impétueuse . Comme pour la rassurer , le jeune homme , l’invita à s’asseoir et lui avança une chaise , avant de sortir deux mugs imprimés d’un Union-Jack qu’il posa sur la table .

c'était deux magnifiques mugs , appartenant à un service qu'il avait rapporté d'un voyage effectué lors de ses nombreuses années de vide artistique . En porcelaine blanche , la anse ayant un léger effet ébréché , le corps portant une impression du fameux drapeau britannique , représenté sur la pochette du single " God save the Queen" des sex-pistols.
Soudain , inopinément , alors que muni de sa bouilloire , il s’apprêtait à y verser le liquide en ébullition , la jeune demoiselle , s'élança dans des divagations oisives portant sur des sujets qu'il avait maintes fois entendus .Cela ,n'eut pas pour effet de ne pas l'agacer , toutefois , il ne releva pas et s'efforça de rester le plus aimable possible avec la fille dont la situation n'était visiblement pas la tasse de thé .

Ses délires oniriques bien qu'anodins , avaient ravivé en l'âme du garçon au cheveux d'opale des souvenirs des plus désagréables . En effet , il se remémorait encore cette fameuse journée , il y a quelques années , alors qu'il venait de rencontrer Nobuo Terashima , ce dernier l'ayant présenté au reste de ce qu'était les blast a cette époque.Résonna alors dans sa tête " Shin , dépasse Ren " cette phrase prononcée par nana , ses yeux étincelants de leur lumière ambrée , devint très vite pour lui , une promesse qu'il se devait d'accomplir , et même un rêve .Toutefois , avec le temps , la relation qu'il entretenait avec cette vision fantasmagorique , avait évolué , Ren n'était plus , et c'était à un rêve totalement personnel qu'il s'adonnait à présent , il souhaitait rendre hommage à celui qui avait pendant longtemps été son idole , les pas dans lesquels il avait toujours espéré pouvoir marcher .

Il s' arrêta pendant un temps de penser à tout cela et commença à chercher ses mots pour ne pas vexer la jouvencelle timorée tout en lui présentant de thé chaud.

« Sur Blast il n’y a plus rien à savoir », dit-il en portant son breuvage à sa bouche , après une gorgée il repris, « Il y a un temps j’aurais pu t’en parler pendant de longues minutes, avec nostalgie, mais maintenant j’essaie vraiment de passer à autre chose, depuis que Nobuo et moi avons décidé il y a peu de reconstruire quelque chose sur ce qui n’apparaissait plus que comme un tas de gravas il y a encore quelque temps, en réalité ces auditions sont arrivés si rapidement qu’encore maintenant, alors que la moitié du chemin est déjà faite, j’ai peur de me bruler les ailes... »

Peut-être la jeune femme s’était-elle rendu compte que les profondeurs vers lesquelles s’ enfonçait le sujet quelle avait lancé de manière innocente , indisposaient Shin , mais très vite elle l’interrompit , s’excusant pour ses paroles inintéressantes selon elle . Vidant son nectar jusqu’à la dernière goutte , le jeune homme ne releva pas ces dernières paroles , en effet , il préférait taire tout ce qu’il ressentait , son appréhension , ses regrets , ses ambitions . Quelques paroles parvinrent seulement à s’ échapper de l’ entrebâillement de ses lèvres , sauvées in-extremis du gouffre de son être , inhalant et annihilant toutes confidences . « Rien qu’une chimère» .

Se dirigeant vers le frigo , il s’adressa à la dite Noriiko d’un ton plus léger , réanimant la chaleur de l’ atmosphère , après tout , si on avait fuit la pluie glaciale à l’ extérieure , ce n’était pas pour entamer des conversations encore plus froides .

« Dis, tu veux une bière ? Un Irish coffee ? »

_________________


記憶は優しすぎて残酷
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Terminé] A Cloudy World - Episode 2 [Shin'ichi O. et Noriiko S.]    Sam 19 Nov - 21:21

Après que Shin'ichi l'eut invité à s’asseoir, Noriiko s'était mise à parler musique sans pouvoir s'arrêter. C'était bien le seul sujet sur lequel elle pouvait parler aussi longtemps. Eh oui, elle était très timide, mais parler de musique et de son rêve l'aidait à se détendre un peu. Le jeune garçon avait sorti deux mugs ornés d'un union jack qu'il avait posés sur la table, s'apprêtant à y verser une boisson chaude pendant que Noriiko parlait. Chose rare : c'était elle qui parlait! Oui, car avec se timidité, il fallait avouer qu'elle pouvait être peu loquace. Lorsqu'elle eut fini de parler, Shin sembla hésiter un instant avant de répondre :

« Sur Blast il n’y a plus rien à savoir. »

Il but une gorgée et reprit :

« Il y a un temps j’aurais pu t’en parler pendant de longues minutes, avec nostalgie, mais maintenant j’essaie vraiment de passer à autre chose, depuis que Nobuo et moi avons décidé il y a peu de reconstruire quelque chose sur ce qui n’apparaissait plus que comme un tas de gravas il y a encore quelque temps, en réalité ces auditions sont arrivés si rapidement qu’encore maintenant, alors que la moitié du chemin est déjà faite, j’ai peur de me bruler les ailes... »

Noriiko sentit qu'elle s'était embourbée dans un sujet assez épineux. Alors elle s'excusa aussitôt de manière confuse, reprenant ses habitudes timides. Mais au fond d'elle-même, elle s'interrogea sur le pourquoi tout en buvant la boisson chaude apportée par Shin. Pourquoi ce sujet le mettait-il mal à l'aise? Pourquoi ne voulait-il plus en parler? Elle réfléchit et se demanda ce que Shin avait pu ressentir lors de la séparation de Blast. Elle-même avait été très déçue. Et Shin, qu'avait-il pu ressentir lorsque les rêves des membres du groupe s'étaient écroulés? Peut-être quelque chose comme un coup de poignard. Comme si on lui avait arraché une partie de lui-même. Lorsqu'il était arrivée à Noriiko une chose qu'aucune femme ne devrait avoir à subir, elle avait senti qu'elle avait perdu quelque chose. Qu'on lui avait volé une partie d'elle-même. Peut-être que c'était la même chose pour le jeune bassiste? Ce blocage était-il lié à ses sentiments de l'époque? Peut-être que cette histoire l'avait marquée beaucoup plus qu'il ne le laissait paraître.

Mais Noriiko ne souhaitait pas le mettre mal à l'aise. Elle comprenait parfaitement le jeune homme. Elle-aussi, il y avait des choses qu'elle ne souhaitait pas évoquer. Alors elle n'insista pas, même si elle aurait voulu lui dire que se confier à quelqu'un lui ferait du bien. Extérioriser ses sentiments permettait de se libérer. Cependant, ce n'était pas à elle de lui dire ça, étant donné qu'elle-même refoulait certaines de ses peines depuis quasiment deux ans.

Puis Shin lui proposa de boire quelque chose.

« M...Merci, mais... Je ne bois jamais... D'alcool. C'est... C'est déjà très gentil... De m'avoir servi une... Boisson chaude...»

Elle n'ajouta pas qu'elle supportait très mal l'alcool. Le goût de l'alcool la répugnait. Étrange demoiselle que voilà, elle ne buvait pas et ne fumait pas. En gros, elle était très sage, un peu trop d'ailleurs.

Au fil du temps passé ici, elle avait fini par ranger au placard ses souvenirs désagréables. Les mains invisibles ne se posaient plus sur son corps. Le souffle écœurant ne caressait plus son cou. Les ricanements s'étaient tus. Elle avait fini par avoir confiance. Au fond d'elle-même, elle avait senti qu'elle ne craignait rien.

Puis son esprit se focalisa de nouveau sur la musique. C'était plus fort qu'elle. Elle désirait écouter un solo de Shin. Elle avait envie de chanter. Mais ça, elle ne le ferait pas ici. Elle n'était pas là pour tenter de gagner des points. Elle était curieuse de savoir ce que donnait le son d'une basse seule.


Elle passa un moment en compagnie de Shin'ichi. Cela lui permit de se réchauffer, après avoir passé un moment sous la pluie. Ayant compris que le jeune homme ne voulait pas parler de son passé, elle n'aborda plus le sujet. Progressivement, elle arrêta de broyer du noir, ne pensant plus qu'au moment présent. La jeune femme regarda l'heure sur sa montre : elle devait se rendre à la fac dans trois quart d'heure! Elle avait encore certaines démarches administratives à faire, alors elle avait été convoquée aujourd'hui. Elle se leva alors de la chaise. Gênée, elle lui dit timidement :

«Je... Je suis désolée, mais... Je dois aller à la fac dans... 3/4 d'heure... Je dois passer... récupérer mes affaires chez moi. Désolée et... Merci pour m'avoir emmené chez toi. À plus tard.»

Puis elle sortit de l'appartement de Shin après avoir salué celui-ci. Elle se dépêcha de rentrer chez elle pour pouvoir être à la fac à l'heure.


[RP clos pour ma part^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] A Cloudy World - Episode 2 [Shin'ichi O. et Noriiko S.]    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] A Cloudy World - Episode 2 [Shin'ichi O. et Noriiko S.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hellow World ! [Ft. Shin]
» Episode 457 One piece
» CNN: Food prices rising across the world
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» [TERMINÉ ] Episode n°2 : Sur la promenade de Miami... [ A & P]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Sujets Archivés-
Sauter vers: