NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 Gomen, je ne t'avais pas vue. [PV Sôdai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Gomen, je ne t'avais pas vue. [PV Sôdai]   Lun 31 Oct - 20:30



Ah le matin, le calme, le silence... Moment merveilleux lorsque tout se passe comme on le souhaite. Le mince corps de Lyanna chavirait de tout son poids sur cet épais matelas, au chaud sous la charge pressante de la couverture montée jusqu'aux épaules. La tête reposée sur l'oreiller, les yeux clos. Instant sacré dont toute homme ou autre être vivant a besoin. Plongé dans le monde merveilleux des rêves où se mêlent réel et irréel, imaginaire et mensongère... Mais à chaque fois qu'elle se reposait ainsi, il y avait quelque chose qui clochait. Lyanna ouvrit lentement un œil, puis le deuxième en les refermant aussitôt.

« Où suis-je ? »

Elle observa la pièce, tentant se se souvenir de ce lieu. Un lit deux places, une petite table basse, une armoire un peu style gothique peinte en marrons et un parquet ancien. Lyanna après avoir compris qu'elle était dans sa chambre, se releva soudainement. Elle scruta sa table basse, baissa les yeux et ramassa un réveil au sol qui indiqué dix heures vingt-cinq.

Mardi matin, 10 h 25


« Je suis à la bourre ! »


C'est donc ainsi que commença la journée mouvementée de notre petite blonde. Elle se leva, s'habilla d'un jean et d'un t-shirt pour partir en courant dans sa salle de bain. En ressortant de cette même pièce, elle manqua de se ramasser en s'entravent dans un tapis. Elle prit appuis sur le mur, se jetant presque dans ses escalier. Une fois au rez de chaussé, elle attrapa une paire de baquettes noires, une casquette rouge et sa veste à fourrure de couleur orangé. Claquant la porte après sa sortit, elle se mit à courir dans les rues de Tokyo en priant intérieurement tous les dieux pouvant exister « Par pitiez, faites que ça n'aie pas fermer ! ».

Les magasins, la foule, le bruits, les cris. Où plutôt : les soldes. En cette matinée ensoleillée, Lyanna s'était enfin décider à mettre un pieds dans les galeries marchandes. Elle dévala l'escalier montant, bousculant la foule. Lorsqu'elle vit le vendeur la boutique « Music's Shop » indiquer par une pancarte que la boutique fermer pour la journée, elle soupira.

Mardi matin, 11 h 00

Elle finit par descendre les escaliers calmement. Déçu par l'erreur qu'elle venait de commettre, la jeune fille se retourna, comptant rentrer chez elle. Malheureusement pour elle, la matinée qui venait de commencer n'était pas prête de se terminer. Elle avança parmi la foule, se dirigeant vers la sortie.

« Itai ! »


Une fois encore, elle s'était faite renversée. À terre, les passeants lui marchant presque dessus, Lyanna tenta de se relever.

« Kuso, ma cheville ! »

Elle se tînt la cheville droite, grimaçant. C'est alors que...

Revenir en haut Aller en bas
Sôdai Nakajima
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 27
Points : 3019
Réputation : 25
Date d'inscription : 21/12/2009

Feuille de personnage
Métier:
Age:
Orientation sexuelle:

MessageSujet: Re: Gomen, je ne t'avais pas vue. [PV Sôdai]   Jeu 3 Nov - 2:11

Sôdai avait réussi à obtenir quelques jours de vacances après avoir travaillé d'arrache-pied dans son entreprise de communication à Londres depuis maintenant deux ans.
Il avait besoin de retourner au Japon. Car il avait beau être davantage typé européen qu’asiatique, son sang était pourtant le mélange parfait de l’Angleterre et du Japon.
Il avait donc décidé qu’il passerait ses quelques jours de vacances là-bas, à Tokyo. Cela faisait tellement longtemps qu’il n’y avait pas mis les pieds.

Ce mardi-là, emmitouflé dans sa couette bien chaude, Sôdai se dit qu’il devait profiter un maximum de ses jours de repos… Et pas forcément en dormant. Non. Pour lui, vacances c'était plutôt synonyme de vivre à fond, de profiter de sa journée au maximum, qu’elle soit pluvieuse ou pas.

J’ai bien envie de me taper une gonzesse...

Et oui, Sôdai était un mauvais garçon camouflé sous une peau bien lisse. Il n’était pas du genre à respecter la gente féminine, encore faut-il qu’il lui ai jamais accordé une quelconque considération autre que celle lui servant à assouvir ses besoins sexuels. En général, quand il s’adresse à ces demoiselles, il ne fait pas dans la demi-mesure. Il est plutôt direct quand à ses volontés et ne veut pas perdre trop de temps en blablatage.

Sôdai se leva de son lit, nu comme un vers et fila à la douche.

Il n’y avait qu’une nana qui lui avait attiré l’attention. En fait, c’était la dernière prostituée qu’il avait sauté. Risa Asano. Il se souvenait très bien de son nom, de son corps, de son visage, de sa voix… De tout, en fin de compte… Même si cela faisait près d’un mois qu’il ne l’avait pas revu, son image apparaissait très nettement dans sa tête. Peut-être parce que c’était le meilleur coup qu’il avait pu se dégoter.

Il ferma les yeux et se laissa plonger dans les souvenirs de cette soirée plus que torride. Lorsqu’il rouvrit doucement les yeux, son bas ventre n’était pas resté de marbre et s’était éveillé tout autant.

Le beau ténébreux recueillit de l’eau dans ses deux paumes de mains, en laissant l’eau de la douchette lui tambouriner le dos.

Faudrait que je l’appelle à mon retour…

Il pensait beaucoup trop à cette fille, ce n’était pas normal. Il voulait la revoir pour savoir si cela allait changer quelque chose.

Une fois la douche terminée, il prit le premier tee-shirt venu dans son armoire et enfila sa veste en cuir par-dessus avec un pantalon noir et des chaussures de ville pour se fondre un peu dans la masse et passer pour un mec « ordinaire ». Il se regarda dans le miroir avant de sortir.

Faudrait que je me renouvelle un peu. Ça tombe bien c’est les soldes en ce moment…

Sôdai sortit de sa chambre d’hôtel et se faufila dans la rue déjà bondée de monde.
A peine avait-il eu le temps de mettre un pied dehors qu’on le heurta de plein fouet.
Il chancela tout en se retournant.

« holà doucement! »

Lorsqu’il vit une jeune fille aux boucles dorées affalée sur le sol, il eut envie de retirer ses paroles. Ce devait être ne petite gamine de quatorze ans à peine qui ne l’avait pas vu débarquer de nulle part.

« Tu vas bien fillette? Fais attention la prochaine fois, hein?»

Mais lorsque la jeune fille se releva à l’aide sa main virile, il remarqua la poitrine proéminente de la jeune… femme…

« Tu allais où comme ça? »

Il ne put s’empêcher de sortir une phrase si peu discrète pour prolonger leur entrevue. Car il faut le dire, elle était très à son goût, même si fréquenter les blondes n’était pas dans ses habitudes. Et puis à y regarder de plus près, elle devait avoir au moins quatre ans de plus qu'elle n'y paraissait tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gomen, je ne t'avais pas vue. [PV Sôdai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Et si j'avais une maison"
» Si j'avais des ailes si j'avais un ami...
» Alors? Quesque je t'avais dit? [PV Night]
» Cinema : J'avais 5 fils.
» Ouai bah excuse-moi, j'avais faim. [ RP ♪ Gaman ♥ Plume d'Ange ♪ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Sujets Archivés-
Sauter vers: