NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 Yuna Miyake - RED ROCKS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Yuna Miyake - RED ROCKS   Ven 29 Juin - 16:03




Modèle de fiche de présentation


____ Etat civil de votre personnage____
Nom : Miyake

Prénom(s) : Yuna

Surnom(s) : Yu, Nana

Âge : 23 ans

Activité professionnelle : Chanteuse


Le regard des autres
Description physique : Yuna est une jeune femme mince et élancée. Elle a la taille mannequin, c’est-à dire 1m75. Elle a des yeux bleu océan, mis en valeur par un Eye Liner Noir. Yuna est très jolie. C’est une blonde platine aux yeux bleus, qui pendant longtemps a gardé ses cheveux jusqu‘au milieu du dos. Mais sitôt sa majorité obtenue, Yuna avait décidé de couper toute cette tignasse qui l‘avait encombré pendant trop longtemps. Elle en avait eu marre de les entretenir, cela lui prenait trop de temps et c’est surtout parce que ses parents adoraient les cheveux de leur fille qu’ils lui ont laissé poussé les cheveux. Et lorsque Yuna demandait à les couper, ses parents disaient toujours « les filles ont des cheveux longs et les garçons, les cheveux courts. C’est comme ça et tu ne feras pas exception à la règle. » Même s’il y avait un fossé entre les couper à ras et les couper de dix ou vingt centimètres…
Yuna a un style vestimentaire très particulier. Partagé entre style Glam Rock et Branché.


Signe(s) particulier(s) : Elle a un tatouage sur l'épaule droite. Une araignée, plus exactement. Elle a tendance à dévisager les gens d'un regard critique, sans qu'elle s'en aperçoive forcément. Son visage trahit facilement ses émotions. Lorsqu'elle marche, elle se tient droite. Elle est aussi gracieuse qu'une danseuse.

Ce que je suis réellement

Caractère : Yuna est une jeune fille sympathique et assez facile à vivre si elle n’a pas décidé de vous embêter avec des petites blagues lorsqu’elle s’ennuie. Oui, notre Yuna aime faire des plaisanteries, surtout aux personnes qu’elle connait bien. Elle se montre en revanche beaucoup plus distante vis-à-vis des personnes qu’elle ne connait pas. Usant de sa perpétuelle provocation ou de son indifférence, tout dépend de son humeur. Yuna n’est pas du tout prise de tête. Elle se fiche pas mal du regard que l’on pourrait porter sur elle. On pourrait se dire qu’elle a un comportement enfantin, mais en vérité, Yuna fait partie de cette catégorie de Femmes « Enfants ». Elle est responsable et sait être sérieuse quand il le faut, mais elle aime s’éclater avant tout. Par ailleurs, elle prend plaisir à provoquer les personnes qu’elle juge coincées, se prenant trop au sérieux.

Les qualités de votre personnage : Yuna est généreuse, sympathique, joyeuse, sociable, belle, énergique, sensible audacieuse, adroite.

Les défauts de votre personnage : Jalouse, possessive, bavarde, quelque peu paranoïaque, naïve quand à sa vision du monde.

Ce qu'il/elle aime : Aller aux concerts Visual Key, sortir la nuit en boite ou dans des bars, chanter (cela va sans dire), les karaokés, faire la folle, jouer de la guitare, lire les magazines people.

Ce qu'il/elle déteste : Les radins, prendre l’avion (totalement aérodromphobe)

Ma vie avant Nana-Dream
Voila la partie la plus intéressante de votre personnage, l'endroit où l'on va vous connaitre, et tenter de le cerner. Ne négligez aucun détail, c'est important. Si vous êtes en manque d'idée, commencez par sa naissance, puis son enfance, son rapport avec les autres, la naissance d'une passion pour quelque chose, voire pour quelqu'un.

Yuna Est-ce que l’on peut appeler une gosse de riche. Cette jolie anglo-japonaise, beaucoup plus typée européenne qu’asiatique, née avec une cuillère en or dans la bouche a un père japonais et une mère anglaise. D’où la couleur claire de ses cheveux. Yuna n’a jamais manqué de rien. Comme cette jeune fille s’est intéressée très tôt au monde de la musique, ses parents l’inscrivirent aux cours de piano de sa ville, alors qu‘elle avait tout juste six ans. Elle se révéla très douée en la matière. La jeune fille passait son temps à chantonner chez elle, c’est pourquoi ses parents décidèrent de chérir un peu plus leur enfant en lui faisant suivre des cours de chant, sa nouvelle passion. En réalité, la mère de yuna avait nourri le rêve de devenir chanteuse d’opéra, même si elle avait un joli timbre de voix, jamais elle n’a pu réaliser son rêve. Quand à son père, lui voyait en sa fillette la starlette que sa femme n’avait pas pu devenir. Il voyait son avenir en grand, car avait discerné dans sa petite fille un grand potentiel. Yuna avait naturellement une voix douce et fluette, et le chant allait donc beaucoup l’aider à exprimer son don.
Yuna est fille unique, voilà pourquoi ses parents lui donnent vraiment tout ce qu’elle veut. Pourtant, la fillette ne s’est jamais montrée égoïste envers les autres, bien au contraire. A l’école elle se montrait très sociable et avait même tendance à acheter ses amis…. Souvent elle apportait avec elle des sucreries qui ne laissaient pas indifférents certains gourmands. Étant fille unique, elle usait de son intelligence comme elle le pouvait pour ne pas se retrouver seule.

Tout commença à changer lors de son arrivée en quatrième. Yuna qui avait une soif d’apprendre voulait apprendre encore et toujours plus et jouer de nouveaux instruments de musique, sans réellement se rendre compte de la chance qu’elle avait. Malgré sa beauté et son bon niveau scolaire, elle est quelque peu naïve, vivant sur un petit nuage et n’arrivant pas à se mettre dans la peau des personnes qui l’entouraient. Elle n’avait absolument pas conscience qu’elle était une jeune fille privilégiée, ce qui avait le don de faire des jaloux.
Yuna était le chouchou du professeur de musique. Elle chantait bien, elle avait de bonnes notes, et le professeur l’avait surprise à la fin du cours, alors qu’il parlait à certains élèves qu’elle jouait merveilleusement bien du piano. Comment résister quand chaque mardi matin pendant une heure, le piano à queue la narguait sans qu’elle puisse caresser les touches de ce majestueux Yamaha? Ce fût donc une révélation pour le prof qui tomba amoureux d’elle. A chaque rendu de contrôle, il la désignait pour distribuer les copies des élèves, ce qui n‘aida pas la jeune fille à se faire d‘avantage d‘amis.

Seulement arrivée en quatrième, tout changea.
Après le premier et deuxième contrôle, elle distribua les copies, comme elle avait l’habitude de le faire, seulement la troisième, fois, alors qu’elle s’apprêtait à se lever pour distribuer les copies, le garçon assis juste derrière se leva à l’appel de son nom. Dorénavant ce serait lui qui distribuerait les copies.
Yuna, surprise et pour le coup un peu déçue avait dévisagé le garçon pendant tout le trajet qu‘il avait effectué de son siège jusqu‘au bureau du professeur. Il s’appelait Ryutaro Senka, c’était le seul à ne pas répondre quand on l’appelait lors de l‘appel, se contentant seulement de lever le doigt. La tête parfaite du premier de la classe. Il n’était pas moche, un joli brun... Pas du genre bavard et très en retrait, tout le contraire de notre Yuna.
Ce mec l’intriguait. Plus le temps passait plus elle ressentait une envie irrésistible de lui parler, mais il l’intimidait.

Un jour, après le cours, elle se décida à lui parler.

« Salut!
-Salut.
- Je m’appelle Yuna.
-Moi Ryutaro.
-Oui je sais! A force de voir ton prénom sur tes copies… hihi…
-Ah…
-Euh… Tu… Dis-moi tu sais jouer d’un instrument de musique, toi?
-Oui je fais de la guitare et du piano.
-C’est vrai?! Comme moi! Enfin! Moi j’ai fait du piano pendant longtemps quoi… Enfin bref….
-C’est cool. Moi j’en fais depuis que j’ai six ans.
-Comme moi! *bondit*
- Ah oui? *sourit* On a pas mal de points communs, on dirait.
-Oui, j’aimerais savoir jouer de la guitare… J’adore tous les instruments.
-*émet un petit rire* Je pourrais t’apprendre quelques accords si tu le souhaites un jour.
-Oh ouais trop!
-Ok, ça marche! *sourit de nouveau*

Ce moment fût le premier d’une longue amitié. Ryutaro et Yuna profitaient de leurs heures de permanence ensemble à parler musique, les morceaux qu’ils savaient jouer, jusqu’à ce que Ryutaro lui propose un mercredi après-midi de ramener sa guitare au parc qui longeait le lycée. Yuna finit par tomber amoureuse de lui, mais ne voulant pas briser une si belle amitié, elle décida de jamais rien lui dire.
Jusqu’à ce que Ryutaro, un soir d’été fit le premier pas.
Il l’accompagnait à la guitare, pendant qu’elle chantait une chanson qu’elle aimait beaucoup.




Spoiler:
 

Cette chanson interprétée par Yuna l’avait complètement conquis et il l’avait embrassé sans prévenir. Dès lors, ils sont sortis ensemble. Leur relation dura près de trois ans.

Spoiler:
 

Yuna grandit. Et se mit à la guitare. Ryutaro et elle entrèrent dans le même lycée. Là, elle parvint à se faire plein de copains musiciens, même si jamais personne ne pourrait égaler son cher Ryutaro. Ryutaro et elle décidèrent même de monter un duo. Cela fonctionna, pendant les concert de midi du lycée, beaucoup de gens venaient les écouter. Parfois même il leur donnait de l’argent. Cela les encourageaient.
Ils se posèrent la question de former un groupe plus ample, au vu de toutes les sollicitations d’élèves pour jouer un instrument à leur côté.
« Pourquoi pas! », avait-elle répondu.
Yuna arrêta le piano, profitant de son temps libre pour rechercher des membres, jusque ce qu’un jour, Ryutaro s’amène en courant un jeudi matin pout lui parler de ses problèmes familiaux. Comme ils avaient fait la promesse de ne jamais s’abandonner. Ryutaro lui parla de fuguer avec lui à Tokyo.
Lorsqu’il lui annonça cela, elle prit peur sur le coup. Mais étant totalement amoureuse de lui, elle décida de le suivre. Ses parents, compréhensifs la laissèrent partir. Ils étaient partagés entre la peur et la joie. Leur fille venait de faire un choix de vie, ils la soutiendraient financièrement pour l’aider au mieux à réaliser son rêve

Arrivés à Tokyo, ils comptèrent sur leur talent musical pour se faire un peu d’argent et enchaîner les petits boulot. Yuna voulait devenir complètement indépendante et se prouver qu’elle pouvait se créer sa propre fortune.

(à vous de développer la suite)




____ Qui se cache derrière l'écran?____
Prénom/pseudo : Anthéa, pseudo:Akira

Ton niveau de RP : débutant

Ta présence sur le forum : 5/7 tant que je suis en vacances, puis 2 à 3/7 en temps de cours

Cause de l'inscription : une grande envie de faire du rp et une passion pour le manga nana (que je n'ai d'ailleurs pas encore fini de lire).

Double compte : non

Quelque chose à ajouter : Fiche by Nana Osaki, la présentation n'est pas encore complète, je compte la compléter d'ici à jeudi prochain au grand maximum.

Nana Dream © Modèle de fiche de présentation crée par Noriiko Shimazu


RP demandé:

God save the queen

Le crépuscule pointait le bout de son nez sur les ruelles de Tokyo, plongeant la ville dans une lumière de sang.

The fascist regime

Quelque part dans Tokyo, Yuna marchait. La rue où elle se trouvait n’avais pourtant rien d’attrayant, façades décrépies, noires de pollution, sac poubelles éventrés par des chiens errants laissant s’échapper des ordures… La jeune femme frissonna un peu en sentant l'air frais du soir s'engouffrer dans son tee shirt. Au loin, on entendit une bagarre se déclencher, dans la puanteur de la crasse et de la fumée de cigarette. L'ordinaire d'un quartier pauvre...

Soudain, elle aperçut une petite silhouette élancée juchée sur le couvercle d'une benne à ordures, deux prunelles brillant dans le noir. Un chat noir sauta de son promontoire, vint la voir, la toisa de son regard doré, accepta quelques caresses puis s’enfuit. Il lui rappelait que la vie qu’elle menait dans Tokyo n’était pas si différente de celle du gracieux félin, enchaînant vainement petit boulot sur petit boulot, changeant d’endroit dès qu’elle commençait à se familiariser à son travail. Une existence indépendante, au jour le jour, loin de la vie du parfait Tokyoïte qu'elle s'était imaginée.

They made you a moron

Elle le suivit du regard avant de continuer son chemin. Il y avait un ciel dans ses pupilles de cristal alors qu'elle agitait les lèvres, fredonnant avec un petit accent provocateur les paroles d'un tube des Sex Pistols qu'elle avait entendu au bar où elle travaillait.

Potential H bomb.

Elle était si absorbée par la chanson qu’elle ne se rendit pas compte qu’elle avait percuté un passant. Le jeune homme se mit à grommeler quelque chose d’inaudible. Sans se rendre compte de rien, elle continua sa route, impassible. Mais celui-ci revint, l’interpellant :

« Eh, toi ! Oui, toi là qui chantonne, arrête-toi ! »

Yuna se retourna enfin et revint vers lui. Elle repoussa d'un mouvement brusque la mèche pourpre zébrant sa chevelure claire lui cingla et le dévisagea. Il était plutôt pas mal, avec sa silhouette fine mais musclée, si l’on enlevait la trace de brûlure qui courait sur tout le côté gauche de son visage. Lui, agacé reprit :

« Qu’es-ce que t’as à me dévisager, tu veux ma photo ?!
- Je veux simplement savoir pourquoi vous m’avez apostrophée là, à l’instant.
- Ta voix me plait. Mon groupe et moi, on fait passer des auditions, et je me disais que ça pouvait t’intéresser.

Un... un groupe ? Serait-ce le signe qu'elle attendait depuis si longtemps ?

- Vous... vous cherchez quoi exactement ?, reprit-elle, emplie d'émotion.
- Une chanteuse et un bassiste. Les auditions auront lieu dans la cave de cet immeuble-là, aux balcons décrépis, à 19h. »

Sur ces mots, il partit, ne lui laissant pas le temps de se présenter ou de lui demander son nom. Yuna continua son chemin, un peu ébranlée par cette rencontre. Ses pensées s’entrecroisaient toujours plus, elle se demandait pourquoi ce jeune homme avait cette si grande marque de brûlure, pourquoi lui avait-il parlé de cette manière, oubliant les bonnes manières et la tutoyant sans même la connaître, pourquoi, pourquoi ...? Et en même temps, pourquoi pas. Et si c'était la chance qui lui souriait enfin. Elle avait enfin l'opportunité de réaliser les espérances de ses parents, les rêves brisés de sa mère qui n'avait jamais pu devenir chanteuse d'opéra. Son rêve. A cette pensée, elle frissonna de bonheur.

La jeune femme poussa enfin la porte de son immeuble, monta les escaliers noirs de crasse, avant d’arriver dans le petit appartement qu’elle partageait avec Ryutaro depuis qu'ils vivaient à Tokyo. C’était un petit trois pièces, constitué d’une cuisine, d’une salle de bain et d’un salon servant de chambre. Lorsqu’elle entra dans l’appartement, Ryutaro était déjà là depuis un moment. Elle lui sauta au cou, ne pouvant museler son émotion plus longtemps.

« Ryu, Ryu, tu devineras jamais ce qui c’est passé dans la rue tout à l’heure ! Un type m’a accosté car son groupe cherche une chanteuse ! Et il m’a dit de venir aux auditions !
- C’est génial Yu, lui sourit paisiblement le guitariste, mais tu comptes y aller quand ?
- Ce soir à 19h. Si tu savais comme je suis excitée ! D’ailleurs si tu pouvais m’accompagner...
- Je suis désolé, mais c’est impossible pour se soir.

Son enthousiasme retomba d'un coup.

- Ryu, tu... tu vas pas me faire ça... Pas aujourd'hui... Puis, passer ça, toute seule… »

Elle consulta sa montre : déjà 18h45. Si elle ne se dépêchait pas un peu, elle allait louper les auditions. Yuna partit, chercha l’immeuble puis se souvint du balcon décrépi. Elle s’avança,pénétra dans le hall. La cave se trouvait à gauche, ses murs étaient noirs de crasse. On lui dit d’aller se préparer dans sa loge, un simple cagibi avec des traces d’humidité aux murs. Des insectes volants végétaient dans les coins ombrageux de la pièce. Son stress commençait à monter, ses jambes tremblaient. Une perle de sueur apparut sur sa tempe, glissa le long de son cou palpitant. Son cœur battait la chamade. Elle voulut appeler Ryu, composa son numéro frénétiquement. Ses cheveux rebelles la gênaient, refusant de se tenir docilement ses oreilles.

« Rah saleté ! », fit-elle en rejetant une mèche humide.

Mais celui-ci ne répondit pas au téléphone.

La voix lancinante du répondeur résonna dans la salle. Biiip.

Pour la première fois, il ne serait pas là pour la soutenir. Elle était seule face à son destin. Seule.
Le stress continua à monter, les perles de sueur dégoulinaient.

Biip.

Enfin, ce fut son tour.

__________________________


Yuna avait choisi la chanson qui l’avait faite interpeller par ce garçon. Elle... commença... Sa main... glissait... sur le cordon du micro... La première note sortit péniblement de sa gorge...

La catastrophe qu’elle redoutait tant se produisit.
Elle chantait faux.

La respiration saccadée, elle regarda le public. Elle balaya la salle des yeux dans l'espoir secret d’apercevoir une tignasse qui lui était familière. Des cheveux bleu coiffés en pétard… Il n’y a pas grand monde qui ait cette coupe de cheveux. Il n'y avait que lui. En regardant mieux elle comprit que c’était bien lui. Son cœur bondit dans sa poitrine. Il était venu. Il ne l'avait pas abandonnée. Sa prestation s’en ressentit, ses notes étaient justes, plus mélodieuses, sa voix reprenait sa pleine puissance. Mais soudain, elle vit l'impensable. Une autre candidate s'approcha de lui. Elle lui chuchota quelque chose à l’oreille, avant de partir avec son Ryu.

La jeune femme passa sa main dans la chevelure bleue du jeune homme.

Elle hoqueta.

La porte se referma lourdement sur eux.

Sa voix perdit alors tout, redevint érayée, ses notes fausses. Non. Elle s’affaissa sur la scène, des larmes perlaient au coin de ses yeux : elle avait compris pourquoi Ryutaro avait refusé de l’accompagner. Il avait passé l'audition pour le bassiste. Il ne lui avait rien dit, il voulait lui faire la surprise. Il avait été toujours si délicat avec elle. Mais c'était fini à présent. Il l'avait oublié. Après tout, est-ce qu'elle avait jamais été autre chose pour lui ? Celle à qui on peut tout confier, celle avec qui on rit, celle avec qui on pleure, la confidente, la sœur, l'amie. Celle avec qui on partage tout. Tout sauf ce sentiment. Ce sentiment si profond qui la rongeait de l'intérieur à chaque fois qu'elle croisait son regard, qu'il lui décochait son sourire. Son sourire... Désormais, il était à une autre, son sourire... Alors, avant que le jury n’ai eu le temps de lui dire quoi que ce soit, elle courut vers les loges et s’y enferma. Elle vit la petite porte. Elle l'ouvrit. Elle courut. Vite. Sans se retourner.

Dans la cave sortit lors de l’ombre le jeune homme énigmatique. L’autre membre du jury, sûrement le batteur ou le guitariste, l’interpella sur un ton de reproche:

« Tu exagère Zetsu, t’as vu dans quel état tu as mis cette fille ! Le pire c’est qu’elle avait une belle voix ! Et une belle gueule en plus. »

Le dénommé Zetsu rétorqua :

« J’ai fait que la tester, lorsque j’ai vu qu’elle regardait ce garçon, j’ai voulu savoir sa réaction si une autre fille venait le voir.
- Elle s'est effondrée sur scène comme un pantin cassé.
- J’y peux rien si elle est incapable de bien chanter dès qu'une fille s’approche trop de lui. Et puis j'ai pas payé l'autre à rien faire. Engager une femme de ménage, c'est ça va, t'as vu dans quel état elle laisse la piaule, elle peut bien me rendre un petit service... Ah, fais pas cette tête Masaru, je vais lui tirer ses ficelles, moi, à ton pantin. »

Sur ce, il sortit, un sourire malsain aux lèvres.

________________________


Yuna avait couru, sans regarder derrière elle, ravalant son amertume, sans se rendre compte que la nuit était tombée, que le ciel d’encre risquait de l’engloutir à tout jamais. La pluie commença à tomber, les gouttes s’écrasaient au sol à un rythme régulier avant de redoubler d’intensité, finissant de détremper ses vêtements. Alors elle ralentit, chercha un coin à l’abri et ne trouva qu'un simple lampadaire. Elle s’y arrêta, sortit une cigarette, essaya de l’allumer, mais en vain. La jeta par terre, elle recommença avec une autre, maudissant son briquet qui ne voulait pas marcher. La lumière jaunâtre du réverbère grésillait. Des gouttes d'eau sale cinglaient sa face d'ange, se mêlant aux larmes maculant ses joues. Elle était tellement absorbée par ses cigarettes qu’elle ne vit pas arriver un jeune homme aux cheveux bleus dans son dos. En compagnie d'une jeune femme, il sembla dire quelque chose. Celle-ci partit donc, s'enfonça dans la pénombre de la nuit. Mais, avant qu’il n’ait pu s’approcher de Yuna, il vit apparaître une fine silhouette, marchant nonchalamment. Un jeune homme blond, un sourire enjôleur aux lèvres. Une horrible brûlure lui mordait le visage. Il regarda Ryutaro droit dans les yeux, lui faisant comprendre qu’en aucun cas il ne devait s’approcher de Yuna. Tandis que le bassiste disparaissait dans une ruelle obscure, il s'approcha de la jeune femme. Lorsqu’il ne fut plus qu’à une vingtaine de centimètres d’elle, il l’attrapa violemment par le collier qu’elle portait, l’obligeant à se mettre à genoux, et lui asséna :

« Tiens, la pleurnicharde de tout à l’heure, tu veux pas retenter ta chance ?
- Jamais, répondit-elle, entre deux hoquets de rage. »

Il la souleva alors, l’étranglant toujours à moitié, en proie à une colère folle, lui hurlant :

« Comment sale chienne, répète un peu pour voir ! Je déteste les filles comme toi qui se pensent fortes, une fille reste une fille, tu m'entends. Tu es faible, oui, c'est ça, fragile, tu as besoin d’un mâle qui te domine et à qui obéir.
- Non, répéta-t-elle avec obstination, lui enfonçant ses longs ongles vernis dans la main, cherchant à lui faire lâcher prise, je vous ai dit non ! »

Elle lui cracha alors dessus, l’obligeant à lâcher prise pour s’essuyer le visage d’un revers de manche. Emplie d’une haine furieuse, elle le jaugea d'un regard noir. La pluie tombait en trombes sur ses maigres épaules. Son t-shirt lui collait à la peau. Les yeux plissés de rage, elle murmura :

« Tu mérite même pas que je te vouvoie. »

Zetsu, la face empourprée, en proie à une colère folle fit partir son poing. Il ne lui pardonnerait pas son effronterie. Et tant pis pour son joli visage.. Elle ferma les paupières... Le poing n'était qu'à quelques centimètres de sa mâchoire... Elle se demanda ce qui aurait pu le distraire... Trop tard. Tout à coup, une mélodie troubla le silence de la nuit. Une lente litanie jouée à la guitare, un air connu de tous mais pourtant si beau… Alors elle se mit à chantonner.

A couple of years, and I'm gonna know your name

Elle oublia cet homme au dessus d’elle qui allait la frapper, oubliant ses regrets, oubliant la vie, oubliant tout.

It's like I waited for you forever

Son murmure devint mélodie qui devint chant, chantant comme si sa vie en dépendait.

I know what I want, what I need, to the T...

Il s’arrêta alors, abaissa son bras. Elle ouvrit les yeux. Une moue boudeuse avait remplacé sa grimace furieuse. Il s’approcha de son oreille où il chuchota :

« Cette fois t’a gagné, mais te fais pas d’illusion princesse, la route va être longue et t’auras pas intérêt à fuir. 
- Qui t’a dis que je fuyais ! »

L'homme s’éloigna, son éternel sourire orgueilleux ornant son visage, avant de disparaître au coin de la rue. Elle se releva. Elle avait gagné. Elle avait... gagné... Les trois mots se répétaient dans son esprit, en un refrain merveilleux. Ses yeux s'agitèrent, cherchant d’où venait ce son de guitare qui l’avait sauvée. C’est alors qu’elle le vit, derrière un meuble éventré abandonné là, sa guitare à la main.

Il était là avec son sourire calme, le même qu'il avait arboré quand elle avait croisé son regard pour la première fois, au collège.
Imperturbable.
Il était là.
Il l'attendait.

Does it change? No it don't change a thing.'

Elle s’approcha de lui, mais, avant qu’elle n’ait pu dire quelque chose, il la prit dans ses bras, sans un mot. Des larmes de joie coulèrent dans le sillon de ses paumettes. Entre deux sanglots elle lui confia :

« Pardonne moi Ryu, pardonne… »

Ryu lui avait plaqué son index contre les lèvres, l’empêchant de finir sa phrase.

Cause it's something about the way you love me.

La rue, chaude comme une étuve, paraissait suer dans la nuit étouffante. La pluie battait le pavé crasseux, collant les papiers gras au sol boueux. Elle pensa : « pourvu que cette étreinte dure toujours ». Et elle laissa errer son regard, avant d’apercevoir ce chat qu’elle avait caressé le matin même et qui partait d’un pas nonchalant.

Something about a future love, future love, future love.

Motivation:
J’ai choisi Yuna, d’une part, pour son côté rebelle, en effet, ce personnage féminin n’a pas sa langue dans sa poche, elle est forte, va un peu à contre courant en comparaison avec les autres. De plus, elle chante dans un groupe de punk, et j’adore le punk, leur musique et leur coté contestataire, leur look si particulier. Yuna est la fille forte, une fille que beaucoup de monde aurait envie d'être. c'est pour ça que j'ai choisi ce personnage.


Dernière édition par Akira Tsukii le Mer 4 Juil - 18:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6083
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Yuna Miyake - RED ROCKS   Sam 30 Juin - 13:10

Bienvenue sur NANA DREAM ma belle!
Je commençais à me demander pourquoi on ne s'intéressait pas à ce personnage pourtant génial!


J'aimerais que tu fasses un petit rp de quinze lignes à la suite de ta fiche pour évaluer ton niveau de rp et me dire pourquoi tu veux ce personnage (quelques lignes).

Danse le rp, j'aimerais que tu me racontes ta rencontre avec Zetsu Yazawa ou bien un autre membre du groupe. que je puisse voir si tu as bien cerné la personnalité du perso!

Bon courage ^^

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Yuna Miyake - RED ROCKS   Sam 30 Juin - 14:37

D'accord. Cela gêne si je ne rend ça que dans une semaine au grand maximum pour pouvoir bien tout pofiner?
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6083
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Yuna Miyake - RED ROCKS   Sam 30 Juin - 14:57

Ca me gêne dans la mesure où tu prends un personnage important, et Yuna dans les rp sera très prisée et pour répondre tu devras quand même poster tous les deux trois jours en moyenne...Je pense. Donc faudra pas se prendre la tête pour chaque postes, tu comprends. Si tu as bien cerné le perso ça devrait être plutôt facile?
Donc je te laisse 4 jours. Tu le postes pour mardi, please? Smile

Bonne journée!

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Junko Saotome
Graphiste
Graphiste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 610
Age : 21
Localisation : Parmi les noires vélocités d'un futur à créer...
Points : 3447
Réputation : 39
Date d'inscription : 15/05/2011

Feuille de personnage
Métier: Travaille dans un bar.
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Mmmh, ça t'intéresse vachement, n'est-ce pas?

MessageSujet: Re: Yuna Miyake - RED ROCKS   Dim 1 Juil - 20:29

Bienvenue ma chérie, heureuse que tu nous ai enfin rejoints!
Ta Baka-sister d'amour qui t'adore encore plus ^^

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisvoluptuousmadness.tumblr.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Yuna Miyake - RED ROCKS   Mar 3 Juil - 12:23

Bon, je poste le rp dans l'après midi. Merchi Jun*lui fait un câlin à l'en faire tomber par terre*.
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6083
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Yuna Miyake - RED ROCKS   Mer 4 Juil - 19:29

Tu as quand même réussi à me donner les frissons rien qu'en lisant....
Tu m'as conquise! J'ai enfin trouvée ma Yuna!

Je te souhaite la bienvenue sur NANA DREAM!
Fais-nous rêver ma belle Wink

J'ai hâte de te rencontrer par rp par ailleurs, même si ce n'est pas pour tout de suite au vue des évènements! Wink

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Isaac Mugen
Animateur
Animateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 263
Age : 24
Localisation : “This came up wilted and looks like you, ‘cause it never grew, it never grew. This one is scrawny and looks like me, ‘cause it’s dirty, and I’m so dirty too.”
Points : 3072
Réputation : 21
Date d'inscription : 04/05/2011

Feuille de personnage
Métier: Divers.
Age: 23 ans.
Orientation sexuelle: Inconnue.

MessageSujet: Re: Yuna Miyake - RED ROCKS   Mar 17 Juil - 18:24

    Konnichiha Yuna ! Bienvenue !
    Ton RP m'a aussi beaucoup plu, on voit que tu connais et aime ton personnage !

    Ton style me fait un peu penser à celui de Nana...

    Je lirais tes écrits avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yakshatasmagoria.tumblr.com/
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6083
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Yuna Miyake - RED ROCKS   Mar 17 Juil - 22:35

Pour le coup j'aime ton commentaire et je t'ajoute un petit point de réputation!

C'est exceptionnel, hein! Ne t'emballes pas hehe

En tous cas elle promet de faire de jolis rp, moi aussi j'ai très hâte de la lire.

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yuna Miyake - RED ROCKS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yuna Miyake - RED ROCKS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Requète spéciale (PV: Sandor, Arménia, Sanzo, Yuna)
» LA 81 Rocks
» [CLOS] [Alex/Yuna] Magic Alice
» Les 100 plus beaux Solos de tout les temps
» Discussion autour de Final Fantasy + Sondage !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Sujets Archivés-
Sauter vers: