NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 Perdue dans le manga !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reira Serizawa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 21
Localisation : LONDON
Points : 1963
Réputation : 7
Date d'inscription : 08/10/2012

Feuille de personnage
Métier: Ancienne chanteuse, devenue fleuriste
Age: 28 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Perdue dans le manga !   Mar 22 Jan - 0:22

Nana... Nana... J'aime tellement ce manga. J'adore Hachi, j'admire Nana, je suis la plus grande fan de Blast au monde, je ferai n'importe quoi pour les beaux yeux de Nobu, j'éprouve une joie intense à détester de tout coeur l'affreux Takumi, je tente de comprendre Reira, je bave devant Shin, j’idolâtre Ren, je m'extasie devant Yasu, je rigole face à Naoki, l'appartement 707 est comme ma 2nde maison, Tokyo devient ma ville, Junko mon amie d'enfance et Kyosuke adopte le rôle d'un père.

Je relisais justement le tome 1 lorsqu'un violent orage se déclencha, au dehors. Jeune étudiante très banale, je vivais seule dans mon petit appartement de 20 mètres carrés, je travaillais plus ou moins sérieusement à la fac, j'avais un petit groupe d'amie duquel j'étais souvent à l'écart, toujours en train de révasser, je n'aimais pas tellement les fêtes mais ne refusait pas systématiquement une soirée pour autant, je tentais d'apprendre -en vain- à jouer de la guitare acoustique et à rencontrer un jour l'âme soeur. Au fond, je n'étais encore qu'une adolescente dans l'âme qui, après quelques flirts sans conséquence, croyait encore au grand amour et autre niaiserie fleur bleue.
Passionnée par la culture japonaise, j'essayais d'aligner deux mots dans la langue que j'aimais tant.

Pour en revenir à l'orage, il était vraiment fort. Le vent tapait contre la fenêtre. Aussi, je me levais pour fermer les volets, mon manga à la main. A peine avais-je ouvert la fenêtre qu'une bourrasque m'arrachait mon livre dans mains.
-Nana !
Je me penchais, le pensant coincé entre les barreaux du petit balconnet. Je ne rencontrais que le vide.

J'étais dans un train. Oui, un train, bondé. Les gens autour de moi étaient tous asiatiques. Mais... Quel était donc cet endroit ? Le haut-parleur annonça quelque chose, en japonais. Je comprenais tout. Hé... Mais... Mais... Mais...

-Excusez-moi, madame...

Je me poussais pour laisser passer un homme d'affaire. Je portais une robe ainsi qu'un manteau dans les tons orangés. Mes cheveux étaient maintenus par ce qui devait être une barrette. Entre mes doigts serrés, les poignets d'un adorable petit sac à main. Je connaissais cette tenue...
J'étais devenue Nana Komastu.
Une affreuse idée me traversa l'esprit. Je me précipitais sur le premier siège... Pour me retrouver face à une Nana Osaki en chair et en os. Elle était vraiment jolie, de grands yeux de chats, en amandes, un visage régulier, un menton volontaire...

-Je peux m'asseoir là ?
-Vas-y.

Elle poussa sa guitare. Je l'observais, la bouche entre-ouverte, bavant presque.

-Ben... Tu ne t'asseois pas ?
-SI !

Je posais violemment mon fessier sur le siège et entreprenais de fouiller dans mon sac. Hachi devait bien y avoir rangé un miroir de poche ! Fort heureusement, j'en trouvais un, pliable, grossissant. Le top du top. Le reflet qui y apparut était bel et bien celui de mon visage... Typé asiatique. Et étrangement, je ressemblais à l'idée que l'on peut se faire de Nana Komastu. Je restais un long moment, interdite, avant de comprendre que je fixais mon propre reflet, tel Narcisse dans le puit. Je rangeais précipitamment l'accessoire de beauté et me tournais vers Nana Osaki. Cette dernière ne m'accordait aucune attention.
Je soupirais, juste au moment où une mélodie insipide retentit. Je mis un certain temps avant de réaliser que mon portable -enfin... Celui d'Hachiko- sonnait. Je décrochais à la hâte. Une voix de jeune homme se fit entendre dans le combiné.

-Allô ?
-Oui, allô ?
-Nana ! C'est moi ! Comment vas-tu ?

Moi ? L'affreuse idée me traversa l'esprit. J'étais en couple avec Shôji, le pire des crétins.
Je devais rompre. Immédiatement. Quitte à avancer la trame narrative.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reira Serizawa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 21
Localisation : LONDON
Points : 1963
Réputation : 7
Date d'inscription : 08/10/2012

Feuille de personnage
Métier: Ancienne chanteuse, devenue fleuriste
Age: 28 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Perdue dans le manga !   Mer 30 Jan - 19:24

-Shôji ? C'est toi ?
-Oui, bien sûr, ! Tu arrives quand ?

Si le manga ne m'avait pas prouvé sa stupidité et prédit son infidélité, je n'aurai certainement pas agit comme je m'apprêtai à le faire. Il avait une voix jovial et un timbre agréable... Pour peu, je tombais amoureuse.

-Jamais.
-Mais... Tu ne viens pas à Tokyo ?
-Si, mais je ne veux plus te voir. Tu me dégoutes, tu devrais passer chez le coiffeur, ta coupe est naze, tu es un véritable crétin, tu n'as jamais aucune conversation, je vais plutôt rendre visite à Junko.

Un blanc suivit. Un très long blanc pendant lequel, Nana Osaki tourna lentement sa tête dans ma direction. Son regard me donna du courage. Je reprenais:

-Je suis désolée mais c'est finit entre nous.
-Nana...

Il avait une voix brisé, je sentais sa respiration maladroite dans le combiné.

-Nana, il faut au moins que tu saches, Junko habite avec Kyosuke, maintenant.

Cette idée m'était totalement sortie de la tête. Je restais un instant silence puis, lui raccrochais au nez sans ajouter quoi que ce soit. Je devais vite trouver un hôtel, une fois à Tokyo ! J'étais peut-être allé trop vite, après tout. Je bouleversais bien des choses... Lorsqu'une voix rauque et puissante, douce et grave, retentit à ma gauche, je sursautais presque.

-Et dire qu'il neige encore... ! Le train s'est immobilisé.

Nana Osaki, la grande prêtresse m'avait adressé la parole ! Je restais bouche bée.

-Ben... Ca ne va pas ?
-Si, bien sûr que si ! Alors comme ça tu es chanteuse dans un groupe ?
-Comment l'as-tu deviné ?

Mince et re-mince ! Je devais lui demander si elle était guitariste, pas chanteuse ! Je devais reproduire les gestes d'Hachi !

-Ta guitare... Hum... Et ta voix, très... Charismatique.

Nana éclata de rire et rejeta sa tête en arrière.

-Merci. J'ai déjà eu droit à des compliments mais jamais à celui-ci.
-Tu vas à Tokyo pour devenir pro ?

Bingo ! Je venais d'engager une longue conversation, qui nous tiendrait tout au long du chemin.
Sauf qu'après 2 heures de route, je ne savais plus quoi lui dire. J'avais bien abordé le sujet des anciens petits-amis d'Hachi mais la description avait été bien trop rapide. De son côté, ma nouvelle amie ne faisait rien pour arranger le silence qui grignotait à présent l'espace. Gênée, j'annonçais que j'allais faire un petit somme et fermais les yeux. Lorsque je les ouvrais à nouveau, le train était à l'arrêt et Nana avait disparu. J'allais devoir me débrouiller seule dans une ville inconnue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reira Serizawa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 21
Localisation : LONDON
Points : 1963
Réputation : 7
Date d'inscription : 08/10/2012

Feuille de personnage
Métier: Ancienne chanteuse, devenue fleuriste
Age: 28 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Perdue dans le manga !   Mer 30 Jan - 19:27

Je trouvais un hôtel destiné aux hommes d'affaire de passage à proximité de la gare, pas trop cher. J'avalais un sandwich acquis dans une supérette ouverte 24H/24 et m'endormais. Le lendemain, j'étais partie pour éplucher toutes les petites annonces d'appartements. Je ne trouvais rien et payais une nuit d'hôtel supplémentaire. Il en fut de même le surlendemain. Le 3ème jour, enfin, une affichette attira mon attention. J'avais enfin rendez-vous avec l'appartement 707.

Il était encore plus beau que sur les dessins de Ai Yazawa. Une merveille. Chaque marche montée dans les escaliers me rapprochait de mon rêve. L'agent immobilier qui m'accompagnait, aussi gentil que le vieux monsieur du manga, avait du mal à me suivre. Nous entrâmes enfin dans ma future demeure et... Nous tombâmes directement sur Nana, un contrat à la main. Elle n'avait pas encore signé, cherchant un support. Je m'élançais dans sa direction, le bras tendu, hurlant:

-NOOOOOOON !

Je lui arrachais le papier des mains. Nana me regarda, sans comprendre.

-Cette fille est... Complétement malade...

Elle observa mes yeux.

-Tu te drogues ?

Derrière elle, son agent piétinait de rage. Il attaque le mien.

-Dîtes-donc, qu'est-ce que c'est que ça ?

-Eh bien c'est que... Euh...

Nana se tourna vers eux.

-Dîtes, j'aimerais savoir pourquoi une folle vient de m'arracher mon contrat des mains !

Je rougissais.

-Je ne suis pas folle, moi aussi je veux cet appartement !

-Trop tard.

-NON ON VA FAIRE UNE COLLOCATION ! C'est génial, hein, comme idée, non ?

Nana me fixa un instant puis éclata de rire.

-Faire une collocation avec une cinglée ? Ahaha, non merci !

-Mais Nana !

Elle arrêta de rire.

-Tu connais mon nom ?

-Oui, on s'est rencontré dans le train ! Je... J'ai largué mon copain, devant toi ! Il s'appelait Shôji et... Et...

Mince, de un je n'avais pas raconté ma vie à Nana, comme prévu. De 2, Shôji ne m'avait pas encore trompé à ce stade de l'histoire. De 3, j'allais passer à côté d'une amitié extramégatropcool avec mes bourdes. Je n'allais jamais rencontrer les membres de Blast, Nobu ne m'embrasserait jamais, je ne calinerais jamais Shin ! Je devais me rattraper. Avec un sujet cool.

-J'aime la musique punk, tu sais ?

Nana ne me calcula même pas et ramassa le contrat au sol. Heureusement, une chose prévue arriva: mon agent vînt à mon secours.

-Mesdemoiselles, une collocation est le seul moyen de pouvoir se loger à Tokyo, parfois. Cet appartement dispose de deux chambres, le loyer sera divisé par deux et je comprends l'engouement de ma cliente, elle doit avoir peur de ne pas retrouver de pareil opportunité.

-Un loyer divisé par deux, vous dîtes ?

La grande prêtresse tourna la tête.

-Ok, j'accepte.

Son agent partit sur un grand discours à propos des risques de la collocation, qu'elle n'écouta pas. Soulagée, je soufflais et signais le contrat à côté de son nom.

Les premiers jours avec Nana ne furent pas aussi cools que dans le manga. D'abord, je me mettais en tête l'idée de trouver les fameux verres à fraises. Je faisais une quantité impressionnante de magasins, sans ne jamais tomber sur le bon. Nana ralait, elle voulait acheter des verres avec une simple bande rouge, estimant qu'ils étaient très classes. Je refusais et nous commençâmes à nous prendre la tête. J'acceptais finalement le compromis, après le dixième magasin d'aménagement de la journée et rentrais à l'appartement la mort dans l'âme. L'odeur du tabac me frappa très vite. Ce fut un autre sujet de dispute, en bonne Hachi, j'avais accepté que Nana fume dans les parties communes mais le regrettait à présent. Elle ne voyait pas d'inconvénients à se limiter à sa chambre ou à la fenêtre mais estimait que je lui avais menti. Elle était vraiment très hautaine, comme fille. Parfois, j'avais envie de lui en coller une.


Dernière édition par Reira Serizawa le Mer 31 Juil - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 6086
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Perdue dans le manga !   Mar 30 Juil - 18:24

J'adore ta fan fiction Reira!! Chouette idée que d'interprêter ton propre rôle dans l'histoire. Ta vision omnisciente du manga, coincée dans un personnage et dans une histoire que tu connais à l'avance. C'est très intéressant!!

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue dans le manga !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue dans le manga !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» NALA CANICHE ABRICOT F 13 ANS PERDUE DANS LE 34
» Perdu dans le désert !
» [Débat] Les Censures et Polémiques dans Pokémon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Sujets Archivés-
Sauter vers: