NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 ☑ Poste vacant : Ishida Reino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Junko Saotome
Graphiste
Graphiste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 610
Age : 20
Localisation : Parmi les noires vélocités d'un futur à créer...
Points : 3325
Réputation : 39
Date d'inscription : 15/05/2011

Feuille de personnage
Métier: Travaille dans un bar.
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Mmmh, ça t'intéresse vachement, n'est-ce pas?

MessageSujet: ☑ Poste vacant : Ishida Reino   Mar 6 Nov - 2:35



these blades in your clear pupils
which carve silently my heart



Etat civil de votre personnage

Nom : Reino

Prénom(s) : Ishida

Surnom(s) : Rei

Âge : 20 ans

Activité professionnelle : Etudiant brillant (souhaite devenir avocat).



Le regard des autres

Description physique : Ishida est un jeune homme aux traits harmonieux, que l'on remarque tout de suite par sa grande beauté et son charisme, si fort qu'il en devient imposant. Il a des cheveux d'une jolie couleur brune, chocolat ou noisette selon ses humeurs, et qu'il coiffe savamment d'un air négligé. Ses yeux sont d'un bleu profond, comme les eaux chaudes des îles du sud. Il prends soin de lui, et il a un teint pâle, de porcelaine, lisse et doux. Il a toujours un air songeur ou désintéressé, qui lui donne un charme mystérieux. Il a une peau d'ivoire, tiède au toucher, voire froide. Il a la taille fine et le corps élancé : il ressemble à ces grands félins aux aguets, prêts à bondir sur leurs proies.

Signe(s) particulier(s) : Tatouage sur la hanche.

Ce que je suis réellement


Caractère : Il cache une personnalité sadique et impitoyable, une arrogance, un égoïsme et un égocentrisme monumental. Il méprise les gens ordinaires (quoiqu'il méprise l'humanité en général). Il est impliqué dans divers affaires malsaines et obscures, comme c'est un grand manipulateur qui n'hésite pas à détruire les gens pour arriver à ses fins (physiquement comme psychologiquement). Très malin et bon stratège, il ne craind personne et arrive toujours à se sortir de toutes les situations, grâce à l'argent et à son statut aussi. De plus, il a tendance à laisser le travail laborieux à ses pions. Séducteur, peu de femmes résistent à ses charmes. Il est toujours très direct, même s'il donne l'impression du contraire, préférant déguiser habilement les vérités plutôt que de mentir abusivement. Il sait formuler les choses d'une telle manière que ses interlocuteurs sont charmés : il sait y faire dans l'art subtil de convaincre et de persuader. Extrêmement fier, il déteste perdre. Il aime contrôler et gérer les situations, dominer. Fin et délicat, pointilleux et soigneux, il déteste être souillé ou négligé. Réglé comme une horloge, il n'est jamais en retard. Il montre peu de respect à ce qui l'entoure, surtout quand ça n'a aucun rapport avec lui - il a tendance à se prendre pour un dieu, à n'avoir ni foi ni loi, sauf envers lui-même. Il méprise ce qui l'entoure, surtout les gens qui tombent facilement dans ses filets, même si cela l'amuse un temps. Assez immature, il hait perdre la face et le contrôle. Avec cela, assez moqueur, surtout en ce qui concerne les gens qui croient en l'amour - lui n'y croyant pas du tout, il n'hésite pas à jeter plus bas que terre celles qui osent croire en lui. Il n'est pas un être en qui il faut avoir confiance. Il sait se montrer mesquin et déloyal, mais surtout, il est un être qui ne croit en rien, sauf en lui même. Charmant !

Les qualités de votre personnage : Têtu, acharné, charmeur.

Les défauts de votre personnage : Hypocrite, égoiste.

Ce qu'il/elle aime : Il aime peu de choses, il s'aime lui et a tendance à oublier les autres- sauf si il peut se servir de ceux-ci pour arriver à ses fins. Il aime aussi le froid, la neige et les choses sucrées.

Ce qu'il/elle déteste : Il déteste l'ennui par dessus tout, les filles trop faciles ou sans caractères, les gens sans consistance.

Ma vie avant Nana-Dream

Un jour de Saint Valentin. Un jour comme les autres. Des dizaines de vie vont et viennent entre la mort et la vie. L'une d'elle arrive dans ce monde. Un garçon, au crâne recouvert d'une toison couleur de paille. Un garçon avec une cuillère dans la bouche - au sens figuré, sinon ça ferait mal. Un garçon du nom de Kayashima Ishida. Le fils d'un riche japonais, et d'une noble anglaise. Un jeune bébé pour qui la vie sera pleine de surprise, mais allons dans un sens, et pas trop vite...

Tout d'abord, avec sa naissance, il amputa sa mère de toute envie d'avoir d'autres enfants - elle avait faillit mourir en le mettant au monde, car il était arrivé d'une façon peu commune, les pieds en avant, et avait faillit rester coincé dans l'utérus, ce qui aurait tué l'enfant, ainsi que la mère. Aussi, cela passa l'envie à la jeune femme d'enfanter de nouveau - ce qui allait fort bien à son mari. Ce dernier avait toujours rêvé d'un fils : il en avait enfin un. Un garçon pour régner sur l'empire du thé japonais, à Londres. Ce garçon reprendrait l'empire familial, et continuerait d'enrichir sa famille.

Mais c'était sans compter sur le caractère du garçon : borné, têtu et surtout volage. Déjà, très petit, il était d'une beauté que tous pouvaient voir, femmes et hommes. De par sa simple présence, il imposait ses désirs et ses volontés ; par un seul ordre, de sa voix musicale, chantante et pourtant dure. Il vous susurrait ses ordres, et il vous semblait tout naturel de lui obéir, au doigt et à l'oeil. Le petit garçon comprit vite le manège. Habillé de soie et de velour, il était arboré comme l'héritier Kayashima dans les rues londoniennes, aux grandes parades et aux grandes fêtes de Londres. A peine fêtait-il ses deux ans, qu'il était connu comme un futur maître, qui mettrait Londres dans sa poche.

Il parla, marcha, apprit à lire - tout cela grâce à l'enseignement de sa mère, qui le considérait comme son trésor, la prunelle de ses yeux. Son père devint rapidement jaloux de cette perle aux yeux de biche et aux cheveux soyeux. Certes, il était son fils, mais il devait apprendre qui commandait, et ce n'était pas ce gamin qui allait faire la loi !

Mais loin de se soumettre, l'enfant réagit au quart de tour : il se rebella et eut vite fait de se mettre sa mère dans la poche, et de la pousser contre son père. Il avait six ans, et déjà toute l'habileté d'un marionnettiste, tirant les ficelles d'un jeu. Il avait compris comment marchait le système, et il arrivait déjà à faire jouer les gens comme il le voulait. Il tirait une grande satisfaction lorsqu'il arrivait à ses fins. Mais seul son père parvenait à lire en lui : il était un être qui cachait son horreur, tout au fond de lui, et qui se contentait de sa figure d'ange et de son art des mots pour enrouler les gens et les établir prisonniers de son filet. Un filet subtil, léger, qui était si doux qu'il ne semblait pas aux proies d'être prisonnières. C'était bien joué, pour un si petit garçon...

Ishida apprit ce que la noblesse londonienne pouvait lui apprendre : l'équitation, la boxe anglaise, les arts martiaux, l'art du thé - il se mit rapidement à sécher ces cours, jugés trop ennuyeux. L'escrime, par contre, était son sport favori. Il avait une tenue spéciale, différente de la blanche et ridicule des autres garçons : une tenue plus ancienne, que mettait ces princes des anciens temps, et qui lui allait à ravir. Les jeunes filles de la noblesse anglaise se mirent à avoir des vues sur le jeune Kayashima : un beau prince, aux yeux ardents et à la langue aussi astucieuse que vipérine. Il avait dix ans, et une vie de délices face à lui. Il avait toutes les personnes qu'il voulait à ses pieds. Sauf une. Son père. Cet être qui arrivait à lire en lui... ! Alors qu'il commandait sa mère comme il le souhaitait, répondant à ses demandes même lordqu'il ne les avait pas imaginées. Son père, celui-là, il se mettait toujours au travers de sa route ! Il se mit à lui parler d'une manière plus abrupte, et l'envoya à l'école publique, dont le jeune homme se fit rapidement renvoyer pour insultes, coups et blessures. Cela continua d'années en années : il devenait de plus en plus incontrôlable, et son père se mit à envoyer des lettres à de vieux amis japonais.

Alors qu'il était dans l'année de ses treize ans, et que sa beauté commençait à poindre, on imaginait avec quelle aisance elle atteindrait son sommet, et avec quelle dextérité il pourrait assouvir ses désirs et mettre à ses pieds le monde entier. Il mit cette fois là dans son lit une adulte consentante, de cinq ans son aînée. Une étudiante de la fac, toute nouvelle, aux cheveux d'or. Une nymphe, qui se fit ensorceler par les airs savants, les mots doux et les baisers ardents du garçon. Il vécu donc sa première expérience sexuelle avant d'avoir quatorze ans. Il recommença de nombreuses fois : il était un être à la fierté importante, et il savait que les rumeurs dans son dos étaient éloquentes. Il n'avait même plus besoin d'aller vers les filles - elles venaient d'elles-mêmes, et plus nombreuses, et plus variées encore. Des filles, des femmes... Il apprit l'art subtil du corps féminin, et il était spécialement doué. Mais égoïste, il faisait passer son propre plaisir avant celui de ses compagnes, qui ne s'en plaignaient pas : coucher avec le célèbre prince de Londres, Ishida Kayashima, était le plus grand des honneurs, et voir le dragon tatoué sur sa hanche, cadeau de sa mère pour ses douze ans, était une sorte de fabuleuse découverte qui restait dans leurs esprits.

Alors que, croquant un bout de pomme et dévalant l'escalier, il allait sortir, une main le rattrapa. Il se dégagea avec brusquerie et se retourna avec mauvaise humeur - une femme d'une vingtaine d'année, son amante du moment, l'attendait pour un rendez vous galant dans un hôtel. Son père leva les yeux vers lui, d'un air désapprobateur.

<< Tu devrais faire attention, mon fils. A ainsi t'estimer heureux, tu vas perdre ton bonheur et le sens des réalités. Tu as eu quatorze ans, il y a peu. J'ai donc un cadeau pour toi, mon fils. Un cadeau sage et dont tu feras bon usage, j'en suis sûr.
- Et qu'est-ce, père ? >>

Le ton mielleux n'échappa pas à son père, qui plissa les yeux. Ishida était sûr que, quoi qu'il s'agisse, il n'apprécierait pas. Son père avait toujours des sortes de cadeaux empoisonnés. Une pomme empoisonnée. Il jeta la sienne avec dégoût, sans faire attention où elle eut pu atterrir : cela n'avait aucune importance, une bonniche viendrait la ramasser.

<< Mon vieil ami japonais, Kenji Kazama, a une fille du même âge que toi. Il a été convenu que, une fois votre majorité atteinte, vous vous marieriez. Tu n'as pas ton mot à dire, tu es encore mineur, Ishida. Et c'est un ordre. Regarde ce que tu as fait de... Ta vie. Tu es un coureur de jupons, tu te prends pour le maître du monde ! Reviens sur terre. Tu ne seras pas jeune éternellement. Et tu payeras pour ce que tu fais, pour le mal que tu fais. Crois-moi...

- Oh père... Me marier, moi ? Vous rêvez... Je penses plutôt que je vais partir d'ici. Et sachez que, même si je ne serais pas jeune éternellement, je le serais assez longtemps pour assurer mes arrières et mes devants. Je resterais beau et désirable, et puis, rien qu'avec mes mots, tous me tomberont dans le creux de la main. Les êtres humains sont faibles, si... Inintéressants. Il n'y a que de les voir ramper devant moi qui m'amuse. Toi, père, tu es intéressant. Mais regarde comme tu n'es pas, toi non plus, éternel... >>

Et sur ce, il frappa rudement du creux de la main la joue de son père, qui recula de quelques pas sous le choc. Ishida partit d'un éclat de rire, puis se rua dehors, siffla une limousine et partit directement en direction de l'aéroport. Il s'envola vers le Japon. Son père, en se remettant du choc, téléphona directement à un vieil ami, directeur d'un lycée religieux, où il inscrivit son fils, et demanda à son ami de mettre les autorités au courant de sa fugue. Sur place, Ishida passa une nuit au poste de police - techniquement, il n'y passa que quelques heures, dont il paya le reste par un peu d'argent. Il passa un an officiellement dans le lycée religieux - trois mois officieusement. Il se fit renvoyer pour mauvaise conduite - il avait couché avec une élève, et n'avait pas hésité à frapper deux de ses camarades quand ils avaient refusés de se soumettre à son autorité qu'il disait égale à celle d'un dictateur. Il prit donc tout ce temps pour visiter le monde - il avait de l'argent sur son compte, que lui envoyait sa mère, en secret. Il visita la France, l'Afrique et les Amériques, avant que tout cela ne le lasse. Il avait dix huit ans, presque, il avait de l'argent, la célébrité en tant que fils prodigue qui faisait parler de lui dans les journaux, les femmes à ses pieds. Il ne demandait rien de plus, mais son père lui rappela qu'il n'était toujours pas adulte, et qu'il était toujours sous sa coupe. Aussi dû-il entrer dans une école, et dû-il y rester quelques années. Une fois majeur, il coupa les ponts avec sa famille et refusa tout mariage. Il devint rapidement un étudiant brillant : le plus jeune de sa catégorie. Il désire devenir avocat.





Qui se cache derrière l'écran?

Prénom/pseudo : écrivez ici

Ton niveau de RP : débutant/correct/expert

Ta présence sur le forum : notez-la sur /7

Cause de l'inscription : écrivez ici

Double compte : oui/non

Personnage de l'avatar : Senri Shiki (Vampire Knight)

Quelque chose à ajouter : Si, vous devez ajouter quelque chose!


Nana Dream © Modèle de fiche de présentation crée par Noriiko Shimazu



    Son avatar:

    Code:
    http://i13.servimg.com/u/f13/13/43/48/10/ishida10.jpg

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisvoluptuousmadness.tumblr.com/
 
☑ Poste vacant : Ishida Reino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Demande de poste vacant] Steven Caldwell
» Obtenir un poste vacant
» poste vacant d'emma stone
» Besoin de votre aide pour les postes vacants
» ─ Modèle de Présentation.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Sujets Archivés-
Sauter vers: