NANA DREAM パスワードを入力してください
Bienvenu(e)!

Prêt pour un nouveau départ?

    Nana Osaki vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.



    Nana vit cachée tel un chat vagabond à Londres, évitant tout contact avec ceux qu'elle a connu par le passé. Cependant de nouvelles révélations sur la mort de Ren pourraient bien tout changer.

AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez répondre à notre MJ sur le RP Lone & Ardent et faites avancer l'intrigue ! L'étau se resserre de plus en plus autour de nos personnages ! Pourquoi tout ce remue ménage sur la mort de Ren après 6 ans ! Répondez et nous le sauront bientôt !

Partagez | 
 

 Présentation de Takumi Ichinose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Présentation de Takumi Ichinose   Mer 6 Mai - 13:35


Nom : Ichinose, un nom connu dans tout le japon et à ses alentours. Qui ne connaît pas d’ailleurs, après tout, le brun fait parti du célèbre groupe Trapnest pro depuis trois ans et qui connaît un succès sans limite. Et il est le leader du groupe, producteur, bassiste, beau, les fans l’aiment mais tout ça pour dire que son nom est Ichinose.

Prénom : Encore plus connu que son nom de famille, son prénom tout simplement. Takumi. Un prénom qui vient aux lèvres à chaque fois qu’on le voit, à chaque fois qu’on parle de Trapnest, parce qu’il est connu, moins que certains, certes mais connu et beaucoup l’adulent. Alors retenez son nom dans un siècle, il sera encore là. Takumi.

Age : Les années passent, on vieillit, c’est inévitable, c’est le cycle de la vie. Un cycle dont Takumi se passerait bien. Vieillir se n’est pas sa tasse de thé. Il sait que c’est ainsi que rien n’y changera jamais que de jour en jour il va prendre en âge mais bon la jeunesse est un principe qu’il aime beaucoup et selon lui, pas besoin de se transformer en vieux pruneau séché pour devenir raisonnable. Enfin, en attendant, le bassiste a 24 ans.

Surnom : Takumi n’a pas vraiment de surnoms, enfin logiquement s’en est mais pas pour Takumi, pour lui, ce sont des appellations diverses, nuance ! Par exemple, le surnom de sa femme, « Hachi », ça c’est un surnom. L’appeler « Leader » ou « Taku », selon lui, ce ne sont pas des surnoms, surtout Taku, une diminution peu élégante de son nom, en quoi est-ce si compliqué de dire trois syllabes ? Enfin, vous pouvez l’appeler Leader au pire…

Caractère (5 lignes minimum): Tous ceux qui connaissent Takumi pourrait dire qu’il a un caractère déplorable ou plutôt un caractère à la c*n. Mais comme tous les monde, Takumi a des qualités et des défauts. Penchons nous déjà sur les qualités. Premièrement le bassiste est très mais très intelligent. C’est en partie pour ça qu’il est le producteur de Blast. Il a toujours une solution a tout et pense à tout par la même occasion. De plus, sans doute à cause de son enfance, le jeune homme est très mature et laisse derrière lui les enfantillages, la vie n’est pas un jeu, elle n’est ni juste et il le sait, pas besoin de pleurnicher sur son sort. Takumi est un vrai roc, il est rarement triste, après tout, pourquoi devrait-il l’être. Pourquoi devrait-il pleurer si un de ses amis se suicider ? C’est lui qu’il l’a choisi, c’est lâche et il ne supporte pas les lâches, il refuse d’en être un. Très franchement le bassiste est plus que réaliste, il ne se cache pas derrière une illusion. Il prend tout au lot, ce qui des fois n’est pas une bonne chose mais au fond il n’a pas tord, pas besoin de se cacher derrière de l’ironie ou du sarcasme, être franc, souriant quand il le faut. Jouer la comédie quand il le faut et point. Voilà ce qu’est Takumi, quelqu’un de réaliste, et quand on affronte la réalité, au bout d’un moment on ne sent même plus la douleur que celle-ci procure. Une autre de ses qualités, c’est qu’il ne mélange pas travail et famille, il est professionnel et c’est une bonne chose. Déterminé pour son travail, il veut réaliser ses rêves et il y arrive à merveille, si seulement ces rêves restaient brillants… Et enfin, le jeune homme est quelqu’un de franc, la plupart du temps, il dit ce qu’il pense. Mais voilà, Takumi est aussi menteur, généralement, ça peut être pour la bonne cause mais le jeune bassiste est infidèle et être infidèle, ce n’est pas mentir ? Si bien sûr que si. Oui,, Takumi ment à sa femme, Nana, dès fois, il le regretterait presque mais bon, il est faible face à libido… Mais bon, il aime Hachi et pas les autres, alors, il n’y a pas de problème… Pour lui, en tout cas ! Takumi est peut-être un peu trop calculateur et à force de vouloir tout contrôler, il se renferme sui lui-même, plonge dans la solitude et la château de Trapnest s’agrandit, enfermant Takumi dans un trône maudit… Et le pire de ses défauts, sa violence, il est violent trop violent et il le sait mais il n’y peut rien et il espère qu’il arrivera toujours à se contrôler. Du mieux qu’il peut… Ah oui… Takumi c’est aussi rire…

Physique: Takumi et son physique, une grande histoire d’amour. Le jeune homme a toujours eu du succès au près de la gente féminine et il sait que son physique y est pour quelque chose. Il sait aussi que son caractère est pour beaucoup aussi ainsi que son attitude. Mais Takumi est mignon et beau. C’est une certitude, aussi sûr que le soleil se lèvera demain matin. Grand, il mesure plus d’un mètre quatre-vingt et mince, 60 kilos, Takumi n’a pas une carrure de sportif mais son corps fin et élégant en a fait baver plus d’une. Ses longs cheveux noirs lui donne une allure mystérieuse et charismatique, on est tout de suite intrigué par lui. Bien sûr, il n’a pas l’aura qui se dégage de Ren qui soi disant passant, l’image de Trapnest avec Reira mais si on y regarde de plus près, Takumi est intriguant et on a envie de connaître cet homme. Il a un regard envoûtant, des yeux marrons foncés qui reflète toute sa maturité. Son visage a des traits fins, un nez élégant et une bouche fine et rose que les filles rêveraient d’embrasser. Oui, vriment Takumi est un très beau jeune homme.

Qualités : Intelligent – Mature – Amusant – Réaliste – Déterminé – Professionnel - Franc

Défauts : Froid- Infidèle – Violent – Menteur - Calculateur

Signe(s) particulier(s) : Aucun

Ce qu'il /elle aime: vous pouvez parler de ses loisirs, des personnes, des traits de caractère ou physiques qu'il /elle apprécie...

Ce qu'il / elle déteste:

Présentation personnelle( quelques lignes suffisent pour vous présenter): Alors, déjà je suis une folle de trapnest <3 Mais c'est pas un début de présentation ça donc je recommence. Je m'appelle Emma, j'ai 15 ans et dans moins de deux mois j'en aurai 16 Ensuite, ba... euh, je suis en seconde et je suis écrivaine à plein temps, j'espère un jour publier mes bouquins <3 En attendant, je passe tout mon temps sur des fows rpg où je fais des rps sans doute trop long mais on me dit que c'est bien alors je continues XD Je suis fan de Nana et surtout fan de Trapnest. J'ai fait un test de personnalité et je ressemble à Yasu (nan je suis pas chauve, je suis blonde XD) et Reira (l). On peut me décrire comme une fille sympa, attentionnée, gentille, joyeuse, très à l'écoute et surtout trèèèèèèèès folle XD Comme vous le voyez, j'écris trop dans toutes les catégories, m'enfin là c'est surtout parce que je suis suuuuper bavarde xD Et j'ai aussi un trip avec les "XD", je les aime

Autre chose à ajouter?: Let's Go Rp !


Dernière édition par Takumi Ichinose le Dim 24 Mai - 12:05, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Takumi Ichinose   Dim 10 Mai - 17:37

Takumi ! Je t'attendais ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Takumi Ichinose   Lun 11 Mai - 22:32

Takumi, mon vieil ami!! Il manquait (presque) plus que toi!!

Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Takumi Ichinose   Mar 12 Mai - 10:55

Histoire (15 lignes minimum):



Première partie


« Je ne vois pas en quoi ça vous intéresse… de connaître ce que j’ai vécu dans ma ville natale mais puisque c’est mon tour, je vais vous raconter, vous êtes prêt ? »*


Takumi est le cadet de sa famille, il est né un jour de pluie, où la seule chose qu’on pouvait faire était de rester chez soi tellement la pluie qui tombait était forte et le vent qui soufflait aurait fait volé les malheureux parapluies. C’est un jour comme celui-ci que Takumi est né, oui, comme une prévision, une prémonition, une prédestinée, vivre enfermé. Car c’est le cas aujourd’hui. Lui le seigneur de Trapnest qui construit un château immense qui chaque jour s’agrandit et qui ne devra jamais s’écouler sinon, il briserait trop de vies et la sienne. Il est prisonnier et attaché à son royaume jusqu’à ce qu’un autre prenne sa place mais nous ne sommes pas encore à cette époque de sa vie… Pour l’instant, Takumi n’est qu’un petit nourrisson qui vient de naître avec une grande sœur de trois ans, une mère attentionnée mais fragile et un père déjà alcoolique et sans le moindre soupçon de paternité. Mais voyez vous la vie de Takumi est inintéressante jusqu’à ses 8 ans, l’année de ses huit ans où un ange est rentré dans sa vie et n’en plus jamais ressorti…

« J’ai trouvé que cette fille parlait comme si elle chantait. »


C’est à l’âge de 8 ans que Layla Serisawa est rentrée dans sa vie, d’origine américaine, elle ne parlait presque pas japonais. Quand Takumi l’a vit pour la première fois, il la trouva tout de suite jolie, on aurait dit une poupée de porcelaine qu’un rien pouvait briser. Surpris, il s’attacha quelque peu à la jeune fille. Elle avait un an de moins que lui et comme ils habitaient le même quartier, on lui demanda gentiment de s’occuper d’elle. Il n’y vit aucun inconvénient trouvant que la petite était agréable. Mais c’est vrai qu’il la connaissait peu et que rien ne semblait les lier d’une amitié spectaculaire ou un tant soit peu important. Tout se précipita quelques temps après l’arrivée de la rentrée. Pour les élèves, Reira était un phénomène de foire, elle parlait anglais, elle ne comprenait pas le japonais, elle était seule, on pouvait l’embêter sans aucun problème mais ça Takumi ne le toléra pas, c’est ainsi que ceux qui eurent le malheur de faire pleurer la fillette se prient tous deux un poing, Takumi avait toujours frapper, la violence coulait dans son sang bien qu’il sache la contrôler. Pourquoi frappait-il ? Il n’en savait trop rien, peut-être parce que c’était simple, qu’il y arrivait et qu’il pouvait le faire. Les réprimandes ne lui faisaient ni chauds ni froids alors peu importait. C’est après cet incident qu’il se rapprocha de Reira, il la ramena chez elle après les cours, lui tenant la main, lui parlant pour la réconforter ou du moins la rendre plus forte.

« ‘Faut pas que tu pleures parce qu’on t’embête. Si tu pleures alors que t’as rien fait de mal, t’as perdu d’avance, c’est rageant, non ? »


A ce moment, Reira ne parlait pas japonais et Takumi se demanda si elle avait compris, il lui demanda d’ailleurs et la repris sur sa façon de prononcer, la félicitant en anglais quand elle y arriva. Elle aussi le repris et commença une amitié qui ne ferait que grandir. Passer du temps avec Reira c’était tellement agréable pour Takumi, elle lui apprenait sa langue, lui la sienne. Elle chantait avec sa voix si parfaite et il partait loin de son père alcoolique. C’est vrai que chez lui, c’était loin d’être réjouissant. Son père qui buvait sans cesse et qui était tout le temps ivre, sa mère à l’hôpital plus fragile et le garçon le savait, elle pourrait mourir, il s’en doutait. Et sa sœur, Mégumi qui tournait mal, quittant le droit chemin pour sortir tard et l’abandonner à son sort. Seul Reira pouvait lui rendre le sourire.

« Les anges existent vraiment… Ils doivent chanter avec cette voix là et ils ont sans doute ce sourire »


If you’re lost you can look
And you will find me
Time after time
If you fall
I will catch you
I’ll be waiting
Time after time…


Takumi adorait entendre Reira chantait, sa voix transportait son coeur dans un monde parfait où il n’y avait plus qu’eux deux. Mais c’est ce jour que leur relation changea du tout au tout, pour Reira, ce n’était rien mais pour lui c’était différent. La jeune chanteuse s’approcha de lui et l’embrassa après lui avoir dit qu’elle aimait en anglais. C’était bien elle ça, elle lui disait toujours qu’elle adorait, qu’elle l’aimait mais pour lui c’était juste une trop grande affection. C’est pour ça que quand elle l’embrassa, de plus sur les lèvres, il la repoussa,lui expliquant le comment du pourquoi sur le sujet « tu ne dois pas m’embrasser » mais finalement, la tristesse de la jeune fille sur son départ d’Amérique fit changer Takumi d’avis et il céda à la jeune fille l’embrassant sur la joue et seulement la joue. Elle aussi mais sachant qu’elle déborderait d’affection, il lui fit promettre de ne pas faire ça en public. Et c’est ainsi que leur relation évolua…

« C’était le printemps. J’étais en cinquième année et Reira en quatrième année. »


Depuis quelques temps, Takumi avait commencé à travailler car son père ne ramenait pas assez d’argent, sa mère étant toujours à l’hôpital, il n’y avait pas d’autres choix. Mégumi avait fini par renter sur le droit chemin et elle décida d’abandonner le lycée pour qu’ils vivent correctement. Le jeune homme trouva ça assez injuste, que sa sœur se sacrifie car son crétin de père était bourré. Lui qui au début penser que tout s’arrangerait mais il avait tort, la seule chose était que sa sœur allait se sacrifier pour leur survie. Il était tellement en colère qu’il se défoulait à l’école, avec une batte de base-ball, sur les vitres. Personne ne comprenait son attitude, il ne voulait rien dire sur ce qu’il vivait chez lui, rien de rien. Il se contentait d’être égal à lui-même avec sa batte de base-ball…

« J’aimerais partir quelque part, loin. Quelque part ailleurs qu’ici. »


Une fois de plus, Reira était venu le voir et une fois de plus leur relation évolua. Takumi avait depuis quelque temps perdu sa virginité et était un véritable tombeur et couchait avec toutes les filles qui voulait bien de lui. Toutes sauf Reira. Jamais il ne pourrait imaginer couchait avec elle. C’était comme soeur, c’était comme un ange, c’était comme sa vie. Jamais il ne pourrait penser la souiller avec son envie malsaine. Il voulait qu’elle reste pure pour les moments où il irait mal. C’était peut-être égoïste mais il refusait de voir qu’elle était amoureuse de lui. Pourtant, elle était toujours avec lui, toujours à lui dire qu’elle l’aimait, l’adorait, à l’embrasser. D’ailleurs, il y mit fin à ses embrassades lui expliquant que désormais, elle devait embrasser son petit copain ; Elle lui demanda même de le devenir. Mais il refusa. De toute façon, il sortait avec une fille, enfin surtout pour ses bentos et pour couchait avec elle. Il l’a trouvé idiote. Elle qui l’aimait et qui le trouvait courageux de briser une vitre. Tout le monde pouvait le faire, il suffisait d’avoir du cran. Il voulait trouvait quelque chose qui ferait qu’il était exceptionnelle et pas banal…

« Moi je veux faire quelque chose que personne ne pourra copier »


Et Takumi y est encore arrivé grâce à Reira. Il avait appris par sa sœur qu’elle avait gagné un concours de chant. Il savait que c’était sa vocation, qu’elle voulait devenir chanteuse. Il alla donc la voir et reçut un accueil plutôt glacial, il savait qu’elle lui en voulait encore. Pourtant dès qu’il aborda le sujet, elle retrouva son enthousiasme et son allure de gamine. Elle lui expliqua le projet en long, en large et en travers et au final, il comprit qu’elle était extrêmement naïve. Participer pour une publicité lui rendrait la vie impossible au lycée et des abrutis voudraient la faire chanter des chansons débiles. Et l’idée lui vint. Il allait composer et jouer pour elle. Ravie, Reira accepta. Ce fut le départ de Trapnest. Takumi avait comme projet de faire un groupe, il savait que la voix de Reira sonnerait mieux avec une basse, une guitare et une batterie… Un son bien lourd avec une voix de diva…

« A ce moment dans ma tête… J’imaginais déjà Reira telle qu’elle est aujourd’hui… Vêtue d’un costume de scène sublime, chantant du rock d’une voix sonore… Une diva unique en son genre. »


Au départ, le brun eut du mal à trouver les instruments mais très vite il eut une idée. Un club de musique au lycée et à lui les instruments de la fanfare. Il trouva le délégué, Yasu, leader comme on le disait et après un petit accord (oui oui un accord… Bon un peu de chantage mais rien de bien méchant…), Takumi put ouvrir son groupe. Il y avait Reira, Naoki un prince crétin comme il se plaisait à penser et un guitariste au niveau médiocre, enfin suffisant pour l’instant, il dégagerait plus tard. D’autres semaines passèrent. Takumi voulais arrêter ses études mais sa sœur refusa, lui disant de continuer pour elle. Il le fit mais il trouvait que c’était inutile. En train ses répétitions et son boulot de nuit, il n’allait au lycée que pour dormir… Et il y avait aussi sa gourde de copine… Qui tomba enceinte… Ce fut un de ses moments les plus barbants de sa vie. Il du gérer sa crise de nerf, payer pour l’avortement et il sut qu’il ne comprendrait jamais rien au femme.

« C’est quoi ce délire, c’est pas le moment de penser que je suis un con ou que je dois crever, non ? J’y comprends rien ! »


Au final, il dut demander de l’aide à Yasu. Il faillit ne pas le reconnaître au début. Crâne rasé, style punk, on aurait dit qu’il faisait beaucoup plus vieux. Presque qu’un sage et ça, c’était flippant selon Takumi. En plus, il ne pouvait pas le charrier et il devait en plus le remboursé. Les choses n’étaient plus aussi clair qu’avant lui qui ne voulait pas se compliquer la vie.

« L’argent que je gagne pour garder ma mère en vie va me servir… A tuer mon enfant ? »


If you’re lost you can look
And you will find me
Time after time
If you fall
I will catch you
I’ll be waiting
Time after time…


Sa mère était de plus en plus faible et Takumi pensait que si elle était encore en vie, c’était grâce au chant de Reira. Elle avait un don, il en était sûr. Puis peu après ça, sa vie reprit un court normal. Sa mère finit par décédée mais il s’en remit, se consolant avec sa nouvelle copine qui lui plaisait. Mais tout ne dur qu’un temps car une fois de plus sa relation évolua avec Reira au point de devenir distante et froide. Il voulait la garder en cage mais il n’avait pas le droit. Pourtant il le faisait. Et il savait qu’elle aimait, et que lui ne l’aimait pas. Alors quand elle s’inscrit dans le même lycée, il fut encore distant, lui disant de ne pas trop lui parlait. Et c’est là que la gamine qu’il connaissait disparu pour laisser place à une jeune femme mûre. « Qu’est-ce que je suis pour toi ? » Il ne comprit pas ce qu’elle voulait dire et il l’a laissa s’éloigner, allait sortir avec Yasu et c’est là qu’il comprit. Mais c’était trop tard, Reira et lui, ce ne serait jamais plus comme avant…

« Qu’est-ce que je suis pour toi ? »


« Un ange de lumière à ne pas blesser. Reira était… Ma vie… Dans ce monde flottant souillé, j’avais besoin d’au moins un endroit comme ça. Combien d’années ce sont passées depuis ? Plus mes rêves se réalisent… Plus ils deviennent simple réalité et perdre de leur éclat… Notre travail est pourtant de faire rêver… Comme s’est ironique. Mais je suis sûr qu’en ce moment même, quelque part… Quelqu’un est sauvé par ta voix qui berce la ville. C’est pour ça que j’aimerais que tu continues à chanter… Si c’est possible, à mes côtés… »


Dernière édition par Takumi Ichinose le Mer 3 Juin - 12:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 5965
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Présentation de Takumi Ichinose   Jeu 14 Mai - 0:02

Il est franc ou il est menteur?! Faudrait savoir... hehe

Parce que dans "qualité" tu mets franc et dans défaut "menteur". Y'a un truc qui cloche là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Takumi Ichinose   Jeu 14 Mai - 11:34

Disons qu'il ment quand il faut genre dans le tome 15 pour faire supprimer l'article de Ren et Reira ou quand il trompe Hachi. Mais généralement, il est franc et direct et dit ce qu'il pense par exemple dans le 9 il annonce d'un coup qu'il va se marier, c'est ce que je veux dire mais ce sera plus clair dans la partie caractère que je vais essayer de faire au plus vite ainsi que la deuxième partie ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Takumi Ichinose   Mer 3 Juin - 12:09



Deuxième partie


« Bonsoir Nana »


Ce sont les premiers mots qu’il a adressé à sa future femme bien qu’il l’ignorait à ce moment là. Il savait juste qu’elle était fan de lui et qu’elle était mignonne. Il avait invité été par Ren qui s’était remis avec sa colocataire et comme elle était super fan de lui, Ren lui avait demandé de venir. Bon au début, c’est vrai qu’il n’avait pas été très enthousiasmé mais il avait finalement cédé pour revoir Yasu… Le chauve… Ah la la, que de bons souvenirs ! Dès qu’elle l’avait vu, Nana s’était mise à pleurer, la rendant encore plus jolie. Takumi la trouvait naturelle et belle… Peut-être qu’une fois de plus, il y aurait ce fameux « et plus si affinités… ». Puis la soirée commença, ils jouèrent au Mah-jong bien qu’il perdait face au jeune Shin… L’ambiance était agréable, depuis bien longtemps, il n’avait pas été dans un endroit où tout lui paraissait simple et léger. Bientôt, il laissa sa place à Nana, la petite amie de Ren et alla voir l’autre Nana. Sa fan. Elle préparait le dîner de ce soir et dit qu’il s’approcha d’elle. Il la vit se tendre… Son stress fasse à lui l’amusait beaucoup, elle semblait croire qu’il était un quelqu’un de surnaturel. Mais il était tellement humain… Enfin, il s’installa tout près d’elle, une allure désinvolte et engagea la conversation… Elle était toujours stressée… Takumi se dit qu’au final, il l’a draguée un peu mais ne s’arrêta pas pour autant… Et puis Yasu arriva… Et puis les souvenirs remontèrent… Et puis ils passèrent à table, les souvenirs toujours présents…

« Ca c’est parce que contrairement à toi, je suis un homme sensible »


La discussion était pleine d’enthousiasme, surtout venant de Takumi. Tout assis en train de manger le délicieux repas de Nana, ils discutaient du passé. De Reira et Yasu… A première vue personne n’était au courant. Et Takumi n’en pouvait plus de rire, revoyant la tête de Nana, Shin et Nobu quand ils l’avaient su. Tout lui semblait si calme, si serein. Tout le monde était sympathique et pour une fois Takumi appréciait tout le monde. Ren et Yasu étaient ses amis, il pouvait enfin le dire, la copine de Ren lui ressemblait en tout point et l’amusait. Shin et Nobu étaient sympa, surtout le petit Shin qui ressemblait encore un peu à un gamin. Et enfin Nana… Elle était séduisante, belle, amusante, sympathique… Elle lui plaisait, c’était une certitude et il ne regrettait pas d’être venu. Mais lorsque la demoiselle s’absenta, il en profita pour partir… Ecore du travail…

« Allo Nana ? C’est moi, Takumi »


Il n’avait pas résisté finalement… La revoir… Juste une fois pour la serrer dans ses bras et pour qu’elle soit un peu à lui… C’était sans doute égoïste mais savoir que Ren avait son numéro et qu’il suffisait d’une parole pour qu’il puisse la revoir… Elle était belle après tout… Attirante, et tellement simple. Il la voulait… Il la sentait nerveuse au bout du fil et il ne pouvait qu’en être amusé. Quand il appris qu’elle se trouvait à Omotesandô, il ne put que l’inviter. Cinq minutes plus tard, elle était à côté de lui dans sa voiture.

« Pourtant, j’avais bien envie de te revoir »


Elle avait été bien étonné qu’il l’appelle et encore plus quand il lui dit qu’il voulait la revoir. Il était loin de mentir. Bien sûr qu’il voulait la revoir…

« Si c’est vrai. Sinon, j’aurais pas pris la peine de téléphoner. Franchement, je suis pas un mec attentionné, en plus »


Ca aussi c’était vrai. Et puis, il ne résista pas plus longtemps. Il l’embrassa. Ses lèvres étaient douces comme il l’avait imaginé. Ce baiser, il en mourait d’envie, il était plein de passion. C’était plus qu’une simple qu’attirance… Il le savait au fond de lui. Il l’invita donc à passer la soirée avec lui. Il la conduit dans un hôtel luxueux. Il n’hésita pas à se montrer en public. Elle était si stressée qu’il en riait toujours. Il n’allait pas manger… Enfin pas tout de suite. Toujours stressée, ils passèrent toute la soirée ensemble. Quand elle avait découvert la suite, on aurait dit un petit chien tout excitée, après tout, Hachi lui correspondait bien… Le luxe et tout le reste l’impressionnait.

« Quand la tournée sera terminée, je viendrais tout de suite te voir. J’aimerais bien que tu me fasses encoure la cuisine. »


Il la désirait encore… Mais c’était plus… Avec elle, il ne savait ni pourquoi ni comment mais des images d’un foyer aimant apparaissait dans sa tête. Elle n’était pas comme les autres… Avec elle, il pouvait se permettre d’être lui-même. Et puis, la nuit se passa vite… Dans les bras de l’un et de l’autre. Elle était encore plus belle qu’il ne l’avait imaginé. Bientôt, elle s’endormit et il ne tarda pas. Dans quelques heures, il redeviendrait Takumi producteur et bassiste de Trapnest. Il retournerait à la tête de son château… Il lui laissa ses coordonnées et partit pour des semaines tournées…

Et puis la tournée prit fin… Il l’avait quelque peu oubliée mais son travail passait avant tout. A la fin de la tournée, il retrouva Reira, Shin, Ren, Nobu, et Naoki. Il y avait encore une ambiance légère qui lui faisait du bien. Ils partirent dans des bars, tout le monde s’amusait. Il eut bientôt le droit à la bêtise de Ren. Mais ce dernier lui rappela Nana… Et naturellement il dit qu’ils avaient couché ensemble. Il ne voyait pas où été le problème, après tout, c’était tout à fait naturel !

« Elle m’a même fait la fête en remuant la queue »


Et cet idiot de Nobu qui se permettait de lui faire la morale. Il la voulait, il avait qu’à se bouger. Ce con allait finir sur sa liste noir tout comme Shin qui lui balança son verre en pleine tronche. Et Reira et Ren qui en rajoutait, mettant ses nerfs à vif. Et il se rappela de sa promesse. Takumi s’empressa de la rejoindre. Dès qu’elle le vit, elle se jeta dans ses bras, pleurant. Nana les surprirent mais il s’en fichait. Il se sentait de nouveau bien avec elle…

« Quand je vois des trucs comme ça, je me reconnais pas du tout »


Ils l’avaient refaits, il l’avait retrouvée. Ils discutèrent un peu. La jeune homme lui ordonna de le tutoyer. Mais bientôt, leur corps nus se réunirent.

« Je ne veux te laisser à personne d’autre, j’aimerais que tu ne sois rien qu’à moi »


Il ne l’avait jamais dit, il avait besoin d’elle. Elle était à lui, il la voulait comme jamais il n’avait voulu une femme. Puis i repartit. Encore des journées de travails qui défilèrent. Puis les vacances arrivèrent. Il pensait de temps à temps à elle. Un soir, Takumi alla la retrouver, la trouvant avec Nobu. Elle se rapprochait de lui, il ne le supportait pas, il ne le voulait pas. Pourtant, elle le laisse pour moi. Est-ce par peur et admiration ou par amour tout simplement ? Il sait que la réponse est la première. Il en souffre. Mais il ne montre rien et couche encore avec elle avant de repartir. Plusieurs jours plus tard… Il apprend qu’elle loge quelqu’un. Il est jaloux, il ne l’avait jamais été pour une fille comme elle… C’était en fait une fille… Rassuré, il s’apprête à repartir au travail… Sauf qu’il lui manque… Elle lui envoie un texto pour lui dire… Ces mots lui réchauffent le cœur et ils allaient se revoir.

« Chambre 2015, je te préviens, C pas une suite. Les suites C juste pour la 1ère et la dernière fois »


Et au fond de lui, en envoyant ce texto, il n’espère ne jamais recoucher avec elle dans une suite… Ils se revoient et puis encore la même routine juste après son départ… Sauf qu’elle occupe de plus en plus ses pensées. Les jours passent encore et encore dans un perpétuel enchaînement ennuyeux. Un jour, alors que le jeune bassiste était occupé avec les paparazzis, il reçut un appel d’elle. Il se demandait ce qu’elle voulait. Elle hésitait… Il finit par penser qu’elle était enceinte mais elle le rassura bien vite. Pas une seule fois, il pensa qu’elle voulait rompre…

« Ca me rassure ! Me fais pas flipper comme ça, on dirait pas mais je suis un homme sensible moi. S’il s’agit d’un truc aussi chiant, laisse tomber »


Tout le monde qui aurait dit ce genre de paroles auraient compris qu’il abusait mais pas lui. Elle s’énerva et raccrocha. Il ne comprit même pas qu’elle ne voulait plus de lui. Au travail, il était aveugle. De toute façon, il ne comprendrait jamais rien aux femmes.

« Elle refuse les numéros masqués maintenant, ça veut dire quoi ça. »


Reira lui fit comprendre qu’elle lui en voulait et Ren insinua qu’ils avaient rompu. Et c’était entièrement faux. Il devait avoir une sérieuse discussion avec elle. Dieu qu’il détestait les trucs aussi chiant que ça.

En attendant d’aller la voir, Takumi fut de mauvaise humeur tout le temps, envoyant valsé le premier qui osait le titiller. Il se rendait compte qu’à chaque fois qu’il pensait un minimum à elle, Nana lui manquait et il se sentait mal. Il savait qu’au fond lui, il en était tomber amoureux. Mais, pour l’instant, hors de question de l’avouer. Il devait attendre que sa colocataire temporaire parte. Encore quelques jours… Et enfin il put aller la voir. Bon, il n’y avait pas pensé mais après première vue. Elle était réellement fâchée contre lui. Par ruse, il réussit à rentrer chez elle mais il vit bien vite qu’elle n’était pas en forme… Elle avait… de violentes nausées. Il y pensa, elle lui confirma qu’elle était enceinte. Mais la jeune femme refusait toujours de lui dans sa vie… Elle lui parla de son petit-ami… Il savait que c’était Nobu, une rage naquit au fond de lui d’un seul coup mais il devait avant tout penser au gosse qui grandissait de secondes en secondes et à la mère. Il s’enferma donc, laissant Nana seule. Et il appela Nobu. Il avait des chances d’être le père vu qu’n couchant avec elle, il ne s’était jamais protéger. Mais même si Nobu était le père génétique de l’enfant, il ne l’élèverait pas. Ce serait son enfant. A lui et à Nana. Enfin, c’est ce qu’il désirait.

« L’un de nous a fait un gosse à Nana. De nous deux, je ne sais pas de qui il s’agit mais… Qui que ce soit, si nana veut le garder, je le reconnaîtrai et je l’élèverai avec elle. »


Ce qu’il n’aimait pas chez Nobu, c’était son irresponsabilité. Pendant une minute il resta sans rien dire… Il l’imaginait la bouche grande ouverte… Tellement stupide… Il dut s’énerver… Après tout, lui aussi avait eu un choc… Enfin pas si choqué que ça mais il n’appréciait pas d’apprendre que sa copine était enceinte et qu’il n’était peut-être pas le père… Finalement ce fut Nana qu’il eut au bout du fil… Elle s’énerva contre lui, à première vue, à choisir entre lui et Nobu pour Hachi, elle choisissait Nobu. Mais pour lui, il n’avait jamais rompu avec elle… Nana était à lui…

« Je suis au courant mais c’est plutôt lui qui c’est un peu trop rapproché de ma copine »


En attendant qu’ils arrivent, il s’occupa de Nana. Lui parlant de son enfance et de sa sœur, toujours aussi désinvolte que d’habitude. Il ne voulait pas se prendre la tête. La vie n’était déjà pas facile, pas besoin d’en rajouter. Bien que ce ne soit pas son genre, il essaye de la réconforter tout en restant réaliste. Il voyait son regard rempli de larmes et il n’aimait pas ça. Il avait beau être un salopard et il le serait sans doute avec elle, le bassiste l’aimait tellement au fond…

« Qui que soit le père de l’enfant… C’est toi qui en est la mère et y a pas d’erreur la dessus. Sois forte, hein ? »


Et puis Nobu arriva avec tout sauf le précieux jus de pamplemousse qu’il avait demandé. Il partit donc en acheter. Quand il revint, il n’y avait plus personne. Bon que Nobu soit parti était une bonne nouvelle mais Nana, ça ne l’était pas du tout. Il eut peur qu’elle se soit suicider un moment. Dieu merci, elle n’avait rien fait de telle. Elle était juste sortie. Il commença donc à l’attendre. A la fin, il s’endormit. Il se réveilla quand elle arriva. Un peu déstabilisé, il reprit vite contenance. Elle était un peu perdue au début… Il lui servit un verre de jus de pamplemousse et la discussion partit. Quand elle lui annonça qu’elle voulait garder l’enfant et l’élever en tant que son fils, son cœur fit un bond mais il détestait montrer ses émotions. Alors…

« On se marie ? »


Il y avait beau avoir des raisons qui faisait que c’était mieux s’il se mariait avec elle, au fond c’était surtout parce que maintenant qu’il l’avait trouvé, il ne voulait plus la perdre. C’était sans doute un peu égoïste mais il avait cette idée presque bestiale en lui qui l’obligeait à tout faire pour qu’elle soit à lui rien qu’à lui…


* En italique, ce sont les paroles ou pensées de Takumi issu de plusieurs tomes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Takumi Ichinose   Mer 3 Juin - 14:32

Elle dit oui et il en fut heureux. Maintenant, il allait tout organisé. L’annoncer à Nana, trouver un appartement sécurisé et enfin, l’annoncer au staff et faire ce mariage pour qu’elle soit enfin à lui. Pour qu’il puisse lui dire sans avoir peur d’avoir le cœur brisé qu’il l’aimait. Il en profita en même temps pour rappeler Nana à l’ordre à propos de Ren qui ‘en avait rien à foutre. Il lui dit de faire attention. Et au moins, elle l’écouta. Puis il se rendit dans la chambre de nana. Toujours ce désir bestial, il la voulait là, maintenant. Et rien ne l’empêchait. Mais Nana ne fut pas de cet avis. Finalement, il craqua, déversant sa rage qu’il essayait de contenir depuis tout à l’heure. Il ne pouvait s’empêcher d’imaginer Nana dans les bras d’un autre. Il voulait qu’elle ne soit qu’à lui. A LUI !

« Nana… La seule chose que tu aies à faire, c’est encaisser mes humeurs, sans te soucier rien d’autres »


Il se savait salopard sur le coup mais il était de nature violent. Il le savait aussi. Il n’avait pas d’autre choix que celui-ci. Après cet acte violent, il s’apprêta à partir, s’excusant pour tout à l’heure mais quand il était comme, il savait que rien ne pouvait l’arrêter. Takumi s’apprêtait donc à partir quand il sortit de la chambre et vit sa fiancée, en larmes près de verres brisées. Au moins, il n’était pas le seul violant. Il s’occupa rapidement d’elle et partit. Une heure plus tard, environ, il lisait les paroles de leur nouvelles chanson… Et puis d’un coup, il annonça qu’il allait se marier. Et Reira eut la bonne idée de fuguait. Une fois de plus la réalité le rattraper, grâce à Ren surtout…

« Sans même m’en rendre compte, j’ai fini par emprisonner mon adorable petite sœur dans un donjon alors que ne peux même pas lu offrir mon amour. »


Il ne voulait pas faire souffrir Reira, elle était si importante à ses yeux mais il n’avait pas d’autres choix. Maintenant c’était trop tard. Le château était là et il ne pouvait plus faire marche arrière sans que tout s’écroule et que lui ou d’autres n’en survivent pas. Il finit par retrouver Reira grâce à Yasu.

« Moi, je prends le monopole sur le rôle des méchants »


Cette phrase voulait tout dire. Il était obligé de porter ce masque d’indifférence parce que la vie était cruelle. Il ne voulait pas être un faible. C’était trop tard de toute façon. C’est comme s’il avait signé un contrat. Il ne tomberait jamais mais il devrait continuer à être froid et distant. Comme une malédiction. Il serait éternellement le loup noir qui mangerait les moutons tout blanc et tout gentil. Mais à y réfléchir, il ne regrettait pas son choix, autant être le loup que se faire manger. Même si le loup ne pourra jamais manger tous les moutons…

Une fois de plus, des jours s’écoulèrent. Il rentrait chez lui, son nouveau chez lui avec sa fiancée qu’il n’avait pas revu depuis qu’ils avaient décidé de se marier ; Si seulement Naoki ne l’avait pas suivi. La soirée se passa vite. Naoki eut le don de l’énerver mais avec la douceur de Nana à côté, bien que celle-ci soit aussi gamine que lui, le réconfortait. Quand Naoki partit, la soirée se termina dans l’intimité pour le couple.
Revenir en haut Aller en bas
Nana Osaki
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1353
Age : 31
Localisation : Dans un restaurant londonnien
Points : 5965
Réputation : 116
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Métier: Chanteuse
Age: 26 ans
Orientation sexuelle: Hétéro

MessageSujet: Re: Présentation de Takumi Ichinose   Mer 3 Juin - 14:46

Tu es enfin validé Takumi!
Bon RP!

_________________
« Ce dont j’ai besoin par dessus tout, c’est être sur scène. Pour cet instant unique de totale plénitude, je saurais tout sacrifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.rpgnana.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Présentation de Takumi Ichinose   Mer 3 Juin - 14:57

Merci ^^

J'aurais voulu faire moins long pour la présent' mais je vulais me rappeler de toute la carrière de Takumi pour bien cerner le personnage et bien le joué ^^

J'aurais aussi voulu finir ma présent' avant mais mes profs ont ddoublé notre travail en nous collant au moins un devoir par jour donc -_-'

Enfin, je suis contente d'être validée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Takumi Ichinose   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Takumi Ichinose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANA DREAM パスワードを入力してください :: NANA Divers :: Sujets Archivés-
Sauter vers: